River Phoenix en sept looks iconiques

Les looks décontractés de l’acteur et activiste décédé en 1993 incarnaient l’esprit de la jeunesse des années 1990 et le style grunge de l’époque.

par Douglas Greenwood
|
28 Octobre 2020, 2:51pm

Avant que Timothée Chalamet ne devienne l’obsession du monde entier avec son côté doux et son appétence pour la mode, en somme l’antidote le plus mignon face à la masculinité débordante des acteurs aux premiers rôles hollywoodiens, nous avions River Phoenix. L’acteur mythique, connu pour ses rôles dans My Own Private Idaho de Gus Van Sant et le classique des films d’initiation Stand By Me, était une idole de tous les cinéphiles dans les années 1990. Jusqu’à sa mort, le jour d’Halloween 1993, à tout juste 23 ans, c’était un activiste virulent pour la cause animale, et un habitué des rôles qui déclencheraient de réelles conversations sur des sujets comme les travailleurs du sexe (My Own Private Idaho), ou le désarmement nucléaire (Running On Empty). Il était également connu pour son look cool, décontracté au possible, tellement décontracté que c’est presque impossible de le reproduire. L’énergie de River changeait la manière même dont il portait les vêtements. Ils étaient imprégnés d’un sous-texte : même un costume aux Oscars semblait plus grunge que jamais un autre homme n’aurait pu le rendre. Un simple look T-shirt et jean devenait instantanément l’uniforme de la jeunesse. Si le jeune acteur aurait eu cinquante ans cette année, sa manière de s’habiller est absolument sans âge. Ici, nous revenons sur la trop courte carrière de River à travers une sélection de sept de ses tenues les plus iconiques.

Dans Stand By Me, 1986

Le monde a découvert River Phoenix dans le classique de Rob Reiner, sorti en 1986, qui est peut-être le film d’initiation le plus mythique jamais tourné. Dans le rôle de Chris, un gamin de douze ans mal compris avec un penchant pour l’argot et les cigarettes, il a impressionné Hollywood avec une performance plus mature que celle que son âge sous-entendait. Tout au long du film, il porte le même T-shirt blanc abimé, une paire de jeans taille haute et remontée aux chevilles, avec des Converse Chuck Taylor sales. Parfois, Chris glisse un paquet de cigarettes sous sa manche aussi. Ce look, même si il n’existe que dans le monde fictif de River, serait pour toujours intégré à son héritage stylistique, en partie par sa simplicité et la possibilité de le reproduire et ainsi créer un uniforme cool pour les gamins qui voulaient avoir la même assurance et la même énergie que Chris.

river-phoenix-in-running-on-empty
Photo par Ron Galella, Ltd./Ron Galella Collection via Getty Images.

Sur le tournage de Running on Empty, 1988

À dix-sept ans, après le succès de Stand By Me, le chemin vers la notoriété était déjà bien pavé pour River. Il était sur le tournage de Running on Empty, un film sur une famille en cavale, quand cette photo a été prise. Preuve de son sens de la mode qui préférait des coupes larges et des vêtements vintage, il porte ici un T-shirt noir au col profond sous une veste à carreaux bleus et blancs. Ce look représente aussi l’un des meilleurs moments de l’acteur avec ses lunettes, et ces montures rondes sont vite devenues un classique des tenues de River.

river-phoenix-in-peta-merch
Photo par Ron Galella, Ltd/Ron Galella Collection via Getty Images.

Portant le merch de l’organisation PETA, 1988

Tout au long de sa vie, River a été vegan et activiste pour le droit des animaux. Lors de leur voyage du Venezuela, où lui et son frère Joaquin ont été élevé au sein de la secte des « Children of God », de retour aux États-Unis, ils ont été témoin de la manière dont on pêchait le poisson pour la consommation humaine, la manière injuste dont on les tuait. La famille est devenue vegan suite à cela. C’est devenu une partie intégrante de la personnalité de River, de ce dont il parlait, et en conséquence, de ce qu’il portait. Sur le chemin d’un concert pour Amnesty International en 1988 à Los Angeles, River a été photographié portant un sweat-shirt bleu marine de l’organisation PETA, qui représentait un motif blanc d’un singe enfermé dans une cage. « Quand j’étais assez grand pour comprendre que toute la viande était tuée, j’ai vu ça comme une manière non rationnelle d’utiliser notre pouvoir, cette manière d’affaiblir un être avant de le mutiler » disait-il au New York Times en 1989. « Ça me rappelle la manière dont les bullies traitent les enfants plus jeunes dans la cour de récré ».

river-phoenix-and-martha-plimpton-at-the-oscars-1989
Photo par Ron Galella, Ltd/Ron Galella Collection via Getty Images.

