clare waight keller reprend givenchy

Elle succède ainsi à Riccardo Tisci.

|
16 mars 2017, 4:15pm

Hubert de Givenchy est une des rares figures de la mode à avoir fondé l'une des plus grandes maisons parisiennes et à avoir suivi les nombreuses métamorphoses de l'industrie (et de sa maison) depuis sa retraite. 

Et si le spectre d'Yves Saint Laurent, Christian Dior ou Cristobal Balenciaga rôde sur les créateurs actuels qui se réapproprient les rênes de leurs maisons, aucun d'entre eux n'a eu à voir leur oeuvre passer entre les mains des plus jeunes. 

Pour reprendre la direction créative de Givenchy, mieux vaut se blinder. Surtout pour égaler, parfaire ou réinterpréter l'univers insufflé par Riccardo Tisci, le créateur qui quittait la maison en janvier dernier après 12 années sous Givenchy. 

Et c'est à Clare Waight Keller, passée par Chloé qu'elle quittait plus tôt cette année, que revient ce formidable honneur. Son dernier défilé chez Chloé exacerbait la vision romantique et voluptueuse qu'elle avait apportée à la marque française - le tout sur une bande-son évocatrice, Don't You Want Me Baby.

en rejoignant Givenchy, Clare Waight Keller marche ainsi dans les pas de John Galliano, Alexander McQueen, Julian MacDonald, et enfin Riccardo. Son passage chez Pringle et Chloé ainsi que chez Gucci et Tom Ford en tant que créatrice prouveront la force de sa vision créatrice. 

C'est à Clare en effet qu'on doit d'avoir insufflé aux silhouettes Chloé une évanescence et une fraîcheur rarement égalées. Légataire de l'héritage laissé par Phoebe Philo qui dirigeait les collections de 2001 à 2009, Clare est parvenue à se démarquer parmi les fortes têtes qui ont officié dans la maison française avant elle : Phoebe mais aussi Karl Lagerfeld, Stella McCartney et Martine Sitbon. 

Elle arrive donc chez Givenchy. À quoi devons-nous nous attendre ? Au premier abord, son esthétique semble bien correspondre à la vision de Givenchy, une vision incarnée par ses muses Audrey Hepburn ou encore Jackie O, mais cela ressemble à un éloignement de la vision plus sombre qui était prônée par Riccardo Tisci. Suivre les pas et la sensualité gothique du designer italien ne sera pas chose aisée, surtout si on le voit sous un angle commercial.

Dans un communiqué, Bernard Arnault, président et directeur du groupe LVMH, a exprimé aujourd'hui sa satisfaction à l'idée de voir Clare rejoindre le groupe. « Je pense que son expertise et sa vision permettront à Givenchy d'entrée dans une nouvelle ère. Je suis très impatient à l'idéede voir sa contribution dans le succès de la Maison. » Dans le même temps, Clare elle-même a avoué l'influence que le travail d'Hubert de Givenchy a eu sur sa carrière. « Le style d'Hubert de Givenchy a toujours été une inspiration et je suis très reconnaissante d'avoir l'opportunité de faire partie de l'histoire de cette maison légendaire. Je suis impatiente de travailler avec l'équipe et d'écrire les prochains chapitres de cette magnifique histoire. »Pendant ce temps-là chez Chloé, Natacha Ramsay-Levi, associée de Nicolas Ghesquière, succède à Clare en tant que directrice artistique.

Credits


Texte : Felix Petty