le péripate a fermé ses portes, i-D lui rend hommage

Le squat de la porte de la Villette qui a fait danser la jeunesse pendant un an rendait son dernier souffle lundi 16 mai. i-D s'y est rendu, un appareil jetable en main. Rencontres.

par i-D France
|
18 Mai 2016, 12:30pm

Il y a presque un an maintenant, le Péripate ouvrait ses portes sous le périphérique à la Villette. Entre les quatre murs bétonnés de ce squat, la jeunesse parisienne bougeait, se mélangeait et exultait - unie. Jamais elle n'avait été aussi libre et tolérante. i-D l'avait retrouvée dans son nouveau temple pour montrer à Fox News et au reste du monde que les "no go zones", décrites comme des zones de non-droits par la chaine américaine au lendemain des évènements de Charlie Hebdo, n'étaient rien d'autres que de nouveaux horizons. De nouvelles conquêtes pour de jeunes filles, garçons et autres, qui ressentent le besoin de souffler, un peu plus loin. On y croisait toute sorte d'énergumènes, de looks, de visages fendus par un large sourire embarqués dans un unisson jusqu'au petit matin. Lundi 16 mai, le Péripate fermait ses portes après avoir fait l'objet d'un arrêt préfectoral. Son gardien de toujours, Aladdin Charni y organisait donc une dernière fête, une ultime célébration, un dernier hommage. Pendant 48h, la jeunesse s'est retrouvée entre ses murs sombres pour se serrer encore une fois, pour déborder encore un peu et s'aimer - enfin. Nous sommes donc partis la retrouver, un appareil jetable à la main, pour l'immortaliser.

Elizabeth, 22 ans

Tu fais quoi dans la vie ?
Je suis étudiante

Qu'est ce que tu es venue faire au Péripate ce soir ?
Voir mes copains et sortir mon chien

C'est la première fois que tu viens ici ?
Oui.

Quelles sont tes premières impressions ?
Je trouve le lieu vraiment très cool. Il a été transformé avec brio.

Qu'est ce que tu penses de la fermeture du Péripate ?
C'est nul. Vraiment. J'ai l'impression que la plupart des initiatives cool comme celles-ci ferment aussitôt. C'est vraiment dommage.

Tu penses que Paris et sa jeunesse ont besoin de lieux comme celui-ci ?
Oui c'est primordial. Cette ville doit bouger, se laisser aller, vivre.

Si tu avais le pouvoir de changer quelque chose dans le monde ce serait quoi ?
Je compte bosser dans le développement durable, je dirais que j'aimerais bien réduire les taux de pollution. 

Ryan, 22 ans 

Tu viens d'où ?
Taïwan.

Qu'est ce que tu fais en France ?
J'essaye d'apprendre le français mais je suis nul.

Qu'est ce que tu es venu faire au Péripate ce soir ?
Pour moi c'est l'endroit le plus cool de Paris. La population y est très éclectique, les gens sont tous très différents. Il y a des blancs, des gay, des black, des trans. Et puis le videur est hyper sympa et ça c'est tellement rare à Paris !

C'est la première fois que tu viens ici ?
Non c'est la deuxième fois et j'aimerais pouvoir venir encore et encore !

Qu'est ce que cet endroit représente pour toi ?
La mixité et le futur.

Qu'est ce que tu penses de la fermeture du Péripate ?
Soyons honnêtes, tous les gouvernements du monde entier font la même erreur en fermant ce type de lieux. C'est peut être parce qu'ils sont tous vieux et ne comprennent pas ce qu'il se passe là-bas.

Si tu avais le pouvoir de changer quelque chose dans le monde ce serait quoi ?
L'accès à l'éducation. C'est la clé de tout. 

Antoinette, 25 ans

Tu fais quoi dans la vie ?
Je travaille pour Pallas et suis assistante pour Allegria Torassa.

Qu'est ce que tu es venu faire au Péripate ce soir ?
Je suis venue voir mon copain Michael.

C'est la première fois que tu viens ici ?
Oui

Si tu pouvais résumer cet endroit en trois mots ?
Sombre, joyeux, convivial.

Qu'est ce que tu penses de la fermeture du Péripate ?
Oh non ça ferme ?!

Tu penses que Paris et sa jeunesse ont besoin de lieux comme celui-ci ?
Clairement oui. C'est cool de voir des lieux alternatifs ouvrir et de pouvoir aller faire la fête ailleurs. 

Si tu avais le pouvoir de changer quelque chose dans le monde ce serait quoi ?
Je tenterais d'insuffler plus d'enthousiasme au monde, un état d'esprit plus positif. On en a besoin, vraiment.

