mieux vaut investir dans un sac chanel que dans un appartement

Alors que son prix n'a jamais été aussi élevé depuis sa création, l'éternel sac 2.55 Chanel s'avère être plus rentable, sur le long terme, qu'un bien immobilier.

|
juin 21 2016, 12:00pm

Si on a bien appris une chose cette année, c'est qu'on n'a plus à rougir de dépenser tout son argent dans la mode. Vous voulez une bonne nouvelle ? Le classique sac Chanel 2.55 n'a jamais été aussi désirable qu'aujourd'hui, depuis sa création en 1955. Pour 4800 euros (bon, ok, c'est une somme) vous êtes propriétaires du sac le plus rentable de la planète : son prix a augmenté de 70% en seulement 6 ans - plus que le prix de votre appart parisien, si vous avez la chance d'être rentier. À ce train là, vous pouvez oublier la retraite, votre sac Chanel vendu aux enchères dans quelques années vous fera boire et manger pour la vie. Bref, le sac Chanel reste le meilleur investissement possible en 2016.

Pour Evelyn Fox, la directrice de Bag Hunter, un site spécialisé dans la vente de sacs de luxe, cette augmentation de la valeur du sac Chanel reflète celle du marché du luxe global. Bien que demeurant excessivement chers, les produits de luxe, les sacs en premier, trouvent de plus en plus d'acheteurs. Notre définition du luxe change, notre façon de le consommer aussi. Et cette nouvelle tendance n'est pas prête de s'inverser. La preuve, selon une récente analyse publiée par Bain & Company en 2015, les jeunes générations, dans le monde, dépenseront plus que la génération du Baby-boom dans toutes les catégories de produits personnels de luxe. Et par personnel, on n'entend pas "maison" ni "voiture" ni "électro-ménager", vous l'aurez compris. "Le marché du luxe va être dopé par les Générations Y et X, estime pour sa part Joëlle de Montgolfier, directrice des études du pôle Distribution, Grande Consommation et Luxe pour la région EMEA. "Avec la Génération Z, dont la part des dépenses de luxe restera cependant encore faible, les jeunes consommateurs représenteront trois quarts du marché mondial du luxe d'ici 2020. Le marché ne peut pas se permettre de les ignorer ni d'ignorer leurs préférences pour des produits et marques à prix accessibles, mais riches en contenu". 

Vous l'avez, notre génération préfère investir dans un beau sac à main plutôt que dans une maison ou un micro-onde. Superficielle ? Pas du tout. Juste lucide ;)

Credits


Photographie : Campagne Chanel métiers d'arts "Rome à Paris" 2016