Courtesy of Sonia Sieff

Arles : l’été indien

Manger, c’est le thème de la troisième édition du festival été indien(s) qui aura lieu à Arles du 17 au 27 septembre prochain. Dix jours de festivités pour déguster la fin de l’été…

par Julie Le Minor
|
16 Septembre 2020, 12:24pm

Courtesy of Sonia Sieff

Pour le première fois depuis cinquante ans, les Rencontres d’Arles n’ont pas vu avoir lieu cette année en raison de la pandémie mais c’était sans compter la vitalité de la ville d’Arles, véritable carrefour des arts et des cultures, qui remet le couvert en cette rentrée 2020 avec la troisième édition de son été indien(s). Durant dix jours, la cité arlésienne joue donc les prolongations estivales avec un festival haut en couleur, et en saveurs, autour d’un thème plus que fédérateur : manger. Ou bien béqueter, boulotter. Des verbes aussi évocateurs qu’inspirants.

Imaginé sous l’égide du photographe Hervé Hôte, été indien(s) est devenu un passage obligé de la rentrée pour célébrer l’art, la gastronomie et l’épicurisme dans la convivialité de grandes “tables” rassemblant artistes, artisans, chefs, peintres, musiciens, photographes, philosophes et plasticiens… Ouverts à tous, le festival s’invite dans les lieux les plus décalés et cachés de la ville - chapelle, galeries, domiciles privés, hôtels, places, restaurants -, pour mettre en lumière ces artistes et talents.

Cette année, trois femmes inspirantes, artistes hybrides, sont marraines de l'événement. Côté food, Julia Sammut, ancienne plume culinaire, ex-ambassadrice du Fooding, reconvertie en épicière nouvelle génération dans son « Épicerie L’idéal » à Marseille. Côté art, on retrouve la photographe française Sonia Sieff, “l’artiste parisienne, connue et reconnue pour ses nu(s) et portraits, vient apporter au festival toute l’élégance, la féminité et la sensualité d’une fin d’été…” Enfin, côté design, c’est l’architecte d’intérieur Margaux Keller, inspirée par la Méditerranée et la Provence, qui prend les rênes de ce festival aux couleurs du Sud. Le duo Alliées, porté par Chloé Maugard et Iris Marchand, réalisera pour l’occasion des créations en céramique uniques, alliant esthétique et objets du quotidien, autour de la table. Une programmation festive ponctuée de dîners, de découvertes artistiques, de rencontres et de galeries improvisées À Arles, l’été ne semble pas prêt de se terminer...

Manger, été indien(s) #3, du 17 au 27 septembre 2020, Arles.

eteindiens2020_Affiche.jpg
Tagged:
Festival
Arles
manger
julia sammut
Margaux Keller
Sonia Sieff