voici la bande-annonce du nouveau docu sur hayao miyazaki

Qu'a fait le créateur de Princesse Mononoke pendant ses deux premières années de retraite ? Tout sauf s'arrêter de créer.

|
11 décembre 2018, 9:09am

Hayao Miyazaki n'est pas qu'un génie, c'est aussi un sacré blagueur. En 2013, à 72 ans, il annonçait sa retraite à un monde paniqué, nous laissant tous potentiellement orphelins des plus belles histoires animées de l'Histoire. Bon, à l'époque déjà, il n'était pas question de sur-dramatiser : la relève était assurée, un artiste comme lui ne se construit pas sans apprentis. Et surtout, la retraite n'a pas eu l'air de lui réussir. Elle était rapidement avortée en 2016, avec l'annonce d'un nouveau projet, le court-métrage Boro la chenille, qui devrait sortir « prochainement » et dont les premières images étaient diffusées en mars dernier.

Mais qu'a bien pu faire le maître de l'animation japonaise pendant ces deux années de pause bien méritées ? La réponse nous sera apportée en janvier prochain, avec la sortie de Never-Ending Man : Hayao Miyazaki, documentaire justement consacré à cette période de la vie du dessinateur, réalisateur, producteur et cofondateur du mythique Studio Ghibli. Pendant deux ans, donc, Hayao Miyazaki aurait permis à l'un de ses proches, le réalisateur Kaku Arakawa, de le filmer au plus proche, avec délicatesse et complicité. On y verra notamment comment, reculé dans sa maison et entourée d'un Studio Ghibli réduit, le créateur de Totoro s'est occupé à explorer l'utilisation des nouvelles technologies dans son art.

En plus d'ouvrir une porte sur le processus créatif d'un tel monstre sacré du cinéma, le documentaire s'attache à comprendre les défis, technologiques, justement, auxquels doit faire face l'univers de l'animation. Et quelle figure plus adaptée pour nous y emmener. Le 2 janvier 2019, rendez-vous en salles pour savourer Never-Ending Man : Hayao Miyazaki. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, le 23 janvier sort également pour la première fois dans les salles françaises la version restaurée du premier film de Miyazaki, Le Château de Cagliostro.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.