Publicité

Une expo dédiée au “double féminin” d’Yves Saint Laurent débarque à Paris

Betty Catroux, Yves Saint Laurent: Féminin singulier, une exposition retraçant l’histoire de la relation entre la maison de couture et son égérie légendaire, ouvrira ses portes pendant la Fashion Week de Paris.

par Mahoro Seward
|
14 Février 2020, 1:28pm

Photographie par Steven Meisel

Il n’y a rien de plus glamour que la relation entre un créateur et son égérie. Mais rares sont celles si profondes que l’un considère l’autre comme son incarnation ou mieux encore, son âme soeur. C’était pourtant bien le cas d’Yves Saint Laurent et de la mannequin Betty Catroux, l’une des plus légendaires icônes de la mode française.

Souvent surnommée le “double féminin” du grand couturier, Betty a joué un rôle central dans le l’histoire de la maison de mode parisienne, qui fera l’objet d’une exposition au Musée Yves Saint Laurent à Paris, accessible au public du 3 mars au 11 octobre. L’expo Betty Catroux, Yves Saint Laurent: Féminin singulier retracera l’histoire du style incomparable de la maison de couture au travers des étoffes de son éternelle muse. Pour ce faire, l’actuel directeur artistique de la maison, Anthony Vaccarello, a sélectionné un nombre de pièces d’archives prêtées par Betty elle-même à la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent. Des pièces qui « révèlent le mieux la personnalité singulière de cette dernière [Betty] et la permanence de son influence sur un style désormais porté par la marque, » affirme le communiqué de presse.

Betty Catroux and Anthony Vaccarello by David Sims for Saint Laurent
Photographie par David Sims

« Elle est Saint Laurent comme elle respire, » déclare Anthony à propos de la mannequin légendaire. « Son allure, son mystère, son côté sulfureux, un danger insaisissable, désirable, tout ce qui fait l’aura de cette maison, on en comprend l’ampleur quand on rencontre Betty. »

Au travers d’une cinquantaine de pièces, l’exposition illustre à quel point l’égérie incarne parfaitement le style “masculin/féminin” du grand couturier, qui a donné naissance à des ensembles parmi les plus emblématiques de notre époque, tels que Le Smoking. « J'ai toujours été captivée par ce qui est masculin, » déclara Betty au magazine Antidote en 2014, « j’ai toujours porté des jeans, une veste d'homme (…). Je ne me sens ni fille ni garçon, mais davantage en position séductrice habillée en garçon. »

L’exposition, dont les pièces les plus anciennes remontent à 1967 (l’année où le duo s’est rencontré à la boîte de nuit Le New Jimmy’s), témoigne de l’influence permanente de Betty sur la maison de couture, qui s’étend bien au delà de la direction de son fondateur éponyme. Tom Ford, fasciné par sa rencontre avec l’égérie, lui avait déjà dédié sa première collection pour Saint Laurent Rive Gauche.

L’exposition Betty Catroux, Yves Saint Laurent: Féminin singulier, est exposée du 3 mars au 11 octobre 2020 au Musée Yves Saint Laurent, 5 avenue Marceau à Paris.

Tagged:
Saint Laurent
Yves Saint Laurent
betty catroux
Anthony Vaccerello