Erykah Badu en sept looks iconiques

La reine de la neo soul est aussi la reine des couvre-chefs, que ce soient chapeaux melons ou turbans vertigineux.

par Zoë Kendall
|
16 Mars 2021, 10:58am

Reine de la neo soul, actrice reconnue, icône de mode. Erykah Badu porte - littéralement - plusieurs casquettes. Depuis ses débuts en 1997 et son album Baduizm encensé par la critique, Erykah a défini encore et encore le genre même de la neo soul aux côtés d’artistes comme D’Angelo ou Maxwell. Ses talents musicaux, son approche expérimentale et son style vocal si particulier (souvent comparé à celui de Billie Holiday), sont responsables au fil du temps de 59 nominations et 16 prix parmi lesquels Grammys et Soul Train Awards. Le style personnel d’Erykah est tout aussi singulier, en ce qu’il mélange une attitude bohémienne cool avec ses racines africaines. Elle est aussi connue pour la manière dont elle s’est appropriée les couvre-chefs, que ce soient des chapeaux vertigineux ou des turbans. Elle a aussi inspiré certains des plus grands designers de Tom Ford à Riccardo Tisci en passant par Kerbu Jean-Raymond. Ici, en l’honneur du cinquantième anniversaire de la légende de la soul, nous revenons sur sa carrière à travers certains de ses looks les plus iconiques.

erykah-badu's-best-outfits-fashion-style
Photo par Tim Mosenfelder/Getty Images

Concert pendant la tournée Smokin’ Grooves, 1997

L’auteure-compositrice née à Dallas a toujours eu une âme d’artiste. Elle avait choisi un parcours danse et théâtre à l’université avant d’abandonner pour se concentrer sur sa carrière musicale à plein temps, en formant le groupe Erykah Free avec son cousin. En 1995, alors qu’elle faisait la première partie du chanteur R&B D’Angelo, Erykah est repérée par le producteur de musique Kedar Massenburg qui l’a fait signer chez Universal Records. Sur cette photo, deux ans après avoir signé, Erykah est en concert pour sa tournée Smokin’ Grooves. Elle est incroyablement cool, un baton d’encens entre ses lèvres, lunettes de soleil, manteau en cuir vert et son turban vertigineux comme coiffure signature.

erykah-badu's-best-outfits-fashion-style
Photo par Steve Azzara/Corbis via Getty Images

Aux Grammy Awards, 1998

En 1997, Erykah sort son premier album Baduizm et reçoit un accueil extrêmement positif de la part des critiques et du public. Le CD était trois fois disque de platine aux États-Unis et le single « On & On » était numéro 12 sur la liste Billboard’s Hot 100. Les critiques l’ont nommée la reine de la neo soul et comparaient sa voix à la légende du jazz Billie Holiday. L’album et le single titre ont valu à Erykah ses deux premiers Grammys. On la voit ici à la cérémonie avec un turban assorti à sa robe rose fluo. Elle porte aussi ses bijoux signature : bracelets larges, pendentif impressionnant et des bagues, des bagues, encore des bagues. En 2015, elle racontait à Vogue, « Les accessoires sont tout pour moi. Je voyage avec un sac plein à craquer quand je suis en tournée ».

erykah-badu's-best-outfits-fashion-style
Photo par Tim Mosenfelder/Getty Images.

À la Lilith Fair, 1998

En 1998, Erykah était invitée pour faire la headline du deuxième festival de musique Lilith Fair. Cette série de concerts a été fondée en 1997 par l’auteure-compositrice Sarah McLachlan et ne présentait que des musiciennes. Cette initiative trop courte a récolté plus de dix millions de dollars pour des associations de femmes, mais a également lancé les carrières d’artistes comme Missy Elliott, Dido, Nelly Furtado et bien sur Erykah Badu. Ici, alors qu’elle chante pour le concert principal du festival, elle porte un manteau de raffia et un turban jaune.

erykah-badu's-best-outfits-fashion-style
Photo par David Corio/Redferns

Concert pour le Festival One Love Bob Marley, 1999

En 1999, des musiciens comme Erykah, Tracey Chapman, Lauryn Hill, Queen Latifa ou encore Busta Rhymes ont été invité par la famille de Bob Marley pour un concert hommage à feu la légende du reggae dans son pays, la Jamaïque. Erykah a également choisit de rendre hommage à Bob Marley avec sa tenue et portait les couleurs rastafari rouge, jaune et vert. Ce n’était pas la première ni la dernière fois qu’elle choisissait cette combinaison de couleurs. Erykah portait du vert, rouge et jaune des pieds à la tête pour les Soul Train Awards en 1998 où elle a remporté les prix suivants : Best New Artists, Single et Album.

erykah-badu's-best-outfits-fashion-style
Photo par Ron Galella/Ron Galella Collection via Getty Images

Aux Oscars, 2000

Au delà de la musique, Erykah s’est aussi aventurée au cinéma avec un rôle dans le film de 1998 Blues Brothers 2000. L’année suivante, elle jouait un second rôle dans le film à succès The Cider House Rules, au sein d’un casting d’exception avec Michael Caine, Charlize Theron, Tobey Maguire ou encore Paul Rudd. Ce rôle lui a valu des nominations aux Black Reel Awards et aux SAG Awards en 2000. Cette année-là, elle s’est aussi rendue aux Oscars où elle portait une robe en crochet aux couleurs pas si éloignées des couleurs Rastafari.

erykah-badu's-best-outfits-fashion-style
Photo par M. Caulfield/WireImage pour Essence Entertainment

Concert aux Essence Awards, 2003

En 2002, Erykah chantait en duo avec son petit copain de l’époque, le rappeur Common sur la chanson « Love of My Life (An Ode to Hip-Hop) ». Composé pour la bande-son de Brown Sugar, le single était numéro 1 sur la liste Hot R&B / Hip Hop et numéro 9 sur la liste Billboard Hot 100. Cela a également valu à Erykah son quatrième Grammy et la récompense Soul Train Lady of Soul. Sur cette photo, elle chante « Love of My Life (An Ode to Hip-Hop) » aux Essence Awards, Common ne devait pas être bien loin, en portant un costume couleur citron vert aux références militaire et punk.

erykah-badu's-best-outfits-fashion-style
Photo par Dimitrios Kambouris/Getty Images

Au Met Gala, 2014

Au fil des années, le style singulier de Erykah a inspiré beaucoup des designers les plus visionnaires de l’industrie de la mode. En 2008, Tom Ford l’a choisie pour incarner son parfum White Patchouli. Elle a aussi été la star de la campagne Printemps Été 2014 de Givenchy, sous la direction artistique de Riccardo Tischi. Cette année là, elle s’est rendu au Met Gala habillée par la maison française, un costume sur mesure accompagné d’un chapeau vertigineux. Des turbans aux chapeaux melons, l’amour d’Erykah pour les couvre-chefs est vraiment iconique. « J’ai de la place pour six chapeaux dans ma boite à chapeaux » disait-elle à Vogue en 2015 en parlant de ses bagages de tournée. Deux ans après son apparition sur le tapis rouge du Met Gala, Erykah s’est même essayée à la mode elle-même en faisant le stylisme du défilé Automne Hiver 2016 pour Pyer Moss.

Cet article a été initialement publié par i-D UK.   

Tagged:
style
Erykah Badu
Musique
7 tenues iconiques