rencontre avec ceux qui mettent à mort le genre

i-D est parti à San Francisco pour donner la parole à la jeunesse qui milite et renverse tous les tabous liés au genre.

par Azha Ayanna
|
11 Août 2016, 1:35pm

Nom : Shaun Ross

Job : mannequin et activiste

Que signifie le mot genre ?
Le genre existe, c'est une évidence. Nos parents nous le dictent à la naissance. Mais plus je grandis, plus je pense que ce terme perd de son sens. Ce qui est, à mes yeux, une bonne chose. Le genre ne devrait pas nous définir en tant qu'êtres humains.

Quel débat voudrais-tu amener sur la table aujourd'hui ?
J'aimerais qu'on parle des kids qui apprennent l'histoire à l'école. J'ai l'impression qu'on ne sait plus rien de l'ère pré-2010. Les nouvelles générations la délaissent alors qu'elle nous apprend à faire mieux et plus intelligemment que la veille.

Qu'espères-tu pour le monde de demain ?
J'aimerais qu'il soit plus égalitaire envers les minorités, plus libre et tolérant envers la sexualité de chacun. La révolution est en marche. On devrait tous se dire qu'on est frères et sœurs, tous différents mais tous égaux. Je souhaite que tous les hommes et femmes de ce monde soient libres.

Comment milites-tu au quotidien ?
Je dis haut et fort ce que je pense à qui veut l'entendre (ou pas).

Comment les millenials peuvent-ils renverser les barrières du genre ?
Il faut qu'ils se lient d'amitié avec tout ce qui s'éloigne de leurs conceptions de la vie. Qu'ils se sortent de leur zone de confort. On apprend toujours plus lorsqu'on se met en danger. 

Nom : Akilah Morrison

Age: 17 ans

job : étudiante

Pourquoi c'est cool d'être jeune en 2016 ?
La jeunesse a le pouvoir de tout changer et de faire du monde sa maison. Je me sens bien, partout où je me trouve.

Que signifie le mot genre, pour toi ?
Ce que les codes dictent d'une personne, fille ou garçon, homme ou femme.

Quel débat voudrais-tu amener sur la table aujourd'hui?
J'aimerais que les gens comprennent le sens du mot 'intersectionnalité'.

Qu'espères-tu pour le monde de demain ?
Que chacun prenne conscience des batailles que d'autres mènent au quotidien.

Comment milites-tu, au quotidien ?
J'écoute les autres, j'essaie de les comprendre sans jamais les juger.

Comment les millenials peuvent-ils renverser les barrières du genre ?
En apprenant à reconnaître que le genre est une construction sociale et politique. 

Nom : Dian Blusummers
Age: 20 ans
Job : porte-parole de la jeunesse

Pourquoi c'est cool, d'être jeune en 2016 ?
Je saurais pas te dire, le monde me fiche la trouille en ce moment.

Que signifie le mot 'genre' pour toi ?
C'est un mot libre de toute interprétation, chacun peut s'en emparer comme il l'entend et lui donner sa propre définition.

Quel débat aimerais-tu mettre sur la table ?
J'aimerais qu'on se questionne sur la manière de mettre fin à la transphobie. Et au patriarcat. 

Que souhaites-tu du monde de demain ?
Que chacun ait accès au moins au minimum.

Comment milites-tu, au quotidien ?
C'est un job à plein-temps qui nécessite de l'ouvrir et de se montrer solidaire en chaque instant.

Comment la jeunesse peut-elle renverser les stéréotypes liés au genre, selon toi ?
En faisant la révolution. En reconnaissant l'existence de tous ceux qui nous entourent, quels que soient leur sexe, leur genre ou leur préférence sexuelle. 

Nom : Brenda Belén Alvarez

Age : 20 ans

Job : étudiante

Pourquoi c'est cool d'être jeune en 2016 ?
Parce qu'on est heureux et conscients que demain nous appartient. 

Quelle est ta définition du genre?
Le genre n'est pas une fatalité, il n'est pas immuable. Seule la décision de chacun peut dicter son genre. 

Quel débat veux-tu mettre sur la table aujourd'hui ? 
J'aimerais prolonger et étendre le débat sur l'égalité des sexes et surtout, sur l'intersection. Que notre féminisme intègre celui des femmes de couleur. 

Qu'attends-tu du monde de demain ?
Je veux que les enfants grandissent dans un monde où ils choisiront ce qu'ils veulent être sans qu'on les juge ni les étiquette. 

Comment milites-tu, au quotidien ?
Je parle d'inclusion, d'intersectionnalité, de féminisme et je prône l'ouverture d'esprit. 

Nom : Jordan Doww

Age : 21 ans

Job : comédien / acteur / créateur de contenu

Pourquoi c'est cool d'être jeune en 2016 ?
Parce qu'on est tous animés par l'idée de changement.

