Romy Schneider : 40 ans plus tard

L’iconique Romy Schneider est sur toutes les lèvres. De la cinémathèque à la Galerie de l’Instant, le printemps honore l’actrice sous toutes ses coutures.

par Camille Laurens
|
31 Mars 2022, 8:00am

Quarante ans déjà que l’actrice nous a quittés, et pourtant le visage de l'icône reste gravé dans nos mémoires, sur nos écrans, aux musées. Partout l’attitude et la classe de celle qui fait chavirer le cœur des français reste intacte : de ses rôles à ses looks en passant par ses amours, Romy Schneider incarne un modèle à la fois intrépide et passionnée. Car si l’artiste allemande a fait une entrée fracassante sur la scène grâce à son rôle dans Sissi l’impératrice, elle a très vite pris le lead sur sa carrière et ose des rôles à la hauteur de sa stature.

Romy Schneider L’importan, c’est d’aimer d’Andreï Zulawski, 1975. Photo Jean Gaumy © Magnum Photo.png

Envoûtante dans l’Enfer d'Henri-Georges Clouzot, séduisante dans La piscine de Jacques Deray, sulfureuse dans Max et les ferrailleurs de Claude Sautet, puissante dans Une femme à sa fenêtre de Pierre Granier-Deferre, Romy se mue avec brio dans les peaux des femmes qu’elles subliment de son naturel. Rien d'étonnant à ce que les récompenses suivent : un premier César de la meilleure actrice pour L'important c'est d'aimer en 1976, un second seulement trois ans plus tard pour Une histoire simple, et bien sûr à titre posthume un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

La Piscine, Jacques Deray © 1968 SND (Groupe M6).png

Mais Romy Schneider c’est aussi des love stories cultes à l’instar des Birkin-Gainsbourg, l’actrice marque l’imaginaire avec son idylle aux côtés de l’autre star Alain Delon. Quatre ans sous le feu des projecteurs, les moindres faits et gestes de l’actrice deviennent l’obsession des médias, et ce jusqu’à la fin de sa- trop courte- vie. L’occasion de lui rendre hommage une nouvelle fois grâce à la rétrospective de la Cinémathèque ou à la galerie de l’instant jusqu’au 16 Mai. Les diamants sont éternels …

Le Procès, Orson Welles, 1962 © Cantharus Productions N.V.png
Romy Schneider. Photo Douglas Kirkland, 1969 © Archives Douglas Kirkland.png

Romy, La Vie et le Cinéma, Galerie de l'Instant, 46 rue De Poitou, jusqu'au 16 mai 2022, Romy Schneider, Du 16 mars au 31 juillet 2022, 51 Rue de Bercy, 75012 Paris

Tagged:
exposition
icone
romy schneider