Teeth, Buttons, Hair, Square, 1974

le pionnier de la photo de rue dévoile une série inédite

La nouvelle expo du photographe Mark Cohen met à l'honneur la spontanéité de son style unique, avec une série d'images jamais vues auparavant.

par Emily Manning
|
12 Mai 2016, 10:40am

Teeth, Buttons, Hair, Square, 1974

En octobre dernier, la légende de la photographie de rue Mark Cohen sortait un premier livre rétrospectif sur sa carrière, Frame. Une collection de 50 ans d'images intimes et frontales, résultats de son intuition et son audace ; de sa manière de photographier, l'objectif placé au niveau de la hanche. Si le style pionnier et novateur de Cohen a été maintes fois revisité, le photographe n'a pas atteint la notoriété en courtisant les galeries de renom, encore moins en se fondant au programme des Beaux-Arts. En fait, il n'a même pas fait l'effort d'aller shooter à New York City. Un demi-siècle durant, Cohen a photographié le même petit quartier industriel de Pennsylvanie. "On n'a pas besoin d'aller à Paris ou New York pour être artiste et montrer la vie telle qu'elle est," expliquait Cohen à i-D. "La plupart de mes photos, je les ai faites à 10 minutes à pied de chez moi."

Mais les New-Yorkais ont maintenant la chance d'observer à domicile la poésie visuelle de Cohen. Le 11 mai, l'exposition Closer commençait à la galerie Danziger ; des images de Cohen prises au milieu des années 1970 et pour la plupart d'entre-elles jamais exposées auparavant.

Undershirt, Boy, Girl, 1974

Le nom de l'expo vient évidemment de la griffe particulière de Cohen.  une époque où la photographie de rue se faisait une place en observant les croisements harmonieux ou dissonants des gens et de leur environnement, Cohen est allé au plus près de ses sujets," indique un communiqué.

L'exposition Closer dévoile quelques images déjà présentes dans Frame - Hole in Shirt (la couverture du livre), Upside-Down Girl ou Bubble Gum, reconnaissable au premier coup d'œil. Mais on trouve dans Closer un souffle de nouveauté, même au contact des travaux les plus familiers de Cohen. Alors que Frame se concentrait sur les regroupements dans le froid, protégés par des couches de manteaux, la sélection de Closer, parsemée de genoux à l'air, de torses nus et de tank tops, célèbre une température plus chaleureuse et présente un portrait intrusif et humaniste de la langueur estivale et citadine. 

'Closer' se tient à la galerie new-yorkaise Danziger jusqu'au 11 juin. 

Subway, NYC, 1973

Cheryl's, 1974

NYC, 1973

Torn Shirt, 2010

Zipper, Chain, Dark Chest, 1974

Hole in Shirt, 1974

Credits


Texte Emily Manning
Photographie Mark Cohen

Tagged:
Culture
New York
closer
Photographie
Frame
Mark Cohen