Quelle est ta définition du genre?
Une vaste construction sociale, une façon d'identifier les gens sans trop se prendre la tête.

Quel débat voudrais-tu mettre sur la table ?
Cassez en dénonçant, les stéréotypes liés aux identités.

Qu'attends-tu du monde de demain ?
Tolérance, amour et paix.

Comment milites-tu, au quotidien ?
J'utilise ma plate-forme en ligne pour inspirer et enseigner aux jeunes à s'affirmer, s'assumer et continuer à rêver.

Comment les jeunes peuvent aider à renverser les stéréotypes liés au genre?
En se posant les bonnes questions, en allant vers les autres et en s'inspirant des différences de chacun pour se construire sa propre identité.

Nom : Sam Soon

Age : 20 ans

Job : étudiant en photographie

Pourquoi c'est cool d'être jeune en 2016 ?
La lutte contre les inégalités (que ce soit le sexisme, le racisme, le patriarcat, etc.) prend chaque jour plus d'ampleur.

Quelle est ta définition du genre?
Le genre est une construction sociale destinée à ranger les gens dans des cases.

Quel débat voudrais-tu mettre sur la table ?
Je voudrais parler de l'inclusion et de la représentation de la diversité à travers le medium photographique.

Qu'attends-tu du monde de demain ?
Que les violences à l'égard des femmes, des LGBT ou des noirs soient punies par la loi partout dans le monde.

Comment milites-tu, au quotidien ?
En photographiant et représentant toutes les minorités sexuelles : bi, trans, gay etc.


En écoutant les autres !

Nom : David Quintero

Âge : 18 ans

Job : j'intègre l'armée de l'air.

Pourquoi c'est cool d'être jeune en 2016 ?
Parce qu'on est libre de s'exprimer, presque partout à travers le monde.

Quelle est ta définition du genre?
Il n'y a pas de définition, le genre est une case.

Quel débat voudrais-tu mettre sur la table ?
Tout ce que je n'ai pas encore appris mérite d'être su.

Qu'attends-tu du monde de demain ?
Que les rêves de la jeunesse, d'où qu'elle vienne, se réalisent.

Comment milites-tu, au quotidien ?
Je prévois un sommet mondial de la jeunesse.

Comment les jeunes peuvent aider à renverser les stéréotypes liés au genre?
En sortant de leur zone de confort, tout simplement.

Nom: Apoorva Handigol

Âge: 18 ans

Job : étudiante

Pourquoi c'est cool d'être jeune en 2016 ?
Grâce aux réseaux sociaux, on peut plus aisément œuvre au changement et faire entendre sa voix partout à travers le monde.

Quelle est ta définition du genre?
Un mot ambivalent qui divise plus qu'il ne rassemble.

Quel débat voudrais-tu mettre sur la table ?
Peut-on arrêter de mettre les premiers concernés dans des cases qui les font terriblement souffrir ?

Comment milites-tu, au quotidien ?
J'essaie de relayer au maximum les voix qu'on n'entend pas ou trop peu.

Comment les jeunes peuvent aider à renverser les stéréotypes liés au genre?
Comprendre (et pratiquer, si on en ressent l'envie) la fluidité sexuelle.

Nom : Maria José Vides

Age: 20 ans

Job : étudiante

Pourquoi c'est cool d'être jeune en 2016 ?
C'est formidable de voir les jeunes générations s'engager et se soutenir pour apporter des changements et reconnaître l'existence de l'oppression intersectionnelle.

Quelle est ta définition du genre?
C'est une construction binaire à laquelle nous sommes forcés de nous soustraire.

Quel débat voudrais-tu mettre sur la table ?
Je veux discuter de l'intersection des identités. Je veux discuter des origines du sexisme et du racisme en tant que fait social inhérent à toute société occidentale.

Qu'espères-tu du monde de demain ?
Je veux voir un monde où nous embrassons et célébrons la différence des autres.

Comment milites-tu, au quotidien ?
En tant qu'étudiante et activiste, j'organise des débats et des conférences. J'essaie d'utiliser les réseaux sociaux pour engager de nouvelles formes de dialogues et des plateformes de discussion.

Nom : Heisel Paredes

Âge : 18 ans

Job : étudiante

Pourquoi c'est cool d'être jeune en 2016 ?
Il y a beaucoup plus de ressources et beaucoup plus d'ouverture d'esprit à l'égard de ce que chacun souhaite devenir.

Quel débat voudrais-tu mettre sur la table aujourd'hui ?
Tous ceux qui n'y sont pas et mériteraient de l'être.

Qu'espères-tu du monde de demain ?
Que tout le monde se sente en sécurité et valorisé.

Comment milites-tu, au quotidien ?
Je sensibilise les gens autour de moi à des problématiques qui me tiennent à cœur et j'essaie de réunir les gens autour d'une tbale et d'un débat au maximum. 

Credits


Photographie et interviews : Azha Ayanna