Publicité

dans un mois, la concrete fermera définitivement ses portes

RIP, et rendez-vous les 19, 20 et 21 juillet pour une fête d'adieu - non-stop, évidemment.

par Antoine Mbemba
|
26 Juin 2019, 5:11pm

Cela faisait déjà quelques semaines, voire quelques mois, que la rumeur d'une fermeture de la Concrete grandissait, sous couvert de conflits avec les proprio, raisons de sécurité, galère financières... Mais quand même. Voilà huit ans que le bateau de Concrete, amarré Quai de la Râpée dans le 12 ème arrondissement de Paris, fait vibrer les nuits parisiennes. Huit ans que les excités de minuit, de 6h du matin ou de midi, manquent de se faire écraser en traversant la voie à grande vitesse pour s’y rendre. Huit ans que s’y enchaînent des line-ups éclectiques, pointus et que la soirée est devenu la citation incontournable de toutes nos errances nocturnes, mode « et pourquoi pas la Concrete ? »

Sur Facebook, le club annonçait il y a quelques heure dans un long message : « Cela fait 8 ans que nous essayons de construire le meilleur club possible, malgré les fortes contraintes financières et administratives et travaillons dur pour vous offrir la musique et les artistes qui nous semblent être les plus à défendre sur notre créneau. […] Concrete est un rêve que nous aurions aimé continuer de construire au Port de la Râpée pendant quelques années encore, mais les raisons que vous connaissez déjà vont nous obliger à stopper l’aventure d’ici peu. »

D’ici peu, c’est dans un mois, et en fanfare pour se souvenir de tout ce que ce lieu phare a apporté à la nuit parisienne pendant cette quasi-décennie : une longue fête d’adieu, du vendredi 19 juillet au dimanche 21, « non-stop », évidemment. Concrete fait partie de ces clubs devenus tellement présents qu’ils cristallisent forcément les amours les plus forts et parfois les reproches les plus cinglants. Mais vous le savez, une fois que ce sera fini, il ne restera que les bons souvenirs. Alors autant utiliser les quelques week-ends qu’ils restent pour rendre hommage « aux nombreux passionnés qui nous entourent, qu’ils soient barmens, artistes, technicien.ne.s, runner.euse.s, agent.e.s de sécurité ou de propreté » et qui ont rendu possible ces instants de fête. Et attendre avec impatience l'avenir et « le projet encore plus ambitieux » sur lequel planche l'équipe.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.

Tagged:
Paris
club
Concrete
Fete
Musique