The VICEChannels

      musique Yves Drillet 5 septembre 2016

      un conte d'été punk en bretagne

      Fin juillet, le photographe Yves Drillet a rencontré la jeunesse du festival de rock de Binic dans les Côtes-d'Armor. Straight-ups.

      En breton, on écrit rock sans c, rok. Forcément, le mot a été traduit. Au centre de la vie culturelle depuis les années 1980 et les tourbillons de la scène Rennaise (Niagara, Marquis de Sade, Etienne Daho) on le retrouve plus vivant que jamais où aux quatre coins de la Bretagne - de Nantes à Saint Brieuc, de Brest à Rennes. Depuis 2008, des groupes plus ou moins inconnus débarquent tous les étés sur le petit port des Côtes-d'Armor de Binic. Avec eux, des centaines de jeunes passionnés viennent offrir leurs curieuses oreilles à la nouveauté, les pieds dans l'eau. Rencontres. 

       Thomas et Laurent, 25 ans (Rennes)

      Eleonore et Thomas, 26 ans (Paris)
      Tu fais quoi dans la vie ? Réalistatrice.
      Qu'est-ce qui fait la particularité du Binic selon toi ? La piscine d'eau de mer.
      Qu'est-ce que tu écoutes en boucle en ce moment ? Les Ahlalas.

      Colin, 23 ans (Rennes)
      Tu fais quoi dans la vie ? Je suis étudiant au conservatoire de Rennes.
      Quel est ton meilleur souvenir ici ? Les galettes-saucisses.

      Célia et Maria, 26 et 23 ans (Barcelone et Toulouse)
      Vous faites quoi dans la vie ? C : Illustratrice - M : Étudiante en lettre
      Qu'est-ce qui fait la particularité du Binic selon vous? Le village et les groupes complètement inconnus.
      Qu'est-ce que vous écoutez en boucle en ce moment ? Les Shivas.
      La plus belle découverte de ce festival ? Roy and The Devil's Motorcycle.

      Thibault, 27 ans (Paris)
      Tu fais quoi dans la vie ? Graphiste.
      La meilleure chose de ce festival ?  Regarder le soleil se lever sur la mer le matin.
      La plus belle découverte ? Sleeper Bill.
      C'est important de se retrouver, avec l'ambiance globale en France aujourd'hui ? Non, c'est aussi important que d'habitude tout simplement.

      Victoria et Hugo, 23 et 24 ans (Bruxelles et Rennes)
      Tu fais quoi dans la vie ? Étudiante en art.
      Quel est ton meilleur souvenir ici ? Des gens qui font des blagues sur des ronds-points en marge des différentes scènes du festival.
      Qu'est-ce que tu écoutes en boucle en ce moment ? "Quel Idiot", de Rouge Gorge.

       Axel et Hugo, 26 et 28 ans (Pontivy et Nantes)

      Benoit et Thomas, 26 ans (Paris)
      Vous faites quoi dans la vie ? Réceptionniste, livreur, skateur & photographe.
      Qu'est-ce qui fait la particularité du Binic ? B : La plage - T : Le sentier côtier pour venir au festival depuis le camping.
      Qu'est-ce que tu écoutes en boucle en ce moment ? B : The babe Rainbow, Kadavar - T : Reverberation Radio.

      Rejoignez i-D ! Suivez-nous sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram.

      Tags:musique, punk, rock, rok, bretagne, binic festival

      comments powered by Disqus

      Aujourd'hui sur i-D

      Plus d'i-D

      featured on i-D

      encore