les tableaux de kurt cobain seront bientôt exposés

Ses oeuvres seront présentées à Seattle cet été.

par i-D Staff
|
30 Juin 2017, 10:35am

Kurt Cobain emprunte le chemin pavé par sa fille Frances Bean. Il y a quelques mois, on annonçait que la veuve de Kurt, Courtney Love avait accepté d'exposer des travaux inédits du leader de Nirvana. Le New York Times vient de révéler que deux de ces travaux feront partie du salon d'art de Seattle, programmé du 3 au 6 août.

S'il s'agit de la première exposition de Kurt, la technique du dieu du grunge n'est cependant plus à prouver. L'un des deux travaux à découvrir en août est la peinture originale utilisée pour illustrer la pochette de l'album Incesticide, sorti par Nirvana en 1992. Le Times compare le style de Cobain avec celui du peintre expressionniste Edward Munch, connu pour son tableau « Le Cri ». L'influence munchienne sur la pochette d'Incesticide est bien réelle, on y voit un squelette cueillant des coquelicots, tiré par une poupée cassée. Frances joue autour des mêmes thèmes macabres dans son travail. Produit par Frances, le documentaire Montage of Heck éclaire également sur la pratique artistique de Kurt.

Courtney s'est entourée de la United Talent Agency pour organiser l'exposition. Cela marque la première collaboration de l'UTA à un salon d'art, et l'agence ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Son directeur Jonathan Roth a affirmé qu'il comptait « créer une exposition ambulante qui raconte l'histoire de Kurt à travers son travail, ses objets personnels et ses souvenirs, à la façon dont les Rolling Stones l'ont fait à Londres. » Longtemps résident de Seattle, Kurt a fini par incarner la ville.

Couverture de l'album Incesticide de Nirvana.

Credits


Texte Hannah Ongley
Photographie Ron Galella via Getty Images

Tagged:
courtney love
Incesticide
edward much