Photo par Steve Granitz/WireImage, by Sylvain Gaboury/FilmMagic et par Jim Smeal/Ron Galella Collection via Getty Images

L'évolution du style d’Angelina Jolie

L’incomparable actrice était goth dans les années 1990, et glam dans les années 2000, comment son style continue d’évoluer ?

par Zoë Kendall
|
17 Juin 2021, 11:49am

Photo par Steve Granitz/WireImage, by Sylvain Gaboury/FilmMagic et par Jim Smeal/Ron Galella Collection via Getty Images

Des actrices d’exception comme Angelina Jolie, il n’y en a qu’une par génération. Depuis ses débuts à Hollywood dans le film Girl, Interrupted en 2000, Angie est devenue une icône internationale en plus d’être une star de cinéma respectée. En trois décennie, l’évolution de sa carrière et de sa vie personnelle ont impacté ses inclinations vestimentaires. Entre les tenues cyber au moment de Hackers, le look biker chic de Lara Croft en passant par maman glamour à Hollywood et robe du soir de l’époque Brangelina, Angie était goth dans les années 1990, glam dans les années 2000, mais comment son style continue d’évoluer aujourd’hui ? En 2004, Angie parlait de ses choix mode dans une interview avec Vogue, « Au fond de moi, je suis, et je serai toujours, une gamine punk avec des tatouages ». Est-ce que c’est encore vrai en 2021 ? Pour célébrer les 46 ans de la star et son nouveau film Those Who Wish Me Dead, on revient sur l’évolution du style d’Angelina à travers trois décennies.

jon voigt with his arm around angelina jolie on the red carpet
Photo par Jim Smeal/Ron Galella Collection via Getty Images

À la réouverture de Tru, 1991

Fille des acteurs Jon Voigt et Marcheline Bertrand, Angelina fait ses débuts au cinéma à l’âge de sept ans dans un petit rôle face à son père dans Lookin to Get Out en 1982. Quelques années après ce premier rôle, Angie a pourtant arrêté les cours de théâtre pour suivre une formation à domicile afin de travailler dans les pompes funèbres. En 1991, à seize ans, Jolie retourne à ses études, et deux ans plus tard, relance sa carrière d’actrice avec le rôle titre du petit film de science fiction Cyborg 2. Le style d’Angie en début de carrière, que ce soit pour ses headshots, shootings photo ou avant-premières, a suivi les modes les plus mainstream des années 1990, saupoudré du style gothique de l’actrice. Des robes babydoll mais de couleur violet foncé, des bustiers rouge sang, et du cuir noir comme la nuit. Sur cette photo avec son père et premier compagnon de jeu, Angie porte un costume gris  oversized avec dessous et ombre à paupières assortis.

angelina jolie with a buzz cut on the red carpet with david duchovny
Photo par Ron Galella, Ltd./Ron Galella Collection via Getty Images

À la première de Playing God, 1997

En 1995, Angie obtient son premier rôle d’envergure dans le thriller adolescent Hackers où elle interprète la cybercriminelle Kate Libby. Alors qu’elle s’établit dans l’industrie, elle s’affirme également dans son style, fière de ses penchants gothiques. À travers les années 1990, l’actrice a porté des capes en velours, des petites robes irisées et des robes maxi. Ici, à la première de Playing God, elle porte un manteau en cuir qui touche le sol, ses cheveux sont rasés probablement inspirés en partie par le style de son personnage cyber et gothique à la fois dans Hackers.

angelina jolie smiling on the red carpet wearing a slit dress
Photo par Jim Smeal/Ron Galella Collection via Getty Images

Aux Emmy Awards, 1998

La boule à zéro mentionnée plus haut qu’Angie a porté tout au long de l’année 1997 était en fait sa coiffure pour le rôle de Gia Carangi, la mannequin au destin tragique qu’elle a interprétée pour une mini série sur HBO. Pour ce rôle, Angie a été nommée et a remporté beaucoup de prix de l’industrie de la télévision parmi les plus prestigieux comme un Golden Globes ou un SAG Award. Pour cette saison des awards shows, l’actrice a abandonné ses tenues gothiques pour des looks plus glamour. Des robes du soir à sequins argentés, des dentelles précieuses agrémentées de perles et autres robes de satin couleur crème. Ici, aux Emmy Awards, Angie porte une robe bustier beige avec une fente ornée de diamants, un détail qui allait devenir sa signature sur le tapis rouge pour les deux décennies à venir.

