avec jorrdee, mylène farmer fait son entrée dans le rap game

À l'occasion de la sortie de son nouvel album Avant, l'anti-héros du rap français offre à i-D son clip California. Un titre improbable et jouissif en hommage à l'icône des nineties.

par VICE Staff
|
14 Avril 2017, 9:25am

Ceux qui ont suivi même d'un peu loin, l'intriguant parcours de Jorrdee le savent : les adjectifs se pressent mais ont toujours un peu de mal à déterminer les limites du champ dans lequel s'inscrit ce jeune artiste de 24 ans. « Ovniesque », « sombre », « mystique », « désordonné »... Son monde en slow-motion, sa voix nasillarde et son héritage codéiné l'ont rangé dans la case « expérimentale » du rap français. Mais depuis 2012 et ses premières apparitions évanescentes sous le pseudonyme Lestat de Lyoncourt, le rappeur lyonnais a pris du grade. Quand on le rencontrait l'année dernière, il venait de sortir son premier album Bjr Salope, préparait déjà son prochain et promettait : « Si j'ai envie de faire une reprise de Michel Sardou demain, je le ferai. Et je me poserai pas la question d'une pseudo-street cred ni du jugement des autres. Je fais juste les choses comme je les sens. » On avait répondu : OK. 

Pas de trace du Connemara sur le nouvel album de Jorrdee, sobrement intitulé, Avant. Mais des ballades lyriques et chantées, des météorites pop à en pleuvoir, des élans dancehall et cet obsédant timbre d'outre-tombe qui trouvent leur plus juste valeur dans California. Un titre suave et brumeux en hommage au tube éponyme de Mylène Farmer : « Je crois que ma génération est un peu traumatisée par Mylène », confie Jorrdee sans détour. So Sexy, le spleen d'un road-movie chantait l'icône des nineties. Le clip de Jorrdee, confié à Baptise Magontier se plait à en détourner tous les codes. Coincé entre un lit d'hotel et une soubrette survoltée, le rappeur regarde dans le vide et rêve d'ailleurs (entre apathie et pesanteur, sans doute). Sur la mélodie entêtante d'Infinity, l'artiste fait le pari risqué de réconcilier la variété, l'electrodance et le hip hop. L'aveu de faiblesse ne plaira pas à tout le monde mais soyons honnêtes : le rap français avait besoin d'un anti-héros comme Jorrdee - et d'un prétexte pour réécouter Mylène en douce. 

Avant de Jorrdee est disponible dès aujourd'hui ici

Credits


Texte : Malou Briand Rautenberg
Photographie : Raffaele Cariou 

Tagged:
California
i-D
AVANT!
Clip!
Jorrdee
exclusivité