lorde a annulé son concert en israël, plus de 100 artistes la soutiennent

« Nous déplorons les tactiques d’intimidations utilisées pour défendre l’injustice faite à l’égard des Palestiniens et pour supprimer la liberté de conscience des artistes. Nous soutenons le droit de Lorde de prendre position. »

par Georgie Wright
|
08 Janvier 2018, 4:34pm

En décembre dernier, Lorde annonçait qu’elle annulait son concert prévu à Tel Aviv, pour marquer son opposition face à l’occupation de la Palestine par Israël, rapportait le Guardian. Elle prenait cette décision après que « deux jeunes femmes vivant à Aoteara, l’une juive, l’autre palestinienne » lui aient écrit une lettre ouverte : « Aujourd’hui, des millions de personnes s’opposent aux politiques d’oppression, d’épuration ethnique, de violations des droits de l’homme, d’occupation et d’apartheid menées par le gouvernement israélien. Nous pensons qu’un boycott économique, intellectuel et artistique est une façon de prendre part à ce combat et de s’élever contre ces crimes. Cela a très bien marché pour l’apartheid en Afrique du Sud et nous espérons que cela peut fonctionner à nouveau. »

Rejoignant cette vague de critiques, Lorde a décidé d’annuler son concert, un geste qui a incité un rabbin américain à lui dédier une page entière de publicité dans le Washington Post pour taxer la chanteuse d’intolérance.

À ce jour, plus de 100 musiciens, acteurs, écrivains et artistes – dont Brian Eno et Kathleen Hanna – ont signé une lettre ouverte soutenant la décision de Lorde. Elle souligne notamment les arguments fallacieux du rabbin en question dans sa quête de décrédibilisation de Lorde, démontant sa légitimité au passage : « Shmuley Boteach, l’auteur et promoteur de cette page, supporte les occupations illégales d’Israël et écrivait le mois dernier sur le site Breitbart pour remercier Donald Trump d’avoir illuminé les consciences du monde entier. Nous déplorons les tactiques d’intimidations utilisées pour défendre l’injustice faite à l’égard des Palestiniens et pour supprimer la liberté de conscience des artistes. Nous soutenons le droit de Lorde de prendre position. »

Tagged:
israel
palestine
concert
Kathleen Hanna
Brian Eno
Lorde
boycott