Courtesy of Mario Sorrenti

Tyshawn Jones : « Je ferais tout pour ma mère »

Skateur, restaurateur et designer de chaussures à 22 ans, Tyshawn Jones nous parle de succès, de la gestion d’une entreprise et de ce qu’il a acheté avec son premier chèque.

par i-D Staff
|
14 Décembre 2021, 5:00pm

Courtesy of Mario Sorrenti

Cet article est initialement paru dans le numéro Out of the Blue de i-D, n°366, Hiver 2021. Commandez votre numéro ici.

Tyshawn Jones est le plus cool et le meilleur skateur du monde. Élu skateur de l’année 2018 par Thrasher, propriétaire de Taste So Good (un restaurant caribéen dans le Bronx), star de « Cherry » et « Blessed », les vidéos de skate de Supreme, Tyshawn a maintenant deux paires d’Adidas à son nom et le monde à ses pieds. Tout ça à seulement 22 ans. Avec ce numéro, l’enfant du Bronx fait sa deuxième couverture pour i-D, cette fois aux côtés du top Imaan Hammam. On en a profité pour discuter un peu avec lui. Ça parle argent, voitures et mamans. Oui.

**Salut ! Tu peux te présenter ?
**Je m’appelle Tyshawn Jones. Je fais beaucoup de choses et je n’aime pas me limiter. J’essaie de ne pas me coller d’étiquettes en me définissant d’après ce que je fais, car qui sait ce que je ferai demain.

Close up of Tyshawn wearing a diamond necklace.
Tyshawn wears High Jewellery necklace in platinum with diamonds. Schlumberger® Acorn pearl and diamond shirt stud and Sixteen Stone ring with diamonds in platinum. Earrings with diamonds in platinum TIFFANY & CO.

**Comment ta vie a-t-elle changé après avoir gagné le titre de skateur de l’année ?
**Je ne dirais pas que ma vie a changé. Je suis toujours la même personne, j’ai juste un peu plus de notoriété.

**Un souvenir de cette époque qui te reste en tête ?
**Il y a beaucoup de souvenirs qui me reviennent. Je me souviens du moment précis de ma vie où j’étais sur le point de gagner, et de l’énergie que je mettais à réaliser ma part vidéo. Je sortais avec mes potes et puis je me réveillais à six heures du mat’ pour essayer d’être le premier dans la rue à taper un trick. Des petites choses comme ça. Et puis l’euphorie et la fête juste après, prendre l’avion pour San Francisco et recevoir le prix entouré de toute ma famille et de mes amis.

**Qu’est-ce que ça fait de jouer avec son propre perso dans un jeu vidéo ?
**J’ai joué une fois pendant vingt minutes. Et c’est tout. C’était cool et j’adore être devenu un personnage de jeu vidéo, mais je ne sais pas, je suis arrivé à un âge où je ne peux plus vraiment m’asseoir et passer mon temps à jouer. J’essaie de vivre dans le monde réel.

**Et qui est la personne qui t’inspire le plus dans la vie ?
**Ma mère. Je fais tout pour elle. Je bosse dur pour elle. Je veux pouvoir l’emmener dans des endroits où elle n’a encore jamais mis les pieds. Elle a travaillé pour que je puisse arriver quelque part, et sans elle, je ne serais certainement pas là où j’en suis aujourd’hui. C’est elle qui m’a aidé à poursuivre mon rêve.

Tyshawn sitting on a stool shirtless wearing a diamond necklace and black tailored trousers.
Trousers BERLUTI. High Jewellery necklace in platinum with diamonds. Schlumberger® Acorn pearl and diamond shirt stud and Sixteen Stone ring with diamonds in platinum. Earrings with diamonds in platinum TIFFANY & CO.

**Que t’a-t-elle appris ?
**Elle m’a appris tout ce que je sais. Elle m’a appris à travailler dur et à me démerder. Comment aller de l’avant et y aller vraiment. Des choses qui sont ancrées en moi aujourd’hui. Elle est mon inspiration dans la vie. Je l’ai simplement observée et c’est d’elle que j’ai tout appris. Un professeur n’a pas toujours besoin parler, parfois il suffit de l’observer et d’apprendre.