Glamour grunge aux Oscars, 1989

Les Oscars sont rarement le lieu où la mode masculine se réinvente, mais lors de son arrivée à la cérémonie en 1989, aux bras de sa petite copine de l’époque Martha Plimpton, River s’est fait remarqué avec l’aspect grunge de sa tenue. À l’époque, le grunge s’apprêtait à devenir le mouvement qui allait représenter une génération toute entière. Lorsque River est arrivé (cheveux longs, noeud papillon de travers, costume à rayures déboutonnés) avec Martha (cheveux coiffés en arrière, robe de soirée argentée qui pourrait être de Balenciaga époque Demna), il représentait cette mouvance à eux seuls, affirmant leurs rôles du couple cool sur le tapis rouge cette année-là. Si il n’a pas remporté l’Oscar pour lequel il était nominé (Best Supporting Actor pour Running On Empty), cela lui a permis, plus tard dans la soirée, à l’after du Governor’s Ball, de défaire son noeud papillon et se relaxer un peu.

river-phoenix-in-a-bob-marley-tshirt-at-the-batman-premiere-1989
Photo by Barry King/WireImage.

À la première de Batman, 1989

En 1989, River s’est rendu à la première du Batman de Tim Burton à Los Angeles en s’en foutant du dress-code et en arborant une tenue décontractée absolument iconique. Autour de son visage, ses cheveux longs signature, et sur ses épaules, un T-shirt Bob Marley, le visage de la légende du reggae comme un blason sur le drapeau jamaïcain. Il n’allait pas compromettre son esthétique pour suivre des règles dépassées, et le look dans son entièreté était très casual. Et en bas alors ? Un jean teint en bleu tenu par une ceinture style Western, et des Vans slip-on pour couronner le tout.

river-phoenix-in-my-own-private-idaho-gus-van-sant
Photo courtesy of Warner Bros.

Dans My Own Private Idaho, 1991

Dans le film My Own Private Idaho, une variante signée Gus Van Sant d’un classique shakespearien, River joue le rôle de Mikey Walters, un prostitué narcoleptique qui parcourt les États-Unis, en cherchant désespérément l’affection. Dans ce rôle pivot pour la carrière de River, qui lui a permis de remporter le Volpi Cup pour le meilleur acteur au Festival de Venise en 1991 et qui a aussi fait de lui une icône gay, alors qu’il s’identifiait comme hétérosexuel. En plus des moments où il porte une tenue de marins hollandais qui n’est pas sans rappeler Querelle, une veste coach aux revers en peau et un bedaine, la tenue la plus connue de Mikey est cette veste d’étable orange brulé, complétée d’un pantalon rouge et d’un patch avec le chiffre 4 en haut de son bras gauche. C’est la tenue que l’on peut voir sur les posters et la bande-annonce du film, parfois accompagnée de ses lunettes Aviator aux montures bien présentes. La veste portée par River dans le film a récemment été achetée par un collectionneur d’envergure pour plus de 7000 $, préférez plutôt chercher une veste qui ressemble à l’original.

river-phoenix-arriving-at-lax

Arrivant à l’aéroport de Los Angeles, 1992

En Novembre 1992, à peine un an avant sa mort, il commençait à être très dérangé par l’attention qu’il provoquait dans les tabloïds américains. En conséquence, pour les désarçonner, ou du moins pour les tourner en ridicule, l’acteur portait une cagoule à son arrivée à l’aéroport de Los Angeles. À vingt-deux ans à l’époque, il portait un bomber de policier, des jeans noirs délavés, et des brogues. Une cigarette à la main, il a baissé d’un coup de main la cagoule grise sur son visage pour prendre la pose pour les photographes. C’est une bonne représentation de qui était River en tant qu’acteur et figure publique : jeune, joyeux mais timide sous les feux des projecteurs. Il n’avait voulu suivre aucun précepte. Ce qui rend l’héritage qu’il laisse derrière lui, à travers les films, la musique, l’activisme ou la mode, d’autant plus singulier. 

Cet article a été initialement publié par i-D UK.   

Tagged:
90S
grunge
7 tenues iconiques