73% des musiciens souffriraient de troubles mentaux

Une étude s'est penchée sur la santé mentale de 1500 artistes. Et le résultat fait froid dans le dos.

par Moya Lothian-McLean
|
14 Mai 2019, 8:51am

© Frank Micelotta

Le constat est inquiétant, triste mais pas étonnant; de nouvelles recherches ont montré que 73% des musiciens indépendants affirment avoir fait l’expérience de troubles de la santé mentale. Record Union, une compagnie suédoise de distribution, a publié le rapport des 73%, produit grâce à des réponses en ligne dans lequel 1500 artistes ont parlé de leur santé mentale.

Un résultat très pessimiste : sept musiciens sur dix disent qu’ils ont vécu du stress, de l’anxiété, ou une dépression pendant leur carrière. La peur de l’échec, l'instabilité financière et la solitude sont cités comme les facteurs à l'origine de ces problèmes de santé mentale.

La situation est particulièrement sombre pour ceux qui débutent : le compte-rendu montre que les artistes de moins de 25 ans sont plus nombreux à subir des troubles et moins susceptibles de parler ouvertement de leurs difficultés ou de chercher un traitement.

Les recherches révèlent également un mal-être profondément ancré dans la communauté de la musique indépendante avec une glorification du « comportement autodestructeur ». 51% des sondés ont dit avoir eu recours à « l’auto médication » pour essayer de neutraliser certaines situations de dépression, en s’orientant bien souvent vers l’alcool et autres drogues. « Arrêtez de glorifier les drogues et ce mode de vie de fête constante chez les jeunes artistes, » écrit un musicien anonyme en réponse à l’enquête. « Ils s’engouffrent là dedans et en sortent totalement abîmés. »

Pour leur part, Record Union ont engagé 30 000 dollars pour soutenir les initiatives visant à soutenir la matière de santé mentale chez les musiciens. Pour en savoir plus, rendez vous sur le site du rapport.

« Notre étude nous montre que quelque chose doit changer, » déclare le PDG de Record Union Johan Svanberg. « C’est le moment de prendre en charge la santé de nos artistes, avant de leur mettre la pression sur leur succès commercial. En tant qu’industrie, nous devons prendre la mesure de notre responsabilité et voir ce que nous pouvons nous faire pour créer un climat plus sain. »

Cet article a été initialement publié sur i-D UK.

Tagged:
troubles de santé mentale