les chaussures les plus moches jamais créées par l'homme sont sur instagram

Des crocs remplies de beans aux talons en pré-molaires, @crimesagainstshoemanity rassemble le pire du pire de la chaussure.

|
janv. 29 2018, 11:40am

Quand Balenciaga sortait ses Triple S en septembre, internet ne perdait pas de temps à comparer les sneakers à 850 dollars à des baskets trouvées au fin fond d’un casier d’objets trouvés d’une classe de CM2. En avance sur 2018, elles annonçaient pourtant que chacun allait désormais envier le look ringard de son père (même l’habituellement brillant Ellis Ross a été vu avec sa paire). Les iconiques Ozweego de Raf Simons ont fait des bébés chez Adidas depuis plusieurs années et notre appétit insatiable de footwear douteux ne se limite pas aux sneakers. Rick Owens a remis les Birkenstock au goût du jour pour 2018, tandis que Jeremy Scott (suivi par Glenn Martins) fait tout ce qu’il peut pour redonner le pouvoir aux Uggs.

« La laideur est attirante, la laideur est excitante. Peut-être parce qu’elle est nouvelle », affirmait Miuccia Prada dans une célèbre interview avec T magazine en 2013. Mais même Mme Prada pourrait être surprise par notre plus grand recenseur d’actrocités en termes de chaussures – du faux pas à la dérision bien méritée. Une Croc remplie de baked beans, une sandale en plastique associée à une trousse de toilette et tout ce qui a à voir avec l’horrible « dépassement d’orteils » d’une chaussure à talons. C’est repoussant et horriblement pertinent : quelqu’un a réalisé des Nike Shox à l’aide de capsules de lessive.

Nous avons demandé à l’esprit derrière @crimesagainsthumanity de nous parler de l’attrait de la laideur et des félonies footwear que nous étions susceptibles de croiser en ce mois de la mode.

Qu’est-ce qui t’as poussé à créer un tel compte Instagram ?
J’ai une réaction physique, épidermique, quand je vois une chaussure moche. C’est presque primal, quelque chose que je sens au fond de moi. Il apparaît clairement que je ne suis pas la seule dans ce cas-là, et ça fait plaisir de partager ce sentiment.

Qu’est-ce qui nous attire à ce point dans cette « beauté laide » ?
Je n’utiliserais pas le terme « beauté », mais ça touche peut-être simplement au fait de voir quelque chose de foncièrement différent. On nous force tellement à voir des choses « belles » et « tendances » dans les médias, même si le « moche » devient tendance en ce moment. Peut-être que ça nous fait juste du bien de voir une alternative, quelque chose qui nous fait réagir, même si c’est une réaction négative.

En matière de chaussures, quels sont tes crimes favoris de l’histoire de la mode ?
Je n’ai pas vraiment besoin de replonger dans l’histoire pour trouver les plus grandes perles. Ça ne fait que 4 semaines qu’on est en 2018, et j’ai déjà vu des choses très intenses, notamment les Birkenstock goth de Rick Owens et la copie de Vetements des bottes Tabi iconiques de Maison Margiela. Après, historiquement ? Les Uggs. Les Uggs peuvent être portées à l’intérieur et à l’extérieur, mais seulement dans un périmètre très proche de chez vous, s’il vous plaît. Le fait que les gens les portent à l’extérieur, comme si de rien était, est scandaleux. Et ne me lancez pas sur la version cuissardes de Y/Project.

Les chaussures qui attirent l’attention sur les orteils provoquent une réaction viscérale chez moi. Tu es pro-orteil ?
Non, et je suis contente que tu penses comme moi. À chaque fois que je vois quelqu’un porter des chaussures de ce genre, je me demande « qu’est-ce qui a bien pu arriver dans ta vie pour que tu trouves ça normal ? » Pour être honnête, je n’ai aucune idée de leurs apports orthopédiques, peut-être qu’elles font du bien aux gens, mais elles ne sont quand même pas la seule option, si ? Bon, je ne suis pas anti-orteils, mais il y a quelque chose de bizarre à les voir sortir comme ça d'une chaussure. On dirait des mitaines pour pieds. Pourquoi c’est moche ? Je ne suis pas sûr.

La plupart des chaussures moches des saisons passées ont sacrifié la fonction au profit de la forme. C’est le cas des Armadillo de McQueen dont tu as publié une version en scotch argenté. Pourquoi penses-tu que la mode favorise les chaussures moches, à la limite de l’orthopédie ?
Je pense que c’est parce que nous sommes prêts, et qu’on va continuer, à porter des chaussures qui font mal aux pieds. Je porterais ces talons McQueen, même si je sais que je ne pourrais plus marcher normalement pendant plusieurs jours ensuite. Cela dit, je recommande vraiment de vous faire faire des chaussures spécialement pour vous. J’ai quelques paires faites pour moi par la cordonnière Kira Goodey, à Londres, et elles sont à la fois magnifiques et confortables.

Pourquoi ce sont les chaussures « fusion » qui choquent le plus – les sneakers à talon, les sandales en denim ou les bottes de cow-boy/roller ?
La fusion roller/cow-boy est plutôt géniale. J’en achèterais certainement. Sur le papier, toutes ces idées ne sont pas atroces, mais le problème c’est l’exécution. Ce n’est pas parce que tu utilises du denim que tu dois utiliser tout le denim du monde. Et c’est quoi cette manie d’ajouter toujours des kitten heels. Arrêtez, s’il vous plaît.

Quelles sont tes cinq grandes prédictions pour 2018 ?
En plus de ma prédiction pour Balenciaga, la chaussure-orteils, je pense qu’on va assister à un retour de la sneaker/talon/botte en plastique, genre Yeezy saison 3. J’imagine une chaussure ou le bout est ouvert, laissant tous les orteils visibles. Peut-être des chaussures toboggans déformées, un peu comme les Crocs de Balenciaga, et toujours plus de talons « rigolos ». Je mise aussi sur un talon en forme de tasse Starbucks Coffee. Mais attention, une tasse qui serait sortie de la poubelle. J’ai d’autres choses en tête, mais je les garde pour Instagram. ;)

Cet article a été initialement publié dans i-D US.