**Tu te souviens de ce que tu as acheté avec ta première grosse paie ?
**Je suis assez radin. J’ai acheté des montres et des choses comme ça, mais ce n’est pas comparable avec le montant des plus gros chèques que j’ai touchés, sans vouloir me vanter. Je me force toujours à réfléchir quand j’ai de l’argent, car je ne veux pas que le fric change ma vie. Si je recevais un chèque de cent cinquante mille dollars par exemple, je n’irais pas le dépenser d’un seul coup. Je réfléchis à mes achats. Je déteste gaspiller de l’argent pour des choses matérielles qui ne me rapportent rien. Je ne veux pas acheter des objets qui n’ont pas d’importance.

**Qu’as-tu appris en dirigeant ton propre business ?
**Que ça prend du temps. Lorsqu’ils investissent, achètent ou créent leur propre entreprise, les gens pensent souvent qu’ils vont faire des bénéfices rapidement. Tout prend du temps. Tout est question de patience. Récupérer l’investissement de départ et commencer à gagner de l’argent, ça peut prendre trois ans, tu vois ? Il y a aussi cette idée que si c’est toi le boss, tu seras riche. Mais j’ai appris qu’il faut faire passer ses employés avant soi. C’est l’équipe qui compte. C’est de ça qu’il s’agit. Ce sont eux qui font avancer les choses. En tant que patron, vous n’êtes rien sans eux. Il faut payer vos employés avant de vous payer vous-même, car s’ils ne reçoivent pas leurs salaires, ils s’en iront. Si votre propre paie tombe à l’eau ce mois-ci, serrez-vous la ceinture, parce que vous finirez toujours par en récolter les fruits.

« Certains aiment s’attarder sur ce qu’ils ont déjà accompli. De mon côté, le simple fait de parler de mon titre de skateur de l’année c’est un truc que je déteste. C’était en 2018, c’était il y a des lustres. »

**Quel conseil donnerais-tu à un jeune skateur qui débute aujourd’hui ?
**Je lui dirais simplement de skater, de s’amuser et de rester lui-même, et son tour viendra. Ce serait cliché de lui dire de poursuivre son rêve. Passer pro, c’est le rêve de tout skateur, mais il ne faut pas y penser trop fort car sinon on perd l’amour du skate. Si vous êtes passionné, que vous aimez ça et que vous êtes prêt à bosser dur, vous y arriverez.

"Certaines personnes aiment s'attarder sur ce qu'elles ont déjà accompli. Je déteste même parler du fait d'avoir gagné le titre de patineur de l'année, parce que c'est 2018, c'était il y a des lustres."

**Est-ce qu’il y a un truc que tu désirais absolument quand tu étais encore débutant ?
**Je voulais passer pro, je voulais une voiture. Je voulais tout, tu sais, tous ces trucs matériels qui dans ma tête signifiaient quelque chose. Au bout d’un moment, on se rend compte que oui, c’est fun, mais que ce n’est pas ça qui compte. Une fois que vous avez de l’argent, achetez-vous une belle caisse et vous comprendrez ce que je veux dire. J’essaie toujours de penser à ce qui va suivre. Je n’aime pas trop m’attarder sur le moment présent.

**Quel est ton objectif pour le moment ?
**J’ai écrit une série télé dont j’ai tourné un pilote. Je l’ai payé de ma poche et tout. Pour le moment on est en plein montage, du coup l’un de mes objectifs ce serait qu’elle soit rachetée par une grande chaîne afin que le monde entier puisse la voir. Je suis juste le genre de type qui aime aller de l’avant. Certains préfèrent s’attarder sur ce qu’ils ont déjà accompli. De mon côté, le simple fait de parler de mon titre de skateur de l’année c’est un truc que je déteste. C’était en 2018, donc il y a des lustres. J’aime ce prix que j’ai remporté, j’aime l’accomplissement qu’il représente, mais les gens le respectent et l’honorent tellement alors que dans ma tête, c’est déjà de l’histoire ancienne. Je ne veux pas continuer à parler du passé. Je veux continuer à foncer droit devant, à me fixer de nouveaux objectifs et à réaliser de nouvelles choses. Je veux donner aux gens d’autres sujets de conversation. Ça ne signifie pas que je n’apprécie pas tout ce que j’ai accompli, au contraire. J’ai pris le temps de le faire quand c’est arrivé. Mais le temps est la seule chose que l’on ne peut pas récupérer. Même avec tout l’argent du monde.

