voici le plus beau film de mode de l'année

La créatrice anglaise d'origine jamaïcaine Grace Wales Bonner a demandé à Harley Weir de le réaliser et à Dev Hynes de le mettre en musique. Pas mal, non ?

|
sept. 6 2017, 11:45am

Grace Wales Bonner, créatrice et artiste visuelle, et Harley Weir , photographe et réalisatrice collaborent une nouvelle fois avec un film expérimental intitulé PRACTICE. Centrée sur Leroy Mokgatle, danseur classique de 17 ans originaire de Pretoria, cette vidéo tournée près de Johannesbourg et Cape Town comprend des séquences de danseurs rencontrés au fil du tournage. Aussi connu sous le nom de Blood Orange, Devonté Hynes a réalisé la bande son, un choix qui fait vite sens au vu de son propre intérêt pour la danse. Le film fait suite à plusieurs collaborations entre les deux artistes, dont un travail autour des catcheurs du Lac Rose au Sénégal réalisé pour i-D.

« Le cinéma est un médium riche à travers lequel il est possible d'agrandir ma vision du monde, m'ouvrant de nouvelles possibilités de collaboration, de recherche et de communication, affirme Grace Wales Bonner. L'oeil d'Harley et l'intuition de Dev ont donné vie à ce projet. J'ai été extrêmement motivée et inspirée par mon équipe et par les danseurs que j'ai rencontré. Ce film leur est dédié.» Dev Hynes ajoute: « c'était un honneur pour moi de travailler sur ce film, dont je partage la vision de l'existence. Travailler avec Grace et Harley dans cette direction a ajouté au bonheur de cette expérience. »

Ce film a été réalisé en partenariat avec Kodak et a été tourné grâce à un Kodak 16mm, et comprend une imagerie créée à l'aide d'un smartphone Kodak Ektra. « En tant que marque, Kodak a toujours célébré la liberté de création, en donnant aux artistes les outils nécessaires à l'accomplissement de leur vision, commente Danielle Atkins, directrice commerciale chez Kodak. Nous faisons tout notre possible pour permettre aux artistes femmes de s'exprimer, soutenir deux femmes qui brillent dans leurs champs respectifs avait donc un sens tout particulier. L'intégrité au coeur du travail photographique de Harley et de la création de Grace les rapproche d'une authenticité qui n'est possible qu'à travers le tournage en pellicule. »