angelina jolie in a goth dress and dark hair on the red carpet
Photo par Ke.Mazur/WireImage

Aux Oscars, 2000

Seulement deux ans après avoir remporté les prix les plus reconnus de l’industrie de la télévision pour Gia, Angie explose à Hollywood avec le film dramatique Girl, Interrupted face a Winona Ryder, autre icône des années 1990. L'actrice a reçu beaucoup de reconnaissance critique et de nominations pour sa performance inoubliable du personnage sociopathe de Lisa. Puisque le film était inspiré d’un sujet plus sombre, pour cette saison, Angie est revenue à des looks plus gothiques sans abandonner son aspect glamour, elle qui allait remporter des prix à Hollywood. Pour les Oscars 2000, où elle a remporté le prix pour la meilleure actrice dans un second rôle, Angie a porté la tenue la plus mémorable de cette époque sur le tapis rouge : robe de soirée noire, cheveux noir de jais, très Morticia Adams.

angelina jolie grabbing billy bob thorntons leg and posing at a movie premiere
Photo par Steve Granitz/WireImage

À la première de Gone in Sixty Seconds, 2000

En dehors des tapis rouge, le style d’Angie au tournant du millénaire était moins gothique et plus biker chic. Des baby tees graphiques, des débardeurs, des veste de blazer, des duster jackets, des jeans, des bottes de cow-boy et du cuir, du cuir, du cuir. Vous vous souvenez du pantalon très taille basse en cuir d’agneau qu’elle a porté à l’avant-première de Tomb Raider (sûrement inspiré de Lara Croft elle-même) ? Ici, avec son mari de l’époque Billy Bob Thornton, l’actrice porte sa tenue phare des années 2000 : T-shirt sans manches et vous l’aurez deviné, un pantalon en cuir. Pendant son mariage qui a duré trois ans avec l’acteur, les tenues d’Angie étaient assorties aux siennes et elle arborait fièrement son tatouage Billy Bob en haut de son bras.

angelina jolie posing on the red carpet in a white silk dress
Photo par SGranitz/WireImage

Aux Oscars, 2004

Au milieu des années 2000 avec un Oscar et une franchise à son actif, Angie est devenue une actrice hollywoodienne de premier ordre. Évidemment, les tenues de tapis rouge de l’actrice ont évolué pour correspondre à son nouveau statut. Pendant cette époque, l’incarnation d’Angie en tant que star de cinéma glamour signifiait des robes grandioses, des robes du soir au décolleté plongeant et fente jusqu’aux hanches. Sur cette photo aux Oscars de 2004, elle porte une robe inspirée de l’âge classique d’Hollywood, et ainsi évoque la grandeur des actrices du passé.

angelina jolie wearing a cheetah jacket at and red stilettos
Photo par Sylvain Gaboury/FilmMagic

À la première de Shark’s Tale, 2004

Les années 2000 ont également marqué un changement énorme dans la vie personnelle d’Angie. Après avoir filmé Tomb Raider en 2001 dans un Cambodge déchiré par la guerre, Angie est devenu une Goodwill Ambassador des Nations unies et a ainsi commencé sa longue carrière humanitaire. L’année suivante, elle a adopté son premier fils Maddox justement au Cambodge et s’est séparée de son mari de l’époque, le bad boy d’Hollywood Billy Bob Thornton. « J’ai pris ma vie en main quand je suis rentrée, j’ai décidé de faire des grands changements et de vivre de manière plus osée car tout simplement je n’étais plus seule à vivre » raconte-t-elle à Barbara Waters en parlant de Maddox. En 2004, Angie avait une nouvelle vision de la vie en tant que mère et en tant qu’humanitaire, elle choisi ainsi un nouveau style. À la fois actrice de premier plan et mère, elle a commencé à porter des tenues plus sophistiquées mais également pratiques pour le tapis rouge. Que ce soit pour se rendre à la première d’un film ou pour profiter de Maddox dans son temps libre, Angie était fréquemment photographiée en portant des jeans, des trenchs, des ballerines, des jupes crayons, des cardigans et des lunettes de soleil géantes pour se protéger des flash des paparazzi. Ici, à la première de Shark’s Take, elle portait un trench en léopard, un jean bootcut, des petits talons pointus et son brushing signature.

