like that, le tube r'n'b de claude violante

À l'occasion de la sortie de son EP, le radiant Road Race, Claude Violante partage en exclusivité sur i-D le clip de son titre Like That.

par Malou Briand Rautenberg
|
22 Mars 2017, 11:20am

Chaque fin de mars entraîne avec elle l'espoir et l'optimisme d'entrevoir un bout de soleil poindre sous les nappes du gris parisien. On l'a trouvé dans Road Race, dernier EP de Claude Violante. Quatre titres derrière lesquels on découvre un nouveau pan de l'univers sonore de la discrète et sereine Camille Petitjean - productrice qu'on savait, depuis la sortie de Your Heart Is Weak en 2015, entichée de synthés et de beats délibérément pop.

Mais Claude Violante ne se résume pas à ses prods, aussi addictives soient-elles. Avec Like That, ultime tube et troisième piste de ce dernier EP, Camille relève le pari d'entremêler les genres (la house, la pop et les beats plus tropicaux) et d'y étendre sa voix, posée sur des mélodies r'n'b. Un savant bordel où les frontières se floutent et les contraires s'attirent. En musique comme en images, Camille voulait « retranscrire l'idée du couple, le plaisir d'être avec l'autre, la force comme la vulnérabilité qu'on en retire. C'est cette alternance de moods que j'ai voulu décrire, ses hauts et ses bas. »

Pour le clip de Like That, Claude Violante (au volant d'une bat-mobile qui file à folle allure dans un décor futuriste), s'est tournée vers le collectif TBMA. Elle explique : « Je voulais que l'atmosphère du clip fasse écho à l'univers de mon EP, donc c'était important qu'il flirte avec l'abstraction et s'autorise quelques envolées lumineuses avant de revenir à des ambiances plus dark. En enregistrant le morceau, j'avais en tête l'image d'une plage paradisiaque bordée de palmiers et celle d'un bateau en pleine mer, perdu dans la tempête, explique-t-elle avant de poursuivre : Cette histoire de voiture, c'est aussi la métaphore parfaite pour 'mener sa barque', passer à la vitesse supérieure, se mettre en danger et en péril. Ça demande de la confiance en soi et je n'aurais pas pu le faire il y a quelques années. » On sait comment finissent les histoires d'amour en général : espérons qu'elles continuent d'inspirer Claude Violante - qui fait un bien fou à la pop française.

Tagged:
Premiere
Claude Violante
Like That