los angeles 1970, la scène punk transcendée

Un nouveau livre réunit les 29 numéros de "Slash", le fanzine alternatif culte qui a documenté l'essor de la scène punk et new wave à Los Angeles entre 1977 et 1980.

par Emily Manning
|
26 Juillet 2016, 1:25pm

Le punk est né en Angleterre, c'est vrai. Mais sous le soleil de la Californie, il s'est muté en une scène dynamique est bien distincte, ancrée à Los Angeles, une ville où, un temps, le glam rock fut roi incontesté. À la fin des années 1970, la jeunesse désillusionnée de Los Angeles en avait clairement marre du disco et d'Elvis. Slash, un fanzine alternatif publié entre 1977 et 1980 a documenté le développement urgent de la scène punk DIY. Dans sa première publication on lisait la lassitude et l'envie d'ailleurs : "Trop c'est trop, mon pote ! Il est temps d'éjecter le pus et d'envoyer les vieux riches du rock'n'roll à leur place : en maison de retraite en Floride !"

Créé par le couple d'alors Steve Samiof et Melanie Nissen, Slash publia 29 numéros avant de disparaître en 1980 (bien que le fanzine ait été ressuscité plus tard sous forme d'un label, finalement racheté par Warner Brothers en 1999). Il couvrait la scène punk locale, à Los Angeles, suivant des groupes comme The Screamers et X. Mais on trouvait aussi dans Slash des articles sur le rockabilly, le blues et le reggae - la légende Peter Tosh était en couverture en 1978. Un nouveau livre, Slash : A Punk Magazine from Los Angeles : 1977-1980 regroupe des reproductions fac-similées de toutes les couvertures du fanzine (en plus de Tosh, donc, on trouve Debbie Harry, Johnny Rotten, David Byrne et Siouxsie & The Banshees) et des rééditions de ses articles les plus mémorables. 

Cette anthologie est également une fenêtre précieuse et unique sur le style de cette scène - des punks percés à l'épingle aux adeptes de la new wave bien mis dans leurs costards. Les amateurs de design risquent également de tomber amoureux de la mise en page, des choix visuels de Slash (on en parle de cette police de caractères Ramones ?) et de ses publicités vintage. En bref, on saura où aller en premier quand viendra la première machine à voyager dans le temps.  

Slash: A Punk Magazine from Los Angeles: 1977-1980 est publié chez Hat & Beard Press. 

Credits


Texte Emily Manning

Tagged:
Culture
Los Angeles
Slash
Musique
seventies
1970
Fanzine