bonne mine, la face psychée de faire

Le groupe français a confié son nouveau clip Bonne Mine en exclusivité à i-D – une redescente douce et fiévreuse.

par VICE Staff
|
23 Mars 2017, 12:34pm

Il y a quelques jours, nous vous avions parlé de FAIRE, une bande de Gaulois punks et débordants dont l'univers se résume en un triptyque magique (et inventé) : " Gaule Wave / Tek Surf / Psych France". Sur scène Simon, Romain et Raphaël donnent à peu près tout ce qu'un corps peut contenir d'énergie, de délire, de sueur et d'amour. Leur premier album Le Tamale, inspiré de leur voyage au Mexique, présente deux faces. La face A enserre la fureur frénétique et punk du groupe, son énergie bordélique et contagieuse. La face B, elle, déroule un ensemble instrumental, psyché et organique. "La face B correspond au moment où on est repartis à la campagne pour travailler sur les trois chansons et en deux jours on a rajouté ces instrumentales qui se sont rajoutées au truc, ont-ils expliqué avant d'ajouter, on aime bien le krautrock, et ils ont vachement l'habitude des faces B, avec simplement des longues jams de six heures dont ils ont extrait 25 minutes pour que ça rentre sur la face B. Dans cet esprit-là, on est contents d'avoir en face A que des chansons, des formats rapides qui rentrent dans la tête des gens, et en face B mettre de la musique pure et dure, sans aucun formatage."

Il était primordial pour nous de célébrer cette autre face de Faire - leur double psyché. N'y voyez en aucun cas le signe d'une schizophrénie latente : Faire est un univers. Le titre Bonne Mine, dont ils nous ont confié le clip en exclusivité, rappelle les douces redescentes des lendemains de fêtes, quand les dérélictions de la veille font leur dernier effet et avant qu'inévitablement il faille recommencer. Avec Faire, il suffira de suivre l'envol des nappes sur lesquelles apparaissent des rythmes deep qui, comme des rampes, aident à l'ascension. Bon voyage.

Credits


Texte : Micha Barban-Dangerfield

Tagged:
punk
psyché
Faire
exclusivité
bonne mine
le tamal