Rencontrez des étudiants en mode lors du premier Global Design Graduate Show.

Vous avez jusqu’au 14 septembre pour voter pour vos candidats favoris dans chacune des catégories art et design.

par Tom George; traduit par Haydée Touitou
|
07 Septembre 2020, 3:00pm

Les votes sont bientôt fermés pour le tout premier Global Design Graduate Show online sur lequel i-D a fait équipe avec ARTSTHREAD pour ainsi donner aux futurs diplômés de 2020 en art et design une opportunité de présenter leur travail. En lice dans la catégorie mode, soutenue pour la première fois par Gucci, découvrez Carolin à Cologne, Marina à Moscou et Noah en Californie.

Vous pouvez voter pour vos candidats favoris dans toutes les catégories art et design ici jusqu’au 14 septembre 2020.

CAROLIN - SELF PIC.jpg
Photography by Fabian Kucper

Carolin Dieler, 26, BA Design à Académie des Beaux-Arts de Maastricht, Allemagne.

Quel est le thème de votre projet de fin d’études ?
Le projet s’intitule « Sublime Devastation », il explique comment les êtres humains sont à l’origine de conséquences sévères sur la nature et à quel point un changement urgent est nécessaire. La collection se compose de vingt-huit bijoux.

Avez-vous du produire moins de travail ?
J’ai produit moins de pièces par rapport à ce que j’avais prévu à l’origine, puisque ce n’était pas possible de les produire sans les ateliers de l’école, mais cela m’a permis d’approfondir le concept et la théorie.

Quel conseil auriez-vous aimer recevoir au début de votre projet de fin d’études ?
Travailler avec des sociétés par rapport à travailler grâce aux équipements de l’école représente un certain investissement. Si j’avais su que les choses changeraient, j’aurai pris en considération d’autres matériaux ou d’autres moyens de production.

CAROLIN - COLLECTION 2.jpeg
Photography by David Lemanski

Quels sont les défis à relever en présentant votre travail online ?
Puisque je débute, je dirai que le défi est la manque de portée de mon travail. Et puis, de ne pas pouvoir montrer son aspect tactile à travers un écran était clairement un autre challenge.

MARINA-SELF PIC 2.jpg

Marina Aleksashina, 22, BA Fashion Design à HSE Art and Design School, Moscou, Russie.

Quel est le thème de votre projet de fin d’études ?
Mon projet s’appelle « The Case Project ». Son image centrale est une valise et s’inspire de l’angoisse liée à l’état d’esprit des libéraux en Russie aujourd’hui, un état d’esprit « ready to go ».

Où êtes-vous ? Décrivez votre espace de travail.
La ville entière est mon espace de travail. Je peux travailler n’importe où, dans une tente, dans un avion. Même si pendant le confinement, j’ai du changer ces habitudes.

MARINA-COLLECTION.jpg

Comment est-ce que l’apprentissage online a changé votre travail ?
C’est ironique, mais malgré l’isolement, nous avons beaucoup plus communiqué. Je parlais sur Zoom avec ma tutrice trois fois plus souvent que d’habitude, et elle m’a énormément aidé à trouver des fabricants et des lieux de production. À la fin, c’est devenu naturel de choisir des tissus ou des accessoires via FaceTime avec mes interlocuteurs.

Qu’est ce qui vous a aidé à passer ces derniers mois ?
Les livraisons en express.

NOAH - SELF PIC.JPG
Photography by Andres Gimenez & Bella Rivera

Noah Dubin, 22, BFA Fashion Design au California College of the Arts, États-Unis.

Quel est le thème de votre projet de fin d’études ?
J’ai choisi le titre « Un Viaje Para Ninas y Ninos », pour mettre en valeur mon identité latino-américaine (à la fois son « latinisme » et son « américanisme ») et ainsi essayer de me ré-approprier mon identité. Il était aussi question d’attirer l’attention sur les déplacements traumatiques, la xénophobie mais aussi la fierté au sein d’un environnement non familier.

Avez-vous du produire moins de travail ?
J’avais prévu huit looks, mais j’ai préféré proposer six looks très forts. J’aurai sûrement pris ce chemin même sans la pandémie, maintenant je peux travailler sur le reste pendant mon temps libre.

NOAH - COLLECTION PIC.png
Photography by Andres Gimenez & Bella Rivera

Quel conseil auriez-vous aimer recevoir au début de votre projet de fin d’études ?
De ne pas trop accumuler.

Qu’espérez-vous à l’avenir ?
Que les consommateurs, à force de poser des questions difficiles, forcent l’industrie à changer, et qu’en retour, les designers deviennent conscients du pouvoir qu’ils ont dans l’optique de rendre le monde meilleur.

NOAH - PROCESS 3.JPG
Photography by Andres Gimenez & Bella Rivera

Vous pouvez voter pour vos candidats favoris dans toutes les catégories art et design ici avant le 14 septembre 2020.