angelina jolie posing with brad pitt on the red carpet
Photo par Bryan Bedder/Getty Images

À la première de The Good Shepherd, 2006

On oubliera jamais Brangelina. Après leur rencontre sur le plateau de Mr. and Mrs. Smith en 2004, Angie et son compagnon de premier plan Brad Pitt sont devenus LE couple de stars des années 2000. Pendant leur relation très documentée qui durera douze ans, le duo a souvent porté des tenues assorties sur le tapis rouge, que ce soit pour les Oscars ou le festival de Cannes. Pour correspondre aux penchants de Brad pour les costumes traditionnels, Angie portait souvent des tenues noires. Malgré le monochrome de ses tenues, Angelina était plutôt glam que gothique à la fin des années 2000. Sur cette photo, alors qu’elle marche pour la première fois sur le tapis rouge avec Brad, Angie porte une robe du soir noire à paillettes avec une coiffure en chignon.

brad pitt and angelina jolie holding hands and posing at the 2012 oscars
Photo by Dan MacMedan/WireImage

Aux Oscars, 2012

Au début des années 2010, Angelina était obsédée par les robes à fente. Avant de casser Internet avec sa robe sans bretelles des Oscars, Angie a porté une robe toute en jambe pour l’avant-première du film The Tree of Life à Cannes et aux Golden Globes en 2012. Ce look est devenu l’un des meme de célébrités le plus viral cette année là.

angelina jolie standing sideways on the red carpet
Photo par Karwai Tang/WireImage

À la première de Unbroken, 2014

En plus de son travail d’actrice et d’humanitaire, Angelina est aussi une réalisatrice accomplie. Depuis 2011, la femme aux multiples talents a écrit et réalisé trois long-métrages y compris le film de guerre Unbroken en 2014 et le thriller américano-cambodgien de 2017, First They Killed My Father. Pendant la promotion de son travail en tant que réalisatrice, Angie a choisit un look raffiné plutôt que glamour pour le tapis rouge. Sur cette photo à la première de Unbroken, elle porte une robe de première dame avec une petite cape structurée et des talons couleur nude.

angelina jolie wearing a 30s-inspired gown at the maleficent premiere

À la première de Maléfique, 2014

En 2014, Angelina a commencé à incarner la méchante fée Maléfique dans le remake de La Belle au Bois Dormant de Disney. Le film a marqué le retour d’Angelina au long-métrage après une pause de près de quatre ans. Évidemment inspirées par son personnage effrayant, les tenues de tapis rouge pour Angelina époque Maléfique étaient aussi l’occasion de revenir à sa prédilection gothique, endormie depuis vingt ans. Pour l’avant-première du film à Los Angeles, l’actrice a porté une robe de soirée en faux cuir qui rappelait celles cyber gothiques de la moitié des années 1990. Sur cette photo à la première du film à Londres, elle porte une robe très glamour d’inspiration années 1930 avec des manches en mesh, en effet assez sorcière.

angelina jolie wearing on the red carpet at the maleficent: mistress of evil premiere
Photo par Mike Marsland/WireImage

À la première de Maléfique: le pouvoir du mal, 2019

La promo de Maléfique épisode deux, cette fois-ci pour le sequel de la franchise, Mistress of Evil où Angelina choisit une approche plus avant-garde des tenues de tapis rouge. Pour la première de Los Angeles, l’actrice portait une robe de soirée mono shoulder embellie par des détails en sequins. Pour la première de Rome, elle portait une robe violette en cascade signé Givenchy. Et sur cette photo pour la première du film à Londres, Angelina porte une robe aux allures angéliques mais aux épaules sévères, agrémentée d’un corset en métal. Un look majeur pour une star de cinéma majeure.

Cet article a été initialement publié par i-D UK.

Tagged:
Style Evolution
Angelina Jolie