44 ans de hip-hop en 44 titres mythiques

Avertissement: la playlist qui va suivre ne prétend pas être exhaustive. Mais avant d'en débattre, branchez vos casques et écoutez ces 44 titres qui célèbrent la naissance du hip-hop.

|
août 14 2017, 4:09pm

D'après Google Doodle, nous célébrons cette semaine le 44ème anniversaire du meilleur ami d'à peu près tout le monde : le hip hop. Le doute est permis quant à la façon dont Doodle est parvenu à cette date (le 11 aout exactement), mais peu importe, voilà une bonne excuse pour fêter les 44 fois où le hip hop nous a fait rêver.

Du plus évident au moins connu, sans ordre particulier et avec une mise en garde - ceci n'est pas une liste exhaustive - voici 44 hymnes rap qui vous ramèneront à sa naissance.

1. Grandmaster Flash & The Furious Five, The Message
Du hip-hop à la politique, sept minutes puissantes où les ruminations de Melle Mel forment une saisissante partition musicale, relayant la réalité des problèmes urbains.

2. Salt-N-Pepa, Shake Your Thang
Ok, Push It relève de l'évidence mais ce titre en hommage à James Brown mérite l'attention pour son enthousiasme communicatif.

3. Lil Kim, Lighters Up
C'est un sacrilège que de méconnaître Big Mamma Thang et ses confessions candides semblables à "I used to be scared of the dick, now I throw hips to that shit" [Avant, j'avais peur de la bite, aujourd'hui, je l'entoure de mes hanches]. Les couplets parfaitement calibrés de cette protégée de Scott Storch ne peuvent être passés sous silence. Long live the Queen Bee!

4. Foxy Brown Ft. Spragga Benz, Oh Yeah
Sans doute le titre de rap le plus acclamé par la critique.

5. Queen Latifah, U.N.I.T.Y
Euh… J'ai cru entendre salope? Un fantastique hymne féministe de l'album Black Reign sorti en 1993.

6. Craig Mack Ft. Rampage, Notorious B.I.G, LL Cool J, Busta Rhymes, Flava In Your Ear
Parce que meilleur gang rap de tous les temps.

7. Wu-Tang Clan, C.R.E.A.M
RIP Ol' Dirty Bastard. Avec un premier album proche de la perfection, le Wu Tang montrait que le hip hop allait désormais devoir composer avec eux.

8. Jay Z Ft. UGK, Big Pimpin'
Une énorme bombe produite par Rick Rubin.

9. The Notorious B.I.G, Juicy
Un indétrônable classique qui reflète à merveille l'imagination débordante de Biggie

10. Nas, N.Y. State of Mind
Parce qu'après Nasir, plus rien ne fut jamais pareil.

11. N.W.A, Straight Outta Compton
RIP Eazy E. Le crew de hip hip le plus puissamment provocant de tous les temps.

12. Kendrick Lamar, Bitch Don't Kill My Vibe
Ce qui est certain, c'est qu'il n'a jamais tué la notre.

13. Drake, Started From the Bottom
L'endroit à partir duquel tout a (vraiment) commencé.

14. Eminem, Stan
Oui, c'est vrai, ce son a quelque chose de surjoué. Mais imaginez l'entendre pour la première fois en découvrant Eminem. Tout simplement hallucinant.

15. Outkast, The Way You Move
Techniquement, seulement interprété par Big Boi et oui, un classique bien connu tiré de l'album Aquemini. Mais franchement, quel genre d'être humain peut rester assis en entendant un son pareil? Pas nous en tous cas.

16. Tupac, Dear Mama
L'un des plus beaux cadeaux de Tupac à la musique. Et aux mères.

17. Scarface, Hand of the Dead Body
Et ça sonne comme si ça avait été produit dans un cercueil. Merci Geto Boy d'avoir su nous donner la chair de poule.

18. Lauryn Hill, Lost Ones
La mauvaise éducation de Lauryn Hill. Parce que peu importe la façon dont on paye, une victoire n'est jamais gratuite.

