en afrique du sud, des lycéennes militent (encore) pour leur afro

Dans une banlieue de Johannesburg, des jeunes lycéennes ont été contraintes de lisser leur cheveux pour se rendre en cours. Elles manifestaient hier devant l'enceinte de l'école rappelant qu'après l'apartheid, le racisme est toujours aussi violent en...

par Hannah Ongley
|
30 Août 2016, 9:10am

Image via witter

Hier, des images de jeunes filles manifestant devant leur lycée ont fait le tour de la toile. En Afrique du Sud, dans une banlieue de Johannesburg, les élèves du Pretoria High School ont manifesté contre le règlement raciste de leur lycée qui impose aux élèves de couleurs de lisser leurs cheveux avant de se rendre en cours. Parmi les manifestantes, des jeunes filles de 13 ans levaient elles aussi le poing devant l'enceinte du lycée et s'insurgeaient contre sa direction (entièrement blanche) et ses politiques discriminatoires. Et même si le règlement intérieur ne fait pas mention claire de l'afro, beaucoup d'élèves se sont plaintes d'avoir été renvoyées chez elles par leurs surveillants parce qu'elles portaient leurs coupes afro au naturel ou des tresses plaquées. Une jeune fille a quant à elle été retenue en colle pour cette même raison. L'argument de la direction ? Leurs cheveux sont "indomptables". La tante d'une élève a même affirmé que sa nièce s'est vue menacée d'heures de colle après avoir exposé à sa classe les méfaits des taux de chômage dont souffre la communauté noire sud-africaine et les conséquences de l'apartheid.

Depuis dimanche, le hashtag #StopRacismAtPretoriaGirlsHigh pullule sur la toile et relance un débat qui dépasse de loin l'acceptation de l'afro. La beauté et les codes esthétiques des femmes noires font l'objet de politiques discriminatoires graves en Afrique du Sud régie par l'apartheid depuis 1994. Une pétition a rassemblé plus de 20 000 signatures depuis, appelant à interdire les règlements intérieurs à tendances racistes et à sanctionner les professeurs les mettant en application. La pétition met également en exergue les différentes injustices dont sont victimes les femmes sud africaines de couleurs qui doivent de plus en plus se plier aux canons de beauté européens. "Il est inacceptable de faire régner des canons de beauté blancs par la force et via les règlements intérieurs de certains lycées dans un pays où la population est majoritairement noire", peut-on lire sur la pétition. "Les enfants noirs devraient avoir le droit de vivre libres et ne devraient en aucun cas porter le fardeau du manque d'humanité des autres." 

Credits


Texte : Hannah Ongley
Image via Twitter

Tagged:
Apartheid
Racisme
Afrique du Sud
afro