Images courtesy of Balenciaga

Balenciaga vient de gagner la Paris Fashion Week SS22

Demna Gvasalia a fait défiler rédacteurs, célébrités et influenceurs sur un podium façon tapis rouge pour l’avant première d'un épisode croisé des Simpsons x Balenciaga.

par Felix Petty
|
04 Octobre 2021, 12:45pm

Images courtesy of Balenciaga

« C'est quand le défilé ? »

« Attendez, c'est ça le défilé ? »

« C'est ça le show ! »

Tels étaient les murmures entendus en entrant dans le hall caverneux du Théâtre de Châtelet, lieu du défilé Balenciaga Printemps Eté 2022, ou en regardant la retransmission en direct sur grand écran du défilé sur tapis rouge à l'extérieur. Appeler cela un « défilé » n'est pas tout à fait correct - ce n'en était certainement pas un au sens premier du terme. Il s'agissait plutôt d'un spectacle qui jouait joyeusement avec l'une des grandes questions existentielles de la mode : quel est le sens, la valeur et, surtout, l'intérêt du défilé de mode ?

S'agit-il d'un exercice de branding nécessaire ? Un événement professionnel pour les journalistes et les acheteurs ? Ou une excuse pour que les amis des célébrités associées à la maison s’y retrouvent ? Hier, Balenciaga a prouvé que toutes ces questions avaient une pertinences. Mais plus encore, la maison a prouvé qu’elle pouvait y répondre de manière légère.

Alors que les participants se hâtaient de rejoindre leur place, ils réalisaient rapidement qu'ils faisaient eux aussi partie de l'événement, tout comme les célébrités, éditeurs et influenceurs qui apparaissaient après eux. Entre eux, sur cette entrée en tapis rouge, se trouvaient des mannequins portant la collection, une tactique qui n'est devenue apparente qu'après l’affichage des légendes qui clignotaient en bas à droite du grand écran. Lorsqu'ils sont entrés dans l'auditorium et se sont assis parmi les invités, ils étaient presque impossibles à distinguer des autres - mannequins, critiques et TikTokers étaient tous des stars assises au même rang.

BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK4.jpg
Image courtesy of Balenciaga

Aussi peu conventionnel que cela puisse paraître, il y a peu de maisons pour qui cette approche serait autant une évidence que Balenciaga. Peu de maisons, après tout, ont navigué dans la culture des célébrités avec autant de savoir-faire – la campagne de Cardi B ? Les looks de Kim K et Rihanna au gala du Met ? Ce n'était qu'un prolongement de ce qui précèdait déjà, célébrant simultanément le culte de la célébrité et le mettant en lambeaux.

Une série de looks d'ouverture entièrement noirs se situait quelque part entre la couture et le grunge, le gothique, le gabber, et l'élégance – la palette monochrome ne faisant que renforcer l'attention portée à la silhouette, aux formes et à la texture. Elles étaient suivies par des vêtements pleins de Demna-ismes – des touches de logomania, des jeans déchiquetés, des bottes à plateforme et des tailleurs boxcut.

Ce qui animait et rendait cohérent l’ensemble, c'était la façon dont tous les éléments venaient se mêler aux tenues portées par les invités du défilés, qui entraient dans la salle sans savoir qu'ils étaient eux aussi sur le podium. L'événement jouait habilement avec les notions d'exclusivité dans la mode : des mannequins s’étaient déguisés en célébrités et Juergen Teller, Dev Hynes, Isabelle Huppert et Elliot Page ont tous défilé. Les acclamations les plus enthousiastes du public éclaboussaient lorsque des membres de l'équipe de l'atelier Balenciaga apparaissaient à leur tour, ou quand des invités ne réalisaient pas qu'ils étaient à la fois le spectacle et les guests. Finalement, Demna lui-même est apparu sur le tapis rouge, vêtu d'un linceul dissimulant son visage, semblable à celui qu'il portait récemment pour accompagner Kim Kardashian au Met Gala, avant de se rendre dans l'auditorium pour prendre place.

C'est à ce moment-là que l'événement principal a commencé - et si ce qui a précédé a tenu tout le monde en haleine, ce qui a suivi les a fait exploser. Alors que les lumières s'éteignaient, un cartoon Simpsons x Balenciaga est apparu sur l'écran. Sans vous le révéler, on y voyait les meilleurs de Springfield partis à l'assaut de la semaine de la mode à Paris. C'était presque trop bête, et pourtant c'est exactement ce qui l'a rendu si génial. Il a coupé à travers le sérieux qui obscurcit si souvent la mode avec un sens de l'amusement, du sérieux et de l'humour. Il a permis de mesurer la confiance que Balenciaga a en lui-même, en concluant un spectacle sur la célébrité, la renommée et l'image par une parodie de tout cela.

BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK7.jpg
Image courtesy of Balenciaga
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK8.jpg
Image courtesy of Balenciaga
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK18.jpg
Image courtesy of Balenciaga
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK22.jpg
Image courtesy of Balenciaga
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK26.jpg
Image courtesy of Balenciaga
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK32.jpg
Image courtesy of Balenciaga
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK36.jpg
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK38.jpg
Image courtesy of Balenciaga
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK43.jpg
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK49.jpg
Image courtesy of Balenciaga
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK52.jpg
Image courtesy of Balenciaga
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK58.jpg
Image courtesy of Balenciaga
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK62.jpg
BALENCIAGA_SUMMER22_LOOK64.jpg
Image courtesy of Balenciaga
Tagged:
Balenciaga
Paris Fashion Week
SS22