Tyshawn wearing black tailored trousers, a silk black shirt and a diamond ring, bracelet and earring.
Shirt SAINT LAURENT BY ANTONY VACCARELLO. Trousers BERLUTI. High Jewellery necklace in platinum with diamonds and ring in platinum with a diamond of over 25 carats and diamonds. Schlumberger® Acorn pearl and diamond shirt stud and Sixteen Stone ring with diamonds in platinum. Earrings with diamonds in platinum TIFFANY & CO.

**Quel est le sens de la vie ?
**Le sens de la vie ? Mince, c’est une question assez difficile, mec ! La réponse est différente pour chacun. Tout dépend de ta morale et de ce en quoi tu crois. Mais pour moi, le sens de la vie, c’est de travailler dur, de prendre soin des gens qu’on aime et d’être une bonne personne. C’est comme ça que j’aime et que je veux vivre.

**Quelle est ta note sur Uber ?
**Je conduis partout. Je m’étais juré que quand j’aurais l’argent, j’achèterais ma propre voiture pour ne plus jamais avoir à prendre les transports en commun. Pas que je me pense trop bien pour les transports publics, mais je viens du fin fond du Bronx et je devais prendre le bus tous les jours, juste pour aller à la gare. Impossible de marcher jusque-là, c’était trop loin. L’enfer ! Rien que pour aller skater, c’était deux heures de trajet quotidien. Mais j’étais passionné et je me le suis tapé tous les jours, ce trajet. Il n’y a pas une fois où je ne l’ai pas fait. J’allais en ville tous les jours pour poursuivre mon rêve. Je sais que la circulation à New York c’est n’importe quoi, mais franchement, je préfère de loin être dans ma voiture avec de la musique ou des potes plutôt que d’emprunter ce putain de métro. Bref, je ne suis donc pas un adepte d’Uber, sauf si je dois aller l’aéroport. À New York, c’est toujours moi qui conduis. Je sais où tu es, je m’arrête, je te prends, et on y va.

**Tu sais faire un beau créneau ?
**Je peux tout faire. Je suis le meilleur conducteur que tu puisses trouver. Je devrais d’ailleurs être pilote pour la NASCAR (Association nationale des courses de voitures de série, ndlr) ! Mais il faut conduire prudemment, n’oubliez jamais de boucler votre ceinture de sécurité, les gars.

**Ton fond d’écran de téléphone, c’est quoi ?
**Sur l’écran de verrouillage, tu peux voir une photo de moi debout à côté d’une Lamborghini Urus. Je veux cette voiture. C’est la caisse de mes rêves. Elle me rappelle qu’il faut que je travaille dur. Ce n’est pas un délire narcissique genre « je m’aime tellement que je suis mon propre fond d’écran ». Juste, c’est aussi là que l’heure est indiquée. C’est le nombre d’heures dont je dispose dans une journée, le temps que j’ai pour travailler afin d’avoir cette Lamborghini. Sauf si chez Lambo ils sont en train de lire cette interview et qu’ils ont envie que je devienne leur porte-parole ou leur ambassadeur, et qu’ils décident de m’en filer une gratos.

Tyshawn and Imaan on the cover of I-D 366 The Out Of The Blue issue

Crédits


Remerciements à Tiffany & Co.

Photographie Mario Sorrenti

Mode Alastair McKimm

Coiffure Bob Recine

Maquillage Frank B chez The Wall Group

Manucure Honey chez Exposure NY utilise CHANEL

Assistant photographe Kotaro Kawashima et Javier Villegas

Technicien digital technician Chad Meyer

Assistants mode Madison Matusich, Milton Dixon III, Jermaine Daley et Casey Conrad

Tailleur Martin Keehn

Assistant coiffure Kazuhide Katahira

Assistant maquillage Elle Haein Kim

Production Katie Fash et Layla Néméjanki

Production sur le plateau Steve Sutton

Assistant production William Cipos

Directeur de casting Samuel Ellis pour DMCASTING

Tous les bijoux (portés partout) TIFFANY & CO

Tagged:
Skate
tyshawn jones