Tu comptes rester jusqu'au petit matin ?
Oh oui ! 

Arno, 19 ans

Tu fais quoi dans la vie ?
Je suis étudiant en art à l'école Duperré.

Qu'est ce que tu es venu faire au Péripate ce soir ?
Dire adieu à l'endroit.

C'est la première fois que tu viens ici ?
Non j'y ai passé tout l'été dernier.

Qu'est ce que cet endroit représente pour toi ?
Cet endroit possède une aura unique. C'est un espace de liberté comme on en trouve peu.

Si tu pouvais résumer cet endroit en trois mots ?
Liberté, égalité, fraternité.

Tu penses que Paris et sa jeunesse ont besoin de lieux comme celui-ci ?
Ce qui est fou c'est qu'en observant la politique actuelle et ce type d'endroits tu te rends vite compte que c'est ici que se joue les vraies devises de la France. Des valeurs de mixité, de respect de l'autre et d'échange.

Si tu avais le pouvoir de changer quelque chose dans le monde ce serait quoi ?
Je répandrais l'amour. J'aimerais voir les gens s'aimer un peu plus.

Tu comptes rester toute la nuit ?
Oh oui ! Et plus encore.

Sassi, 22 ans.

Tu fais quoi dans la vie ?
Je suis étudiante en commerce.

Tu viens de Paris ? 
Non et ce que j'aime le plus ici c'est ce type d'endroits. Je reviens de Berlin où il y a une énergie underground folle. On retrouve la même ici. C'est beau.

Qu'est ce que tu es venue faire au Péripate ce soir ?
Je viens dire au revoir.

Qu'est ce que tu penses de la fermeture du Péripate ?
Je pense que c'est une grave erreur. Paris a tellement besoin de lieux comme celui-ci. Paris a besoin de se mélanger. 

Si tu pouvais résumer ce lieu en trois mots...
Tolérance, amour et sueur. 

Tu comptes rester faire la fête toute la nuit ?
Jusqu'à demain, oui. 

Will, 29 ans

Tu fais quoi dans la vie ?
Je fais du conseil pour des startups.

Qu'est-ce que cet endroit représente pour toi ?
C'est l'opportunité de pouvoir rencontrer des gens intéressants autour de programmations de qualité, sans autres règles que de profiter. J'imagine aussi que le fait que les soirées se déroulent dans un 'squat', sans réelle autorisation participe de l'engouement autour de ce lieux.

Si tu pouvais résumer cet endroit en trois mots ?
Convivialité, originalité, éclectique. 

Qu'est-ce que tu penses de la fermeture du Péripate ?
C'est vraiment dommage de mettre fin à des initiatives de ce genre, qui ont pour mots d'ordre partage et diversité et qui changent des soirées parisiennes traditionnelles.

Tu penses qu'il est important qu'on apprenne à dépasser le periph ?
Certainement, tout comme ce qui peut se faire dans d'autres capitales d'Europe. Toutefois il me semble que de plus en plus d'initiatives se développent en périphérie de Paris. Et c'est génial ! 

Si tu avais le pouvoir de changer quelque chose dans le monde ce serait quoi ?
Je vais essayer d'éviter certains poncifs, je dirais qu'un autre Péripate émerge dans les prochains mois !

Raya Martigny, 20 ans

Tu fais quoi dans la vie ?
Je touche un peu à tout mais en ce moment surtout du mannequinat

Qu'est ce que tu es venu faire au Péripate ce soir ?
M'amuser sans compter dans un des spot les plus cool de Paris

C'est la première fois que tu viens ici ?
Non j'ai vraiment eu la chance de profiter de cet endroit plusieurs fois.

Qu'est ce que cet endroit représente pour toi ?
Un espace incroyable où tu peux t'amuser librement.

Si tu pouvais résumer cet endroit en trois mots ?
Partage, amour et liberté.

Qu'est ce que tu penses de la fermeture du Péripate ?
C'est bien trop triste.

Tu penses que Paris et sa jeunesse ont besoin de lieux comme celui-ci ?
Oui vraiment, pour moi le Péripate est un endroit d'expression dans la bonne humeur tout le monde partage et s'accepte réellement sans aucun jugement. La jeunesse a besoin de se construire alors autant le faire dans des endroits enrichissants.

Si tu avais le pouvoir de changer quelque chose dans le monde ce serait quoi ?
Les gens intolérants.

Tu comptes rester jusqu'au petit matin ?
Je pourrais y rester une semaine même !

TSIC