Publicité

« coco love », la nouvelle ballade érotico-romantique de myth syzer et ichon

En featuring avec son frère de Bon Gamin Ichon, Myth Syzer nous dévoile « Coco Love », premier extrait de son album Bisous, qui sortira au printemps 2018.

par Antoine Mbemba
|
16 Novembre 2017, 9:37am

Myth Syzer nous avait déjà gracié les tympans de son timbre sur le refrain inoubliable du morceau « Le Code », tube résolument feel-good de notre été dernier. Alors on ne peut que se réjouir de voir le producteur surdoué et touche à tout ajouter une corde à ses skills de producteur phare de la nouvelle scène française. Se réjouir de le voir se tourner de plus en plus vers le chant, sa voix, et continuer à le faire avec sa famille de cœur, ici avec son compère de Bon Gamin, le non moins versatile Ichon, qui sort un nouvel album la semaine prochaine.

Premier extrait de son album Bisous prévu pour le printemps 2018, le titre « Coco Love » est un concentré de ce que Myth Syzer sait faire de mieux. Transporter et s’affirmer petit à petit comme l’artiste romantique de notre époque. Sur un sample mythique des années 1980 (le succulent « Lait de Coco » de Maya), le duo nous raconte l’histoire d’un coup de foudre dans tout ce qu’il a de langueur et de tension érotique. Et on en vient à s’imaginer la silhouette de cette femme qui « bronzait au lait de coco » et semble avoir retourné le cerveau de nos deux interprètes pendant qu’ils nous ramènent à l’essentiel : l’émotion, et la force des choses et des paroles simples.

Et on est bel et bien transporté, les pieds dans l’eau et le séant sur un transat, cocktail en main, soleil couchant en vue. Pour illustrer la chanson, Myth Syzer a fait appel aux réalisateurs du clip du « Code », Julia et Vincent, pour créer une boucle vidéo à l’esthétique kitsch et pop, toujours très années 1980, et d’une limpidité sur laquelle souffle un savoureux vent de liberté. On applaudit encore, en attendant avec hâte la sortie de ce fameux Bisous, sur lequel on s’imagine déjà danser des slows au bord d’une piscine quand le soleil nous reviendra l’an prochain. Parce qu’autant que sa prétendante de « Coco Love », Myth Syzer sait de mieux en mieux nous faire languir.