Publicité

jacquemus <3 marseille, et nous aussi

Le week-end dernier, le créateur français présentait sa nouvelle collection à Marseille, loin de la capitale et près de sa famille, dans le cadre du festival OpenMyMed.

par Tish Weinstock
|
17 Mai 2017, 3:30pm

Simon Porte Jacquemus a le soleil au coeur et la candeur dans les veines. Ceux qui le connaissent savent : il suffit de l'entrapercevoir pour qu'un sourire se dessine sur nos lèvres - et c'est tout Marseille qui a souri ce week-end, date qu'a choisi le jeune créateur de 27 ans pour présenter son projet le plus personnel. 

C'est à lui qu'on doit d'avoir lancé les festivités vendredi dernier, premier jour du festival phocéen OpenMyMed. Pour cette occasion, Jacquemus avait conçu une exposition intimiste sur le toit de la splendide cité Le Corbusier, comme un élan d'amour au livre qu'il présentait également, Marseille Je T'aime. Mêlant le travail de plusieurs artistes et photographes dont Pierre-Ange Carlotti, David Luraschi, Agathe Zaerpour, Philippine Chaumont et Ruth van Beek, sa lettre d'amour à Marseille était emplie d'images capturant l'énergie, la beauté et l'irrévérence de la cité phocéenne. 

S'il a passé son enfance en Provence, Simon se rendait souvent le week-end à Marseille dont il a retranscrit l'aura : "Je veux juste que tout le monde tombe amoureux de Marseille, révélait-il à i-D. tout est beau dans cette ville, les gens, les plages, absolument tout." En parallèle de ce lancement, Simon avait imaginé une installation vidéo à mi-chemin entre la campagne de mode et le biopic. On y découvrait, au détour d'archives familiales, le créateur nageant, nourrissant les chevaux et jouant avec des chiots. Dans son environnement et avec candeur, encore. Le créateur a attendu samedi et le coucher du soleil pour présenter sa collection printemps/été 2017 sur la Place d'Armes du MuCEM et face à un public exclusivement composé de ses amis et des membres de sa famille. 

Jacquemus, on T'aime. 

Credits


Texte : Tish Weinstock

Tagged:
Mode
Jacquemus
lettre d'amour à marseille