Courtesy of Raphael Stein 

Méditation Transcendantale avec David Lynch

La fondation David Lynch créé par le réalisateur de Dune propose depuis plus de quinze ans une initiation à la Méditation Transcendantale, un enseignement hérité d’une longue tradition des sages de l'Himalaya, un remède au spleen des temps modernes.

par Julie Le Minor
|
04 Janvier 2021, 10:55am

Courtesy of Raphael Stein 

Good morning, it’s November 6, 2020 and if you can believe it, it’s friday once again. Here in LA, looks pretty cloudy outside right now. Very Still. 63 degree fahrenheit, around 17 celsius…” Qui aurait pu penser que le célèbre réalisateur américain David Lynch présenterait chaque matin son propre bulletin météorologique sur YouTube depuis son atelier de Los Angeles ? Avec sa voix envoûtante, le maître de l’étrange annonce l’état du ciel de la Cité des Anges puis conclut en évoquant la chanson de George Harrison, Here Come The Sun. Une nouvelle journée peut commencer. Mais pourquoi le réalisateur multi-primé d’Elephant Man et de Mulholland Drive se livre-t-il à ces introspections météorologiques ? Parce qu’elles sont aussi la peinture de nos états d’âmes, pourraient répondre en chœur Verlaine et David Lynch. En 1874, le poète français exprime son chagrin d’amour à travers ces vers devenus universels : “Il pleure dans mon cœur comme il pleut sur la ville”. Pour les artistes, la nature et le temps sont souvent des métaphores de nos émois et de nos sentiments. Pourtant, contrairement à la mythologie des poètes maudits du XIXe siècle, pour le réalisateur mythique de Twin Peaks, ces tempêtes intérieures ont un remède : la Méditation Transcendantale (MT).

En quête de soi

Tout débute en 1973, une période nébuleuse pour David Lynch durant laquelle l’artiste cherche à apaiser ses tourments. Lui revient alors cette fameuse maxime : le vrai bonheur est à l’intérieur. Prêt à débuter une véritable quête introspective, le réalisateur s’initie à la Méditation Transcendantale (MT) à Los Angeles avec une enseignante de MT “qui ressemblait à Doris Day”. Le résultat est troublant, même son épouse l’interroge : “Mais où est passée toute ta colère ?” Depuis, pas un jour ne passe sans que le réalisateur ne se consacre à la méditation. Si durant des décennies, il la pratique en huis clos, loin des projecteurs, il réalise à quel point la MT a compté dans son épanouissement personnel et dans son processus créatif en termes d'originalité, de stabilité et de durabilité notamment. En quelques décennies, on lui doit parmi les plus grands chefs-d'œuvre du cinéma contemporain, l’incontournable Elephant Man, le légendaire Dune, l’énigmatique Blue Velvet ou encore le troublant Mulholland Drive, sans compter les nombreuses créations alternatives de cet artiste protéiforme également photographe, musicien, peintre, sculpteur et ébéniste… Persuadé de l’importance de la Méditation Transcendantale dans son œuvre, David Lynch décide en 2005 de lancer une organisation caritative visant à apporter les bienfaits de la méditation à tous et en priorité aux plus vulnérables. La fondation David Lynch est née.

Si la fondation a vocation à convertir le plus grand nombre aux vertus de la MT, elle entend surtout l’enseigner aux personnes en difficultés à l’instar des anciens combattants souffrant de stress post-traumatique, des femmes victimes de violence et d’abus, des SDF ou encore de jeunes en rupture. Elle enseigne également dans les prisons et écoles de quartiers difficiles. “La fondation David Lynch propose un enseignement général de la MT à quiconque cherche à s’épanouir et à se libérer du stress. Elle a aussi le rôle spécifique de récolter des fonds pour que les personnes les plus démunies et vulnérables puissent bénéficier de cette initiation”, explique Léonard Stein, professeur de Méditation Transcendantale depuis quarante ans, également à la tête du bureau suisse de la fondation. Représentée dans 35 pays, la fondation David Lynch séduit de plus en plus d’adeptes et aurait ainsi déjà aidé plus d’un million de personnes. “Quand j’ai appris la MT à l’âge de dix-huit ans, dans les années 70, on commençait à beaucoup parler de ce nouvel enseignement, poursuit Léonard Stein. À l’époque, c’était inhabituel, un peu contre-culture. Au fil des années, j’ai vu cette pratique devenir de plus en plus répandue et acceptée. Aujourd’hui, on vit une épidémie de stress traumatique, une épidémie d’anxiété, notamment chez les jeunes, et la MT est un véritable antidote pour guérir de ce mal.”

