La première oeuvre non-porno de Pornhub est un documentaire sur un club lesbien des années 2000

Shakedown, oeuvre très artistique réalisée par Leilah Weinraub, tire son nom d'un club de strip-tease black et lesbien de Los Angeles.

par Douglas Greenwood
|
25 Mars 2020, 6:38pm

Leilah Weinraub Shakedown

Il paraît loin, ce temps où les films prétendus classés dans la catégorie "cinéma pour adulte" étaient exclus des hautes reconnaissances artistiques. En 2020, tout passe, et la pornographie peut être considérée tout aussi artistique qu’une toile du Caravage - ce peintre légendaire - et se retrouve tout aussi bien dans une galerie d’art que sur un site web coquin.

En effet, Pornhub, le site favori pour stimuler l'excitation en vue d'une relation sexuelle individuelle , a annoncé la sortie d'un documentaire sur le monde enivrant des strip clubs lesbien du début des années 2000 à Los Angeles.

Ce documentaire intitulé ‘Shakedown’, en hommage d'un strip-club de lesbiennes black de Los Angeles, nous fait découvrir de façon vertigineuse la culture des strip-teaseuses de cette époque. C'est une vibrante chronique de la vie d'une travailleuse du sexe, mettant en vedette des danseuses exotiques de diverses origines - femmes trans, hommes et femmes homosexuels - que la réalisatrice Leilah Weinraub a filmées durant plus de quinze années. Le film arrive sur Pornhub après avoir été présenté dans le cadre d'expo d'art au MoMA de New York et à l'Institute of Contemporary Arts de Londres. Sur le site de films pour adultes, il retrouve un nouveau souffle, après que Leilah a lutté pour lui trouver une place en ligne, face à la censure de la nudité pratiquée par d'autres sites de streaming.

"Nous savons que des artistes uploadent sur notre site des contenus qui n'ont peut-être pas leur place dans des endroits comme YouTube ou Vimeo, qui n'autorisent pas la nudité", a déclaré Alex Klein, directeur de la marque de Pornhub, à Variety. "Pour nous, distribuer en toute première fenêtre un long métrage constitue une nouveauté. Nous sommes très excités par cela".

Bien que la marque se soit déjà aventurée au-delà de son activité traditionnelle de production de films X par le passé, en présentant des clips musicaux de Brooke Candy et en soutenant des marques comme Namilia et Hood By Air pour leurs défilés, il s'agit de leur entreprise la plus audacieuse à ce jour en matière de rupture des codes relatifs aux sites pornographiques.

"L'époque offre des opportunités uniques pour exposer différents les oeuvres artistiques", souligne Leilah. "Il y a une plus grande ouverture à la diversité et aux contenus alternatifs, et il existe plusieurs manières de raconter des histoires". Le film est diffusé en avant-première sur Pornhub, en streaming gratuit pendant un mois, avant de passer, de manière assez iconique, sur la chaîne Criterion, aux côtés de quelques merveilleux films de Wes Anderson. Une preuve supplémentaire, s'il en était besoin, que la nudité est une nouvelle norme et que la sexualité à l'écran n'a plus rien de honteux.

Voici le site officiel de ce film à découvrir

Tagged:
Film
Los Angeles
queer
Striptease
lesbienne