avoir 20 ans en république dominicaine

Dernière destination, la République Dominicaine. La photographe Danielle Levitt est partie rencontrer sa jeunesse, pour entendre ses rêves et sa vision du futur. Straight-up.

par i-D Staff
|
23 Juin 2016, 9:00am

Othoniel Rodriguez, 19 ans, République Dominicaine. Comment décrirais-tu ton pays natal ? La République Domincaine est une île des Caraïbes, où les gens sont aimables, bienveillants et chaleureux. Qu'est-ce que tu aimerais voir changer, dans le futur ? La fin des combats armés, de l'exploitation infantile et de la maltraitance de l'environnement. Comment les jeunes peuvent-ils s'engager, selon toi ? Je pense qu'il suffit qu'ils soient conscients de ce que les gouvernements leur font réellement subir. Quels sont tes rêves et tes espoirs pour le futur de la planète ? J'aimerais que ma génération s'implique dans la cause environnementale, qu'elle soit bienveillante à l'égard du monde et des êtres qui le peuplent.

Yogeiry Garcia, 17 ans, République Dominicaine. Quels sont les problèmes auxquels ta génération est confrontée ? Le chômage, le manque d'opportunités et la violence quotidienne. Si tu étais au pouvoir, quelle serait ta première décision ? J'arrêterais de promettre et je me mettrai au boulot, vraiment, pour faire en sorte que les choses changent. Quels sont tes rêves et tes espoirs pour le futur de la planète ? Une meilleure planète c'est une planète sans frontières, sans barrages et sans animosité envers ses semblables. C'est ce que je souhaite, en tout cas.

Carlos Sanchez, 19 ans, République Dominicaine. Comment décrirais-tu ton pays ? C'est une île magique avec des plages sublimes, des cocotiers et un super état d'esprit. Le plus beau pays du monde. Qu'est-ce que tu espères pour le futur du monde ? L'amour et la paix. La haine engendre la haine, et personne n'en a besoin pour vivre. Que devrait faire le gouvernement pour réaliser tes voeux ? Engager tous les pays du monde à se solidariser et construire un futur ensemble. Comment les jeunes peuvent-ils s'engager, aujourd'hui, dans ton pays natal ? La politique est un sujet compliqué, mais forcément important. Je pense que les parents devraient enseigner à leurs enfants ce qui changera s'ils s'impliquent réellement. 

Noel Alfredo, 20 ans, République Dominicaine. Quels sont les problèmes majeurs que rencontre ta génération aujourd'hui ? Chez les jeunes, le plus dur, c'est la criminalité. Ceux qui détiennent les ficelles du business prétendent qu'ils agissent pour le bien du pays mais chaque jour, on a peur de sortir de chez nous et peur de faire le moindre mouvement. Si tu étais au pouvoir, quelle serait ta première décision ? Je me concentrerais sur les régions les plus pauvres du monde pour tenter de faire diminuer la famine. J'irais voir ceux qui souffrent au quotidien pour comprendre et informer ceux qui m'entourent, et au-delà. Quels sont tes rêves et tes espoirs pour le futur de notre planète ? De respecter les gens, de les écouter et de les épauler. De faire taire la violence autant que possible.

Credits


Photographie : Danielle Levitt

Tagged:
portraits
Photographie
20 ans
straight up
société
République dominicaine