Courtesy of Julien Boudet

Nourrir le corps et l’esprit: les randonnées Jahiking

Daquisiline Gomis, fondateur du restaurant afro-vegan Jah Jah, lance des marches mensuelles dans la nature, encourageant une déconnexion des plus nécessaires.

par Alice Pfeiffer
|
22 Septembre 2021, 9:22am

Courtesy of Julien Boudet

C’est en période de confinement, où les frontières entre intérieur et extérieur étaient plus remises en questions qu’avant que Jahiking voit le jour. A comprendre: un club de randonnée lancé par Daquisiline Gomis, fondateur du restaurant afro-vegan iconique parisien, visant à democratiser la pratique auprès des groupes minorisés. Riche de collaborations culturelles et sociales, le lieu entrevoit la nourriture comme le point de départ de multiples réflexions, et conversations dont nous étions trop souvent assoiffés. D’où le slogan de cette nouvelle aventure “Feed the Body & Feed the Soul”, une nourriture émotive, gustative et corporelle.

000089950018.jpg
​Courtesy of Julien Boudet

Effectivement, le « Jahiking » se déroule une fois par mois, attirant en majeure partie les jeunes générations, les entrainant à prendre conscience de l’environnement naturel à proximité de la capitale, et les poussant à se déconnecter un petit moment de leur téléphone et ses notifications incessantes.

Aujourd’hui, nous découvrons une marche en collaboration avec Salomon Sportstyle à Annecy, près du siège de la marque, y découvrir la montagne du Parmelan environnante – de quoi nourrir corps et âme.

000089960029.jpg
​Courtesy of Julien Boudet

Comment ces marches redéfinissent-elles le regard porté sur le monde qui nous entoure?

À partir du moment où on quitte le bitume et qu’on se rapproche de la nature, ça redéfinit la perception qu’on a. Peu importe que ce soit à 10km de Paris ou plus loin, l’important c’est de pouvoir se rapprocher de la nature. Quand on y est, on se rend compte à quel point elle nous apaise et à quel point elle peut nous apporter en sérénité. Le concept de « detox digital » est super important, on essaye de le faire au moins une fois par mois, mais ça dépend toujours des emplois du temps des uns et des autres. On se laisse vite déborder par les contraintes sociales ou professionnelles en étant à Paris, mais c’est important de trouver du temps à passer dans la nature et à se dépenser physiquement. 

000089960019.jpg
​Courtesy of Julien Boudet

Quelle est la philosophie du hiking pratiqué ici?

Justement, il n’y a pas besoin d’avoir une philosophie ou de trop réfléchir. Aller faire des randonnées c’est juste du ressenti, le but c’est de reconnecter. C’est vraiment le feeling que chacun a avec la nature, savoir apprécier le silence, apprécier le temps partagé avec les personnes autour de soi et surtout les sons naturels : l’écoulement de l’eau, les feuilles, les animaux etc. C’est une question de trouver le silence intérieur et pour chacun de reconnecté à sa manière. 

000089950015.jpg
​Courtesy of Julien Boudet

Quel lien entre la food de Jah Jah et ces marches?

La food a un lien avec tout. C’est essentiel pour l’être humain comme le fait d’être connecté avec la nature je pense. Avec une alimentation saine, on réfléchit mieux, on perçoit mieux les choses, le corps et l’esprit se sentent bien. Après une randonnée, on est fatigué mais on se sent bien à l’intérieur de soi, la nature aide à mieux respirer. L’effort physique, bien se nourrir, écouter de la musique - ce sont les trois piliers pour se sentir bien selon moi. La nourriture du corps, la nourriture de l’esprit, la nourriture de l’âme - Tout est lié! 

000089970004.jpg
​Courtesy of Julien Boudet
000089960008.jpg
​Courtesy of Julien Boudet
000089970021.jpg
​Courtesy of Julien Boudet