Photo via Netflix

il faut qu’on parle de cette histoire d’evian au fyre festival

Dans le documentaire Netflix consacré au Fyre Festival, Andy King fait une révélation qui n’en finit pas de diviser internet.

|
31 Janvier 2019, 9:55am

Photo via Netflix

Cette semaine, alors que nous nous remettions à peine de son documentaire sur le Fyre Festival, Netflix a sorti une interview d'Andy King, l’organisateur d'événements au cœur de l’histoire la plus controversée du documentaire. Le film contient de nombreux moments révoltants : les demandes absurdes de Ja Rule aux mannequins, ou le pilote qui a appris à faire voler un avion grâce à Flight Simulator sur Microsoft. Mais l’histoire d’Andy racontant comment on lui a demandé de faire une fellation pour mettre la main sur des camions remplis de bouteilles d’Evian est certainement la plus édifiante de toutes.

Petite piqûre de rappel : au milieu du documentaire, Andy commence par expliquer comment les douanes bahaméennes ont saisi leurs camions d’eau Evian et ont réclamé 175 000$ de taxes d’importation avant de les céder au festival. Puis, il nous décrit un coup de fil qu’il reçoit de Billy McFarland, le fondateur du Fyre Festival : « Billy m’appelle et me dit, "Andy, il faut que tu fasses un gros sacrifice pour l’équipe… Ecoute, tu es notre merveilleux responsable gay, et nous avons besoin que tu te mettes à genoux. Est-ce que tu pourrais sucer une bite pour régler ce problème d’eau ?" ».

Selon Billy, donc, le sort du festival est entre les mains d'Andy – s’il est disposé à faire une fellation à l’officier des douanes. Andy accepte les instructions, rentre chez lui et fait un bain de bouche avant de se diriger vers le bureau des douanes. Heureusement, l’eau leur est donnée sans qu’Andy ait à à s'exécuter avec l’officier en charge. « Vous imaginez ? Après 30 ans de carrière, on me demande de faire ça ? Et franchement, j’allais le faire, pour sauver le festival, » finit Andy en riant.

Cette histoire est rapidement devenue l’une des scènes les plus commentées d'un documentaire qui a déjà énormément fait parler de lui. Certains ont été choqués par la demande des supérieurs d'Andy, d’autres se sont davantage attardés sur sa réaction.

Naturellement, Andy King n’a pas tardé à devenir un mème :

Mais au-delà des mèmes, blagues, et autres éloges faisant d'Andy un héros moderne, certaines réactions plus sérieuses n'ont pas manqué de pointer le rôle de Billy dans cette affaire. Quand Andy raconte l’histoire, il précise que Billy l’a présenté comme leur « merveilleux responsable gay ». Il est donc légitime de se demander si cette fellation contre service a été suggérée à Andy sur la base de son orientation sexuelle. D’autres ont souligné l’emprise exercée par Billy en tant qu’employeur d’Andy et quasi gourou de l’équipe du Fyre Festival, suggérant que les faits relevaient du harcèlement sexuel et qu’ils ne devaient pas être pris à la légère.

Bien que ces inquiétudes soient parfaitement légitimes, il faut remettre en perspective le rôle joué par les mèmes dans les débats en ligne. Ils peuvent être un moyen de partager, de recadrer et de se réapproprier des sujets inconfortables. En d’autres termes, un mème n’est pas toujours un indicateur d’approbation ou d’encouragement. Il est également important de se rappeler qu'il ne revient pas aux spectateurs de décider si Andy doit se sentir victimisé ou pas - un point qui est d’ailleurs abordé dans une interview Netflix où il commente sa toute récente célébrité. Tout au long de l’interview, Andy admet qu’il est surpris, mais favorable aux débats qu’il suscite en ligne. En définitive, ce qu’il souhaite surtout, c’est que cette attention médiatique serve à aider les ouvriers escroqués aux Bahamas à se faire payer.

Difficile cependant de passer outre la déclaration par laquelle Andy débute l’interview : « Je ne veux pas forcément qu’on se souvienne de moi comme étant le Roi de la Pipe », dit-il. Un souhait qui arrive malheureusement peut-être un peu tard.

Cet article a été initialement publié sur i-D AU.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.