le videur le plus cruel du berghain est aussi photographe

Le physio le plus craint de la jeunesse européenne, Sven Marquardt, a passé beaucoup de temps à documenter le berlin de ces 30 dernières années. Le Hangar 8289, à Ibiza, lui consacre une exposition.

par Lula Ososki
|
08 Août 2016, 9:45am

L'homme est couvert de tatouages et de piercings. Ses mains portent fièrement le coup de poing américain. Sven Marquardt impressionne et la grande majorité de la jeunesse berlinoise (voire européenne) le connait comme le loup blanc. Normal, Sven est le videur du bien-nommé Berghain, le club mythique de la capitale allemande. Ce qu'on sait moins de lui (mis à part qu'il fait carrément flipper) c'est qu'il fait aussi des photos. 

Depuis ses débuts en tant que physio, Sven documente la ville et la nuit. Ses clichés en noir et blanc, à l'argentique, offrent un regard singulier et excentrique sur la scène techno locale. Après l'institut Goethe, qui l'invitait à discuter de l'évolution de la scène musicale et artistique berlinoise, (il avouait alors : "être le genre de mec à diviser les gens") c'est au tour d'Ibiza d'accueillir et célébrer son oeil photographique : une exposition, intitulée Future's Past se tiendra à partir du 15 Août au Hangar 8289 de l'île hédoniste. Ses photographies seront l'occasion de revenir sur l'émergence de la scène techno et d'écouter l'artiste italien ÆQUAL, invité à penser la bande-son de l'expo et dont la musique "repense la musique sacrée des Millenials avec des synthé et des boites à rythme". 

Plus d'informations sur le site Hangar 8289

Credits


Text Lula Ososki
Image by Jan Behrendt

Tagged:
Culture
IBIZA
Berghain
Photographie
exposition
Musique
Sven Marquardt