Zahia Dehar dans Une fille facile de Rebecca Zlotowski © Les Films Velvet

les 11 films qu'on a hâte de voir en 2019

Parce que le plus dur est toujours de choisir, tour d'horizon subjectif des films qui feront notre année cinéma.

par Marion Raynaud Lacroix
|
08 Janvier 2019, 12:19pm

Zahia Dehar dans Une fille facile de Rebecca Zlotowski © Les Films Velvet


Benedetta, Paul Verhoeven, date de sortie inconnue

Paul Verhoeven

De Basic Instinct à Showgirls en passant par Elle, son dernier film présenté à Cannes, voilà quelques dizaines d’années que Paul Verhoeven prouve son intérêt pour les personnages féminins ambivalents – quitte à prendre le risque d’être incompris. À en juger par les premières informations qui concernent son prochain film, Benedetta ne dérogera pas à la règle : Virginie Efira y incarne une nonne lesbienne persécutée dans l’Italie du XVIIème siècle. De quoi laisser espérer un retour du « Hollandais violent » à la mesure de son (immense) talent.

Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, date de sortie inconnue

11 ans après La naissance des pieuvres, Céline Sciamma retrouve Adèle Haenel sur son nouveau projet. D’après les (minces) informations disponibles, l’histoire devrait tourner autour d’une commande de portrait dans la Bretagne du XVIIIème siècle. Première incursion de la réalisatrice dans le film d’époque, on ignore encore tout sur cette « jeune fille en feu » mais on parie très fort qu'il s'agit d'Adèle Haenel.

Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino, sortie le 14 août

Once Upon a Time In Hollywood

Preuve que Tarantino a bien l’intention de défier ses maîtres, son prochain film s’intitule Il était une fois à Hollywood – clin d’œil à la trilogie de Sergio Leone qui tient une place de choix dans l’histoire du cinéma et l’imaginaire collectif américain. Le film de Tarantino explorera une autre facette du récit national à travers les meurtres commis par la secte du tueur Charles Manson, notamment celui de Sharon Tate, alors mariée au cinéaste Roman Polanski. Au générique, Margot Robbie, Brad et Leonardo.


Une fille facile, Rebecca Zlotowski, date de sortie inconnue

Une Fille Facile

Rebecca Zlotowski à la réalisation, Zahia Dehar dans le rôle titre et la côte d’Azur pour décor : c’est encore peu pour se faire une idée de ce que nous réserve la cinéaste de Planétarium, mais bien assez pour nous rendre très impatients. Présenté comme l'apprentissage d'une adolescente (Mina Farid) fascinée par sa cousine plus âgée (Zahia donc), Une fille facile réunira Benoit Magimel, Clotilde Courau et Loubna Abidar. Et ne devrait pas manquer de s'imposer dans les rangs du film d'été - ce genre parmi les mieux gardés du cinéma français.

Mid 90’s, Jonah Hill, sortie le 24 avril

La dernière fois que Jonah Hill crevait le grand écran, c’était dans Le Loup de Wall Street, en fou de la finance ami d'un Dicaprio cinglé aux chiffres et à la cocaïne. Mid 90’s marque son passage de l’autre côté de la caméra, et son retour à sa première passion : le skate. Dans une banlieue américaine des années 1990, Jonah Hill se remet dans la peau du gamin pressé de grandir qu’il a été, enchainant figures de skate, cigarettes et petits mensonges pour intégrer la bande qui le fait rêver. Un récit initiatique d’une incroyable justesse, porté par un voyage dans le hip hop des années 1990 à découvrir très bientôt dans les salles françaises.

Us, Jordan Peele, sortie le 20 mars

Souvenez-vous de Get Out, ce conte horrifique sur fond de racisme bien réel dans lequel une jeune femme blanche présentait son petit ami noir à sa famille blanche. On y comprenait que chez Jordan Peele - comme souvent dans la vie - lorsque le vernis se craquèle, c'est pour révéler d'impensables fissures. Les apparences s’annoncent aussi trompeuses pour son deuxième long-métrage dans lequel une famille se retrouve hantée par son propre fantôme.

Ma Vie avec John F. Donovan, Xavier Dolan, sortie le 13 mars

Si vous ne supportez pas l’évocation du nom de Xavier Dolan, c’est peut-être – avouez-le – que vous avez n'avez que quelques mois d'écart et que vous ne pouvez pas vous empêcher de comparer votre vie à la sienne. Son prochain film, le premier en langue anglaise, a été présenté au festival de Toronto et ne cache pas son ambition : il réunit un véritable parterre de stars parmi lesquelles Kit Harington, Natalie Portman et Susan Sarandon (on ne se remet toujours pas de savoir que Jessica Chastain a été coupée au montage). Les mauvaises langues ont pour ordre de se taire jusqu'au 13 mars.

My Beautiful Boy, Felix Van Groeningen, sortie le 6 février

Nominé aux Golden Globes dans la catégorie du meilleur acteur dans un second rôle pour ce film, Timothée Chalamet est reparti bredouille. Pas de quoi entacher notre impatience de découvrir My Beautiful Boy, un film dans lequel il incarne Nicolas, un jeune homme de 18 ans accro à la meth, soutenu par son père (Steve Carrel) dans son combat contre l'addiction.

Si Beale Street pouvait parler, Barry Jenkins, sortie le 30 janvier

Après Moonlight, Barry Jenkins continue de sonder la puissance des sentiments interdits. Ici, il raconte le destin tragique d’un couple d’afro-américains séparés par une erreur judiciaire, dans le Harlem des années 1970 gangréné par le racisme. À en juger par sa bande-annonce et par la maîtrise de Jenkins - toute en pudeur et en émotion contenue - il y a de quoi s'attendre à un grand film tiré du tout aussi grand roman de James Baldwin.

The Irishman, Martin Scorsese, date de sortie inconnue

The Irishman

Pied-de-nez à ceux qui ne voudraient voir en Netflix qu’une plateforme de séries à bingewatcher devant une pizza fraîchement livrée, le prochain film de Martin Scorsese sera produit et diffusé par le géant du streaming - et sans doute privé de sortie en salle. De Niro, Al Pacino et Harvey Keitel sont réunis dans ce qui a de 99,9% de chances d'être une histoire d'hommes, de vengeance et de sang. En l’occurrence, celle de Frank "The Irishman" Sheeran, soupçonné d'avoir fait disparaitre le syndicaliste Jimmy Hoffa en 1975.

Jessica Forever de Caroline Poggi et Jonathan Vinel, sortie le 1er mai

Jessica Forever

Si l'inscription orne l'un de vos avant-bras ou votre ancien tee shirt préféré, sachez que Jessica forever est aussi le titre de l'une des plus belles surprises de 2019. Premier long-métrage du duo de réalisateurs Caroline Poggi et Jonathan Vinel, le film rassemble une bande d’orphelins en exil (on retrouve notamment Lukas Ionesco et Paul Hamy) sous la menace de forces spéciales, trouvant la protection du foyer qu'ils n'ont jamais eu auprès de Jessica (Aomi Muyock). Virilité en crise, violence graphique et poésie post-internet émaillent cet objet inclassable, déjà présenté à la Berlinale et au festival de Toronto.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.

Tagged:
2019
liste de films
Jessica Forever
The Irishman
Si Beale Street pouvait parler