la mode invincible de margaret howell shootée par theo sion

La campagne anglaise qui se devine hors-champ, des visages éthérés et les lignes impérissables de Margaret Howell. Découvrez les photos de la campagne printemps/été 2017 de la marque anglaise en exclusivité sur i-D.

|
févr. 28 2017, 4:17pm

La semaine dernière à Londres, lors de la fashion week, Margaret Howell démontrait à nouveau une vision sereine et flegmatique de la mode. Le temps passe et la créatrice reste. Son approche est calme, ses gestes mesurés. Une posture que l'on retrouve dans chacune de ses collections et dans tous ses choix. À l'heure où la mode mitraille - à coup d'images, de références, de tendances - Howell opte pour un développement long, une garde-robe éternelle et des formes de communication bien pensées. Sa ligne MHL s'inspire du workwear, de sa longévité infatigable, et repose sur des matériaux nobles, de la soie au cachemire en passant par le coton Sea Island.

Nombre de grands photographes ont capturé l'essence de ses lignes androgynes, ont figé le récit qu'elle tisse de son pays natal et saisi l'immortalité de sa vision. Parmi eux, les ineffables Alasdair McLellan, Bruce Weber, Venetia Scott ou encore Koto Bolofo.

Aujourd'hui sort la campagne printemps/été 2017 de MHL signée Theo Sion. Les visages éthérés, les lignes limpides et la campagne anglaise qui se devine hors-champ, avec toutes les rêveries qu'un tel décor sous-tend. Derrière les mannequins qui incarnent la collection se dressent des murs de briques rouges, si typiques de l'Angleterre et de son passé travailliste. Tout fait sens donc, l'inspiration bleu de travail, la jeunesse impétueuse et le vêtement qui file droit. Un esprit que l'on peut désormais découvrir à Paris dans la première boutique MHL française, inaugurée ce mois-ci dans le 3ème arrondissement de la capitale.

Credits


Photographie : Theo Sion