Un remède au spleen des temps modernes

Pour l’auteur et enseignant Bob Roth, directeur de la fondation David Lynch et méditant depuis cinquante ans, “le stress est la peste noire du 21e siècle, une épidémie à laquelle peu d’entre nous échappent”, et quel meilleur antidote que la Méditation Transcendantale pour lutter contre ce fléau ? Cette pratique s’est beaucoup développée dans les sixties et seventies spirituelles où les nouvelles générations cherchaient à réenchanter le monde, elle retrouve aujourd’hui une véritable résonance dans “l’âge de l’anxiété”, explique Bob Roth. Une époque notamment soumise à une pandémie mondiale et à la restriction massive des relations sociales. Si l’on ne peut plus chercher le bonheur et l’épanouissement chez l’autre, peut-on alors les trouver en soi ? Pour les adeptes de MT, la réponse semble assez unanime et sa pratique quotidienne aurait de multiples bienfaits psychologiques, physiques et relationnels. “La MT se pratique assis confortablement les yeux fermés, idéalement vingt minutes le matin et en fin d'après-midi, explique Léonard Stein. C’est une technique mentale qui va permettre à l’esprit agité et tempétueux de s’apaiser. Plus on plonge profondément en nous-même, plus on trouve une sensation de bien-être, de tranquillité et de paix intérieure. Parallèlement, le corps se détend, on relâche les tensions, le stress et même les traumatismes accumulés depuis longtemps. On ressort de ce moment régénéré, bien dans sa peau, reposé.

i-D_photo_3.jpg
​Courtesy of Raphael Stein ​

Réduire l’angoisse et le stress, améliorer la concentration, booster la créativité, favoriser le lâcher prise ou encore atteindre la pleine conscience sont autant de vertus que peuvent procurer la MT à condition qu’elle soit bien exercée. L’initiation ne peut se réaliser qu’en présence d’un enseignant qualifié, la pratique peut ensuite se poursuivre à distance. On compterait ainsi aujourd’hui plus de 8 millions de pratiquants dans le monde parmi lesquels de nombreuses célébrités comme la chanteuse Katy Perry pour qui elle est “une cure contre le stress quotidien”, l’actrice et réalisatrice Lena Dunham, la businesswoman Arianna Huffington ou encore la créatrice Stella McCartney. Pour les psychologues, la méditation permettrait notamment de travailler efficacement la métacognition afin de mieux gérer ses émotions, pensées et comportements. Une étude publiée dans le Journal of Clinical Psychology montre d’ailleurs que la MT serait la méthode de relaxation la plus efficace contre l’anxiété. Des neuroscientifiques comme Richard Davidson, professeur de psychologie et enseignant à l’Université du Wisconsin (Madison), ont aussi démontré les multiples effets bénéfiques de la méditation sur le cerveau et le corps en observant notamment une différence de structure et de fonctionnement cérébral chez les méditants.

La vague à l’âme

À rebours du mythe de l’artiste maudit qui préconise la souffrance comme source d’inspiration indispensable, pour David Lynch, le stress est un poison pour celui qui crée. Selon le prophète de l’étrange et de l’inquiétant, reconnu pour la noirceur de ses films, un artiste doit au contraire être apaisé pour optimiser sa créativité. “Plus vous souffrez, moins vous voulez créer”, résume-t-il. Le cinéaste compare ainsi l’esprit humain à un océan agité en surface, calme en profondeur. La MT permet de calmer les tempêtes intérieures en accédant à cette intériorité plus profonde, calme et sereine. C’est ce que l’on appelle “transcender”, aller au-delà. Au-delà des orages du mental agité pour trouver la paix et la source de la créativité. C’est aussi là que l’on trouve “les gros poissons”, souligne David Lynch, soit les grandes et belles idées, nouvelles et originales. C’est pourquoi la fondation David Lynch cherche aussi à aider les jeunes créatifs, actifs et étudiants, à apprendre la méditation pour développer leur créativité et les accompagner tout au long de leur processus artistique.

“La Méditation Transcendantale est un outil pour la vie qui permet de se retrouver dans un calme profond, de se libérer de la fatigue et de la tourmente des délais, des listes de choses à faire, pour recharger les batteries et ressortir l’esprit plus clair et plus productif, conclut ainsi David Lynch. En résumé, se placer un moment au centre silencieux du cyclone.” Une technique plébiscitée par de nombreux artistes qui admettent avoir réduit leur anxiété tout en décuplant leur capacité de travail à l’instar de l’inclassable Nick Cave qui confirme : “La méditation a modifié ma pensée intérieure calamiteuse, et le tyran fou, qui résidait dans ma tête et qui représentait la pire version de moi-même, a été largement destitué.” Comme l’exprime la devise de la fondation David Lynch : “Le changement commence à l’intérieur de nous.” Alors, prêt à suivre la vague ? Il semble en tout cas que sur la planète David Lynch, le temps soit plus clément.

Tagged:
Meditation
david lynch foundation