princess nokia sèche l'école et se fait percer le nombril dans un nouveau clip

La rappeuse new-yorkaise vient de lâcher un double clip pour « Bart Simpson » et « Green Line », et a annoncé une campagne de dons en soutien aux victimes portoricaines de l'ouragan Maria.

|
sept. 28 2017, 5:04pm

Destiny Frasqueri est une guide new yorkaise comme aucune autre. Plus tôt ce mois-ci, la rappeuse qu'on connaît mieux sous le nom de Princess Nokia présentait un remix subversif et géographiquement ancré, « Flava », hit émancipateur qui traitait de l'appropriation culturelle de la beauté urbaine. Le tout nouveau cadeau visuel de son album 1992 est un double clip pour « Bart Simpson » et « Green Line ». Deux vidéos réalisées par Destiny herself et sa pote Milah Libin.

Dans la première partie, notre Hood Girl / Smart Girl retourne à l'école, est choisie en dernière pour la partie de dodgeball et finit par faire l'école buissonnière, préférant la détente et la fête aux leçons. Et on n'imagine rien de mieux que des images de Destiny et ses potes passer le joint pour illustrer les lyrics rebelles de « Bart Simpson » : « Ay Caramba / Bart Simpson with the shits / Ay Caramba, man, you can go suck my dick / Skating down the street, being mischievous as shit. »

Dans la seconde vidéo, la « green line chick » prend le métro jusqu'à St. Marks Place pour une session piercing improvisée, avant d'errer (avec classe) dans les rues de New York. La vidéo est un hommage brut et vibrant à l'enfance nineties de Nokia. Encore enfant, la rappeuse passait son temps entre Spanish Harlem et le Lower East Side, à prendre le métro (le même que dans le clip, la ligne 6) pour se rendre à Manhattan.

Mais dernièrement, New York est loin d'être le seul endroit que Destiny a eu en tête. Hier, la rappeuse originaire de Porto Rico a lancé une campagne de dons pour la reconstruction de son île natale, traversée par une crise humanitaire sans précédent depuis le passage des ouragans Maria et Irma. Comme elle l'explique dans une vidéo, on estime à 1,6 million le nombre de foyers portoricains privés d'électricité depuis plus de 6 jours, tandis que 11 des 69 hôpitaux de l'île n'ont qu'un accès restreint à l'électricité et que 56% de la population ne dispose pas d'eau potable.

« En tant que musicienne, je veux utiliser ma notoriété pour sensibiliser l'opinion et contribuer à l'évolution de la situation, affirme Destiny. Parce que je mesure l'ampleur des événements catastrophiques qui ont récemment endeuillé le monde, en particulier les Caraïbes et le Mexique, j'exprime ma plus profonde sympathie à ceux qui ont été intimement touchés par ce désastre global. J'ai choisi de focaliser mon attention et mes efforts vers l'île de Porto Rico afin d'essayer de soutenir les habitants de mon pays et leurs ancêtres. »

100% des fonds levés par la campagne serviront à réparer les dommages causés par l'ouragan, à investir dans de l'eau potable, de la nourriture, des médicaments ainsi que dans l'accompagnement psychologique des victimes. Destiny a aussi prévu d'organiser des voyages de bénévoles d'ici l'année prochaine pour apporter une aide directe aux habitants de l'île.