Photography Daniel Corrigan. Outtake from the cover shoot for Babes in Toyland's Spanking Machine, 1990. Courtesy of the artist and Minnesota Historical Society Press. 

un photobook revient sur le mythe musical de minneapolis

Dan Corrigan a été le photographe officiel du First Avenue, club rock mythique de Minneapolis, et a couvert six concerts par mois pendant plus de 20 ans. Il réunit dans un livre ses décennies de photos des légendes de la musique de sa ville, et du...

par Emily Manning
|
07 Novembre 2016, 3:50pm

Photography Daniel Corrigan. Outtake from the cover shoot for Babes in Toyland's Spanking Machine, 1990. Courtesy of the artist and Minnesota Historical Society Press. 

La première fois que Dan Corrigan a pris des photos au First Avenue, c'était en 1981. Il était photographe pour la section arts et divertissements du Minnesota Daily. Corrigan s'est pris d'amour pour le club. Ca a duré pendant 14 ans. Le temps d'amasser une tonne d'archives incroyables et des souvenirs inédits de la scène locale. On compte parmi ces groupes The Replacements (c'est lui qui est monté sur le toit de la maison de la mère de Stinson pour shooter la couverture de leur album Let it Be), Babes in Toyland, Hüsker Dü, Soul Asylum et - bien entendu - Prince. 

Photographie Daniel Corrigan. An outtake from the cover shoot for the Replacements' Let It Be, 1984. Courtesy of the artist and Minnesota Historical Society Press.

Dans les années 1990, le First Avenue engage Corrigan en tant que photographe officiel. Son contrat l'amène à couvrir six concerts par mois - ce qui veut dire qu'il a au moins couvert un concert par semaine depuis 1995. Les 35 années d'archives de Corrigan comptent des images de scène, des portraits, des couvertures d'album ; selon lui, toutes ses photos remplissent une chambre entière. Aujourd'hui, 500 de ses images viennent remplir un livre : Heyday : 35 Years of Music in Minneapolis

Photographie Daniel Corrigan. Siouxsie Sioux at the Orpheum Theatre in Minneapolis, 1986. Courtesy of the artist and Minnesota Historical Society Press.

Heyday - publié par la Minnesota Historical Society Press le 1er novembre dernier - regroupe certaines des photos les plus iconiques de Corrigan en 224 pages. Il y a bien sûr cette session sur le toi pour Let it Be, mais aussi des portraits des Babes in Toyland assis sur une montagne de poupées (ce qui deviendra plus tard la couverture de leur premier album en 1990 Spanking Machine). On y trouve également des clichés de concerts de Prince, Black Flag et The Time au First Avenue - sans compter Michael Jackson, Siouxsie and the Banshees, The Clash et un jeune David Byrne à d'autres endroits de Minneapolis. 

Photographie Daniel Corrigan. Prince at First Avenue, 1987. Courtesy of the artist and Minnesota Historical Society Press.

Et pour ce qui est de la plus grande gloire de Minneapolis, à savoir Prince, Corrigan assure qu'il a photographié la légende autant de fois qu'il l'a pu. « J'ai probablement la plus grande collection de photos live de Prince au monde, » a-t-il confié à Pitchfork. Si Heyday est un document très personnel sur sa ville et sa grande histoire musicale, le livre de Corrigan est aussi une collection essentielle d'images de certains des plus grands musiciens de l'histoire, tout court. 

Photographie Daniel Corrigan. Soul Asylum for Creem Magazine. Courtesy of the artist and Minnesota Historical Society Press.

Photographie Daniel Corrigan. David Byrne at Walker Art Center in Minneapolis, 1984. Courtesy of the artist and Minnesota Historical Society Press.

Photographie Daniel Corrigan. Lifter Puller circa 1999. Courtesy of the artist and Minnesota Historical Society Press. 

Photographie Daniel Corrigan. Black Flag at First Avenue, 1984. Courtesy of the artist and Minnesota Historical Society Press.

Credits


Texte Emily Manning
Photographie Daniel Corrigan

Tagged:
minneapolis
Babes in Toyland
Photographie
Musique
Soul Asylum
dan corrigan