食品まつり aka foodman, quand un japonais fait du footwork

Le producteur japonais a réalisé un mix en exclusivité pour i-D.

par Frankie Dunn
|
12 Juin 2017, 11:12am

On est tous un peu obsédés par Takahide Higuchi aka foodman. Déjà, parce qu'on adore son nom de scène. Ensuite, parce que les sets de ce producteur japonais révèlent un univers musical hypnotisant, drôle et bizarre à la fois. i-D voulait donc à tout prix lui demander un mix. C'était au début de l'année mais à cette époque, le mélomane était trop occupé à enchaîner les Boiler Rooms à New York, les sets à Copenhague et à préparer son nouvel album. Un planning hyper chargé donc. On a donc attendu que foodman remette un pied dans sa ville natale, Yokohama pour l'attraper au vol. Son mix, exclusivement réalisé pour i-D, est le meilleur antidote à vos tergiversations psychologiques et politiques actuelles.

Takahide n'avait jamais imaginé vivre de sa musique. Il comptait passer le reste de ses jours sur une île déserte. Jusqu'à ce qu'il se mette à la prod, au lycée. C'est sans doute à O.K, (1999) l'opus qui a propulsé l'ancien joueur de tabla Talvin Singh, sur le devant de la scène classico-industrielle, que foodman doit son éducation musicale et son changement de plan de carrière. Depuis cette époque, le producteur japonais continue d'insuffler à sa musique une veine expérimentale et de l'illustrer avec des visuels toujours plus fous et sophistiqués.

C'est l'heure de partir à la découverte de ses inspirations musicales au détour d'un mix rythmé par les tracks de ses groupes de rock, hip hop et jazz japonais préférés, entre lesquels foodman a glissé quelques-uns de ses titres - l'alchimie fonctionne. La magie aussi.

Foodman sera en tournée aux Etats-Unis cet été.

Credits


Texte : Frankie Dunn

Tagged:
producteur
foodman
i-dj