19. The Fugees, John Peel Session
Un enregistrement rare, peu avant la mort de Peel le 22 février 1996, qui surpasse tous les titres de The Score. Tellement rare qu'il est introuvable sur Spotify. A titre de compensation, voilà donc le lien YouTube.

20. De La Soul, Me, Myself & I
Longue vie à l'ère D.A.I.S.Y.

21. 50 Cent, In Da Club
Fif s'est montré fidèle à ce qu'il annonçait dans le titre : mettre à genou le rap américain. L'un de ses plus gros tubes.

22. Missy, The Rain
Missy et Tim ont envoyé le hip-hop dans une autre dimension. Vers l'infini et l'au-delà, on leur dit merci.

23. Ice Cube, Today It Was a Good Day
Un jour où pour une fois, tout allait bien.

24. DMX, Slippin
En prouvant qu'il sait aboyer et pas seulement mordre, X dévoile un peu de douceur pour le meilleur des effets.

25. Mobb Deep, Shook Ones (Part II)
RIP Prodigy. La métaphore de l'assassinat de Queensbridge demeure violemment efficace.

26. Kanye West, Jesus Walks
Tellement Kanye et beaucoup trop court. Un morceau iconique.

27. LL Cool J, Mama Said Knock You Out
Idéalement, on aurait plutôt choisi I Need Love, mais comme demain c'est férié, on s'est dit que c'était pas le bon jour pour déprimer.

28. UGK Ft. Outkast, International Playa's Anthem
RIP Pimp C. Indisponible sur Spotify, découvrez ce titre sublimement intact ici.

29. A Tribe Called Quest, Scenario
RIP Phife Dawg. Pour être un peu contrariant mais aussi parce que ce remix a révélé un certain Trevor Smith aussi connu sous le nom de Busta Rhymes.

30. The Beastie Boys, Sabotage
RIP MCA. Tantôt sales gosses, tantôt incroyables musiciens, les Beasties ont prouvé que les Blancs pouvaient (aussi) faire du hip-hop.

31. Run DMC, Down With the King
Notre préférence, trop de classiques de DMC revisités par Jason Nevins étant aujourd'hui inécoutables.

32. Public Enemy, Rebel Without A Pause
Une idée de l'heure qu'il est?

33. Eric B And Rakim, Paid in Full
Les débuts de votre rappeur préféré parmi tous les autres : Rakim, dieu des MC en personne.

34. Dr. Dre Ft. Snoop Doggy Dog, Nothin But a G Thang
Entrée dans l'ère G-Funk et avènement de Calvin Broadus, le protégé de Dre originaire de Long Beach : il n'y a rien de plus doux que l'association de ces deux-là. Le tube hip-hop préféré des karaokés.

35. Sugarhill Gang, Rapper's Delight
De la rue au top des charts, ce titre de six minutes a prouvé que le hip-hop pouvait être un produit commercial. Etait-ce une bonne chose? Il est sans doute encore trop tôt pour le dire...

36. Bone Thugs-N-Harmony, Thuggish Ruggish
Parce que ce morceau à 5 voix venu de Cleveland nous envoie tout droit dans la strastosphère.

37. Lil Wayne, A Millie
Newlins n'a jamais été aussi chaud.

38. Slick Rick, Children's Story
U.K. represent!

39. Clipse, Grindin'
Ce beat sous-estimé de Pharell est pourtant futuriste et interprété par le duo hip hop le plus excitant depuis Big Boi et Andre.

40. Snoop, Gin N Juice
RIP Nate Dog. Un peu de gin sur la tombe des soldats perdus.

41. Nicki Minaj Ft. Lil Wayne & Beyoncé, Sweet Dreams remix
Parce que Nicki est l'incarnation littérale du beat.

42. Migos, Bad N Boujee
Qu'on le veuille ou non, Mumble Rap et Migos sont les incontestables rois des paroles crues.

43. Dead Prez, Hip Hop
Parce qu'on ne peut pas fêter l'anniversaire du hip-hop sans inclure le morceau qui célèbre son existence!

44. ?
Impossible de décider d'un morceau de conclusion. Un peu de BDP? d'EPMD? It Takes Two? Regulate? A défaut de choisir, on vous laisse le dernier mot.