à la rencontre d'une jeunesse française en deuil

Quelques jours après les attentats du 13 novembre, la jeunesse parisienne rend hommage la tête haute à sa ville et à ses morts.

par i-D France
|
18 Novembre 2015, 12:50pm

Camille, 16

Qu'est-ce que tu veux faire plus tard ?
Je veux être infirmière puéricultrice.

Pourquoi tu es là aujourd'hui ?
Je vais chez un ami, on a voulu faire un détour pour se recueillir ensemble.

Pourquoi ?
Parce que c'est grave. C'est pas une obligation mais ça nous fait du bien.

Comment tu te sens ?
J'ai un peu peur. On peut perdre notre vie comme ça, sans avoir rien fait.

Qu'est-ce qu'il faut qu'on change, selon toi ?
Rien. C'est la mentalité des gens, on ne peut rien faire contre ça.

Paris pour toi c'est quoi ?
C'est ma capitale. C'est la plus belle ville du monde.

Et en trois mots ?
Beauté, paix, solidarité.

Qu'est-ce que tu vas faire vendredi soir ?
Je vais sortir et je vais faire la fête. 

Charlotte, 18

Qu'est-ce que tu fais dans la vie ?
Je vais rentrer aux Beaux-Arts.

Pourquoi es-tu venue ici aujourd'hui, sur la place de la République ?
Je suis là pour voir les gens qui se rassemblent. Je voulais poser une petite bougie aussi

C'est important pour toi ?
Oui, c'est important. C'est normal d'être là, il faut montrer qu'on est ensemble, qu'on se soutient.

Tu as un message à faire passer au monde ?
Qu'il doit rester libre et que les gens s'entraident. Qu'on reste unis.

Qu'est-ce que tu souhaites à tous ceux qui sont autour de toi ?
Qu'ils réussissent à trouver ce qu'ils cherchent, qu'ils se battent. Et surtout qu'ils restent forts.

Paris, c'est quoi pour toi ?
C'est une ville magnifique. Pleine de différences, de bien. On est tous mélangés et c'est ça qui est beau. J'espère qu'on la laissera tranquille. 

Maxime, 27

Qu'est-ce que tu fais dans la vie ?
En ce moment rien du tout. Je me balade.

C'est important pour toi d'être ici ?
Oui. Je n'ai pu venir avant et c'est un devoir d'être ici.

Tu te sens comment aujourd'hui ?
Mal. Tout le monde est sous le choc mais j'essaie de rester fort, je me rends sur place avec le peuple, notre peuple. C'est le plus important.

Quel est ton message ?
Restons unis.

Qu'est-ce qu'ils ont touché vendredi, selon toi ?
Notre liberté.

Si tu avais trois mots pour Paris, ce seraient lesquels ?
La liberté, la fête et la culture.

Tu vas aller boire des bières vendredi ?
Oui ! Et j'invite tout le monde à faire comme moi !

Ousman, 20

Tu fais quoi dans la vie ?
Je suis étudiant en menuiserie.

Pourquoi tu es venu ici aujourd'hui ?
J'avais besoin de me recueillir. Tout ce qui s'est passé m'a beaucoup affecté. Ceux qui sont partis sont tous nos frères, nos amis.

Qu'est ce qui a été touché en nous tu penses ?
Ils ont voulu toucher tout le monde mais ils n'ont touché personne. Et maintenant il faut résister.

Il nous reste quoi à faire maintenant ?
Il faut sourire et être heureux. Il ne faut pas rester chez nous sinon ils recommenceront. Et puis, autrement, il faut qu'on arrête de vendre des armes, et pour ne pas créer encore plus de guerre, il faut que les gens s'unissent et s'aiment. 

Clara, 18

C'est important qu'on soit ici ensemble à République ?
Oui, on doit montrer des choses ici. On doit montrer qu'on continue à vivre même s'ils ne le veulent pas. Et puis on doit être là pour les victimes aussi, penser à tous ces gens.

Qu'est ce qui doit changer selon toi ?
Les politiques ont mille choses à changer, et il ne faut plus qu'on paie les frais. De notre côté à nous, il faut qu'on privilégie l'amour et qu'il l'emporte sur la haine que l'on ressent instantanément dans ces moments-là.

Paris représente quoi pour toi ?
Paris ça représente la fête, la diversité et puis l'amour aussi - et ça, comme je disais, il va nous en falloir beaucoup.

Tu lui souhaites quoi à cette ville maintenant et à tous ceux qui l'habitent ?
Je souhaite qu'on vive fort et que Paris et plus largement la France soit un pays de paix. 

Emile, 18

D'où viens-tu ?
Anvers en Belgique.

Je vois que tu as un appareil photo. Que souhaites-tu photographier aujourd'hui ?
J'étudie la photo journalistique, je suis venu ici pour capturer ce moment de communion.

Comment perçoit-on ce genre d'attaques depuis l'étranger ?
On perçoit un énorme chaos, c'est très troublant. Et puis nous sommes des pays voisins donc on ne peut s'empêcher d'avoir peur. Il y a quelques mois nous avions déjà assisté de loin aux attaques de Charlie Hebdo mais cette fois-ci, la cible, c'était l'humanité.

Paris symbolise quoi pour toi ?
Paris est une ville que le monde entier admire. Tout le monde s'y rend au moins une fois. Et puis c'est une ville très mixte et très libre. C'est probablement les raisons pour lesquelles cette ville a été choisie comme cible.

Et en trois mots ?
Champagne, fromage et amour. C'est aussi ce dernier aspect qui pose problème. Les gens s'aiment et sont généralement pacifiques, c'est ce qu'ils ont tenté de détruire - en vain. 

Credits


Photographie Jules Faure

Tagged:
FRANCE
opinions
amour
jeunesse
attentats
Place de la République
straight ups
13 novembre 2015