1986

punk, anarchiste et dandy : l'autre visage de la russie des années 1980

Le photographe Igor Mukhin a passé six ans à photographier la scène rock, punk et underground du Moscou des années 1980, derrière le Rideau de Fer.

par Emily Manning
|
13 Mai 2016, 2:00pm

1986

Gosha Rubchinskiy s'est fait remarquer en castant les kids de son pays natal, la Russie, accros au skate et au punk. Si les collections du créateur cristallisent les codes du cool post-sovietique, son imaginaire fait souvent référence à l'ère du Rideau de fer - il a collaboré avec l'artiste irrévérencieux Timur Novikov et a remis sur pied l'esthétique eighties façonnée par les groupes de punk originaires de Leningrad, Auktyon et AVIA. Le photographe Igor Mukhin, lui, a documenté cette période brûlante comme un feu de forêt qui dégénère. Il a capturé l'énergie de sa jeunesse sous perfusion URSS. Il publie aujourd'hui ses tirages dans un livre, I Saw Rock 'n' Roll.

1988

"À l'époque, on n'avait aucune idée de ce à quoi ressemblait le monde, derrière le rideau de fer", écrit Igor dans la campagne de crowdfunding qui lui a permis de financer son bouquin. J'ai senti qu'il se passait quelque chose et qu'il fallait l'immortaliser à tout prix.

1985

Pendant six ans, Igor a documenté les élans révolutionnaires de la jeunesse moscovite, sa scène rock underground, le style DIY qui foisonnait dans les rues de la capitale. En 1985, le World Festival of Youth and Students a frappé Moscou : les concerts, les visages ébahis, les fringues, l'attitude : tout était susceptible de toucher le photographe. En un mot, c'était la liberté."Tout était dingue. J'ai vu des mecs avec des cheveux longs qui, pour la première fois, ne se sont pas fait arrêter par la police ni raser."

1987

S'il est aujourd'hui prof de photo à la prestigieuse Rodchenko School of Photography and Multimedia de Moscou, Igor a commencé la photographie très jeune, sans cours ni pratique assidue. Il s'agissait plus d'un terrain d'expérimentation en tous genres. "À l'époque, je n'avais ni prof, ni maitre pour m'apprendre à photographier. Puis l'exposition de Cartier-Bresson s'est enfin tenue à Moscou, à la fin des années 1980. Le premier livre de Diane Arbus que j'ai eu entre les mains, c'était en 1988. Pareil pour le photographe de rue tchèque Koudelka, explique-t-il. L'URSS, je l'ai photographiée pour moi."

1987

Les photographies d'Igor offrent un regard très personnel sur une période sombre de l'histoire de son pays. Regard forcément nécessaire, car plus nuancé que le discours mainstream tenu sur la Russie communiste où le punk s'exhibait fièrement dans les rues. 

Pour contribuer au financement de la campagne I Saw Rock'n'Roll cliquez ici

1986

1987

1977

1987

1987

Credits


Texte : Emily Manning 
Photographie : Igor Mukhin 

Tagged:
Culture
Punk
Russie
Photographie
portfolio
1980