Dress No. 21. Socks Falke.

entrechats et sia avec maddie ziegler

Elle a douze ans, des étoiles plein les yeux et le monde à ses pieds. Rencontre avec la jeune danseuse prodige.

par Tish Weinstock
|
13 Mai 2015, 10:35am

Dress No. 21. Socks Falke.

Comme toutes les filles de son âge, Maddie Ziegler est désespérément amoureuse de Zac Efron et fan de Taylor Swift. Star de l'émission de téléréalitéDance Momaux Etats-Unis quand ellene crève pas l'écran dans les clips de la chanteuse australienne Sia, Maddie poste des photos sur son compte Instagram - aux 4 millions d'abonnés.

Née Madison Nicole Ziegler le 30 Septembre 2002, Maddie vit à Pittsburgh en Pennsylvanie. À 2 ans, sa mère Melissa l'inscrit à une école de danse - une décision qui va bouleverser la vie de sa très jeune fille. "Après ma première audition sur scène, je n'ai pas arrêté de pleurer, se remémore Maddie, ponctuant toutes ses fins de phrase par "genre", "je ne voulais plus quitter la scène. J'en étais tellement folle que ma mère m'a réinscrite l'année suivante. Je ne me suis jamais arrêtée depuis!"

Le 31 juillet 2011, à seulement 8 ans, Maddie est propulsée sous les feux de la rampe. Dance Moms lance son premier épisode sur la chaîne américaine Lifetime. Née de l'obsession outre-Atlantique pour les concours de jeunes talents et le reality show - dans lesquels se mêlent tous les stigmates du rêve américain et de la compétition à outrance - Dance Moms suit la vie quotidienne de six jeunes danseuses toutes issues de la compagnie Abby Lee, à travers le point de vue de leurs mères. Le principe de Dance Moms est assez simple: les plus grandes font la guerre aux plus petites. C'est le cas de Maddie envers Mackenzie, sa petite soeur qui participe aussi à l'émission. "On a une pyramide qui nous classe de la première à la dernière à chaque émission" explique Maddie qui, au grand désarroi des autres mamans, occupe toujours la première place. Un truc qu'elle a du mal à admettre : "Je suis la première la plupart du temps c'est vrai, mais je ne veux pas m'en vanter pour autant." 

Top MM6. Top (en dessous) vintage. Jogging personnel.

La saison 5 vient de démarrer, Maddie et les autres danseuses ont beaucoup appris de leurs années de formation sur scène. Alors qu'elles approchent de l'adolescence, elles sont confrontées à la transformation progressive de leurs corps, à leurs premiers amours, aux peines de coeur qui s'ensuivent bref, à tous les tourments d'un âge où rien ne va. Mais elles sont aussi confrontées à la cruauté de Miss Abby, la terrible professeure qui a menacé une jeune danseuse, un jour, de la "finir" si elle n'arrêtait pas de pleurer. Ajoutez à ça une bonne dose de pression et de compétition, nourries par l'angoisse de la scène et le regard de millions de téléspectateurs partout dans le monde. Maddie préfère de loin "danser en dehors du podium. C'est moins stressant et on se sent moins seule. Dans le milieu 'normal' de la danse, on est habituée à faire une dizaine de compétitions dans l'année. Avec l'émission, on atteint les trente-deux compétitions sur scène, plus toutes celles en dehors...c'est un rythme éreintant." La distinction faite par Maddie entre le "show" et ce qu'elle considère comme "normal" révèle la lucidité de la jeune fille.

Robe Simone Rocha. Body Maryam Nassir Zadeh. Chaussettes Falke.

En mai dernier, Maddie a dansé pour le clip Chandelier de Sia, devenu hit mondial. En petite poupée élastique, vêtue d'un simple body couleur chair et d'une perruque à la Blondie, Maddie crève l'écran. Sa prestance, sa souplesse et son inégalable grâce l'ont hissé au rang d'enfant-star. "Maddie est d'un professionnalisme inégalable, nous assure Sia qui a passé beaucoup de temps avec la jeune fille. Habile, douée et d'une incroyable sensibilité. Je l'adore."

Buzz oblige, tous les clips de Sia font depuis l'objet de débats enflammés sur la toile. Le tube Elastic Heart qui mettait en cage Maddie et Shia LaBeouf, de 17 ans son aîné, n'a pas échappé au scandale. Un clip passé au crible par Twitter, et dont les internautes n'ont cessé de dénoncer le mauvais goût. À tel point que la chanteuse Sia a dû clarifier les choses sur son compte: "J'étais sûre que la toile se défoulerait en criant à la 'pédophilie' !!! C'est absurde. Tout ce que je peux dire, c'est que Maddie et Shia étaient les seuls acteurs capables de jouer l'un et l'autre des côtés de Sia." Ce déferlement médiatique aurait pu emporter avec lui la confiance d'une adolescente si jeune. Mais Maddie a préféré affronter les accusations pour mieux les désamorcer : "Je me fiche de ce que les autres disent. Au final, c'est notre avis à nous qui m'importe et nous avons trouvé ça super. Shia est quelqu'un de bienveillant, il a tout de suite été très gentil avec moi." D'une maturité étonnante, Maddie prend les choses avec un recul qui dépasse de très loin son jeune âge. Une qualité qui lui sera sans doute primordiale dans le monde qu'elle s'apprête à arpenter, semé d'embuches et sans pitié.  

Top MM6. Top (en dessous) vintage. Jogging personnel.

Maddie aura 13 ans dans quelques jours. L'âge auquel se dessinent la notion d'identité et le désir irrépressible d'indépendance. "Je suis hyper impatiente d'entrer dans l'adolescence, déclare-t-elle le sourire au coin des lèvres, et pouvoir faire des choses par moi-même, sans que ma mère ou ma baby-sitter me suivent partout." Une transition considérable entre la petite fille qu'elle a toujours été et l'adulte qu'elle a toujours rêvé de devenir. Mises sur un piédestal, les femmes qui l'inspirent sont les tops qui enchaînent les campagnes: "J'aimerais rencontrer Cara Delevingne, Kendall Jenner et Gigi Hadid - elles sont si jolies." Qu'est-ce que l'avenir lui réserve? Maddie veut à tout prix "danser et jouer pour des clips de musique. Mais aussi jouer dans des films, des séries et apprendre à chanter." Elle s'explique : "Je dois absolument être capable de passer des uns aux autres : la danse, le cinéma, la musique….J'aimerais devenir célèbre pour ce que je fais." Elle marque un temps, réfléchit : "Mais je veux aussi rester moi-même, être une fille normale quand je rentre à la maison. Après tout, je ne suis qu'une petite fille de Pennsylvanie." On en doute - mais on ne peut qu'admirer sa modestie.

@maddieziegler

Top Maryam Nassir Zadeh. Col-roulé Loewe. Shorts Patricia Field. Chaussettes Falke.

Maddie est habillée en Prada.

Credits


Photos Petra Collins
Stylisme Stella Greenspan
Texte Tish Weinstock
Coiffure et maquillage Tonya Brewer pour Dew Beauty Agency
Assistance stylisme Derek Ezra Brown
Remerciements à Kelly-Marie Smith et Melissa Gisonr

Tagged:
Maddie Ziegler
Petra Collins
sia
danse
stella greenspan
interviews musique