7 jeunes à travers le monde, 7 visions de la beauté

À la rencontre de la nouvelle génération, celle qui bouleverse les codes et renverse les diktats pour mieux redéfinir les limites de la beauté.

|
mars 31 2015, 2:05pm

Noir versus blanc, gros versus mince, masculin versus féminin…Ils sont loin les jours où ces mots dictaient ce que la société considérait comme "beau". Aujourd'hui et maintenant, tout est possible. Les imperfections deviennent une force : fossette, bouclette, cicatrice, acné, handicap, bosse, tache de naissance, poignées d'amour, poils, androgynie, rondeurs, cellulite. Aujourd'hui et maintenant, tout peut être beau. Ces jeunes femmes nous prouvent qu'une définition 2.0 de la beauté est en marche. Portraits. 

Hari Nef

Photo Michael Bailey Gates

"Je veux être la première transsexuelle femme à remporter un Academy Award." 

Hari Nef est l'un des fers de lance de la révolution transgenre aux Etats-Unis. Le jeune artiste reconverti en actrice est la preuve vivante que la beauté peut aller au-delà du conformisme et des notions un jour antinomiques du masculin/féminin. Elle a récemment défilé pour Hood by Air. 

Ashley Graham

Photo Frances Tulk-Hart

"Je ne veux être pas uniquement perçue comme une 'mannequin grande taille'. Je suis mannequin. Point. Et je n'ai pas besoin que l'appellation de mon boulot décrive à tout le monde mes mensurations." 

"Big is beautiful", certes. Mais qui parle de "gros" ? Ashley Graham est une mannequin qui se bat pour plus de diversité sur les podiums. Surtout depuis qu'une campagne publicitaire où elle pose en lingerie a été interdite de diffusion aux Etats-Unis. La raison de cette censure ? Une poitrine trop généreuse, un décolleté jugé trop osé (le comble pour de la lingerie !) Aujourd'hui, elle a pris sa revanche : elle fait partie du board de la prestigieuse agence de mannequins IMG Models, pose en maillot de bain sexy sur la couverture du Sports Illustrated et surtout, vient de lancer une ligne de lingerie.

Jillian Mercado

Photo Barbara Anastacio

"Même si vous avez peur de ceux qui vous regardent, ou si le monde entier est contre vous, il faut avoir la force et l'énergie d'aller toujours plus loin, quoi que les autres en disent ou pensent. C'est ça, la vraie beauté." 

Jillian Mercado est une beauté en fauteuil roulant, atteinte d'une atrophie musculaire. Elle a été égérie de la campagne #Reboot printemps/été 14 de Diesel, réalisée par Nicola Formichetti. Un pavé dans la mare, un message d'espoir et une redéfinition des canons de beauté actuels. 

Myla Dalbesio

Image Myla Dalbesio

"L'industrie de la mode doit ouvrir ses portes à plus de gens, pas seulement en termes de taille ou de poids. Les hommes et femmes de tous les pays, de toutes les formes, de toutes les tailles et de tous les âges doivent être représentés.

Myla Dalbesio est tantôt trop maigre, trop grosse ou trop normale… Quand est-ce qu'on arrêtera d'entendre ce genre de mots qui stigmatisent et déforment le corps des femmes ? Trop épaisse pour être une mannequin dans les normes (elle fait du 40 !) mais trop fine pour être un modèle XL, Myla Dalbesio a été considérée pendant des années comme une mannequin "entre-deux". Ce qui ne l'a pas empêchée de faire parler d'elle et de devenir l'un des noms les plus chuchotés dans l'industrie de mode. Elle a notamment été égérie d'une campagne pour Calvin Klein. Pas si mal pour une fille "entre-deux".

Grace Neutral

Photo Douglas Irvine

"Je n'aspire pas à ressembler à qui que ce soit. Je veux simplement transformer ce qui est en dehors de moi pour que mon âme et mon coeur se dévoilent. Pour que je me sente mieux dans mon corps et bien dans ma peau." 

Repoussant les limites de la beauté à leur paroxysme, Grace Neutral est cette princesse extraterrestre aux mille tatouages, aux yeux indigo, aux oreilles elfiques, à la langue sciée et au nombril inexistant qui affole la toile. Belle comme aucune autre. 

Chantelle Winnie

Photo Harry Carr

"Je suis juste moi, je me sens bien avec moi-même." 

Qu'on soit noir, blanc ou arc-en-ciel, la beauté se lit et se voit dans nos yeux. C'est ce que Chantelle Winnie, mannequin originaire du Canada, nous prouve. Porteuse du vitiligo, une maladie auto-immune qui cause une dépigmentation partielle de la peau, la jeune femme de vingt ans est aujourd'hui la nouvelle égérie de la marque espagnole Desigual et le magazine Dazed & Confused la compte dans son classement des personnes les plus importantes de 2015. Elle était par ailleurs à l'affiche du i-D anglais spécial beauté de l'hiver dernier.  

Lineisy Montero

Photo Piczo

"Je veux être reconnue et admirée pour mon travail et ce que je suis, pas pour mes cheveux ou ma couleur de peau." 

Bien qu'on voie de plus en plus de mannequins de couleur décrocher de grosses campagnes publicitaires et défiler sur les podiums, cette tendance ne s'affranchit que très peu des standards de beauté occidentale. C'était avant que Lineisy Montero, nouveau visage du défilé Prada, rende fierté aux cheveux afros, naturels et coupés court, sous l'oeil averti de Steven Meisel pour la nouvelle collection automne/hiver 2015/2016 de la marque italienne. On en demande encore ! 

Credits


Texte Tish Weinstock