Photography Joost Vandebrug

la jeunesse du monde entier est sur i-D (épisode 2)

Appareil à l'épaule, les photographes d'i-D ont parcouru la planète - de Bangalore à Belfast, en passant par Harlem et Paris - pour rencontrer la jeunesse du monde et parler des problèmes auxquels elle doit faire face.

par i-D Staff
|
24 Juin 2016, 9:05am

Photography Joost Vandebrug

Andrei Yetbarek, 11 ans, Transylvanie, Roumanie. Décris ton village à quelqu'un qui n'y est jamais venu… On a des montagnes, mais aussi beaucoup de déchets. À quels problèmes doit faire face la jeunesse de ton village aujourd'hui ? On doit marcher pour aller à l'école. Marcher très longtemps. Parfois on reste au village, mais j'aime bien aller à l'école. Tes rêves et tes espoirs pour le futur de ton village ? J'aimerais qu'il soit plus propre, que les routes soient mieux et les maisons soient plus grandes. 

Photographie Joost Vandebrug

Alexandruj, 13 ans, Transylvanie, Roumanie. Décris ton village à quelqu'un qui n'y est jamais venu… On vit sur une montagne et l'été on joue au foot. À quels problèmes doit faire face la jeunesse roumaine aujourd'hui ? Il fait très froid l'hiver, mais ce n'est pas vraiment un problème, on brûle beaucoup d'ordures. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? J'aimerais plus de bus pour qu'on puisse aller dans les villes qu'on veut. Si tu étais un homme politique, que ferais-tu différemment ? J'améliorerais vraiment ce village, j'y mettrais beaucoup d'arbres et des parkings pour les voitures. Tes rêves et tes espoirs pour le futur de ton village ? Quand je serais grand, je veux vivre en ville et avoir une voiture pour venir rendre visite à ma famille, ici.

Photographie Kristin-Lee Moolman

Nathi Phandliwe, 23 ans, Afrique du SudDécris ton pays à quelqu'un qui n'y est jamais venu… L'Afrique du Sud est un pays multiracial, multiculturel et multi national. Il y a des gens de partout dans le monde qui le voient comme leur pays. On est riche en minéraux et en diversité, et ici il y a toujours quelque chose de nouveau à expérimenter. Si tu faisais de la politique, que ferais-tu différemment ? Je m'assurerais que tout le monde voit le gouvernement au service du peuple et non comme l'instrument d'un profit politique. Tes rêves et tes espoirs pour le futur de ton pays ? J'espère voir une nation solide et unie qui dépasse la bassesse politicienne. J'aimerais voir une nation de jeunes conscients de leur environnement. Une nation qui célèbre les différences des autres et s'unit dans un objectif commun. 

Photographie Kristen-Lee Moolman

Katu Malesa, 21 ans, Afrique du SudDécris ton pays à quelqu'un qui n'y est jamais venu… L'Afrique du Sud est un pays en voie de développement, à la culture, la tradition et les ressources naturelles très riches. C'est un pays plein de diversité, d'histoire et de paysages magnifiques. Je le décrirais comme un pays du tiers-monde avec le potentiel d'un pays développé. À quels problèmes doivent faire face les jeunes sud-africains aujourd'hui ? La liberté économique et l'égalité sociale. Comment faire participer la jeunesse à la politique ? Je pense que les jeunes sont plus éveillés que jamais, mais il y en a encore qui choisissent de ne pas participer à la vie politique. Cette négligence vient du fait qu'ils ne voient aucun changement. Beaucoup pensent donc que voter ou non ne fera aucune différence.

Photographie Lola Paprocka

Nemanja Izgarevic, 19 ans, Serbie. Décris ton pays à quelqu'un qui n'y est jamais venu… La Serbie est un très beau pays. Chaque village, chaque ville a une histoire intéressante à raconter. La vie nocturne est très bien organisée et vraiment formidable. À quels problèmes doit faire face la jeunesse serbe aujourd'hui ? Il y a des gens au sommet de la pyramide qui s'accrochent fermement à leur position, et s'ils se sentent menacés, ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour écraser ces menaces et grimper un peu plus haut, jusqu'à devenir intouchables. Tes rêves et tes espoirs pour le futur de la planète ? J'espère qu'un jour le système changera, qu'il y aura moins de personnes sans scrupule. J'espère qu'il y aura du changement, mais le changement commence aussi avec nous, individuellement.

Photographie Pani Paul

Ryan Thomas O'Toole, 19 ans, Royaume-UniDécris le Royaume-Uni à quelqu'un qui n'y est jamais venu… On est un pays multiculturel. Londres est super pour tout genre de contre-culture, super pour sortir. Et surtout on est un pays libre, comparé à d'autres. Si tu étais homme politique, tu ferais quoi différemment ? Je baisserais le prix des loyers. Mon idée serait d'aider les gens de mon âge, et les gens qui ont vraiment besoin d'aide, comme les gens au chômage. Comment faire participer la jeunesse à la vie politique ? Je ne pense vraiment pas que la politique soit la réponse. Je ne crois pas au pouvoir de la hiérarchie. Tes rêves et tes espoirs pour le futur de la planète ? Que les hommes aient une meilleure compréhension de la planète et de ses habitants. 

Photographie Piczo

Manami Kinoshita, 22ans, Japon. Décris ton pays à quelqu'un qui n'y est jamais venu… Traditionnel. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? J'aimerais voir apparaître une nouvelle société, qui ne soit pas basée sur l'argent. Que doivent faire les gouvernements pour rendre cela possible ? Se faire de gros câlins. Si tu étais femme politique, tu ferais quoi différemment ? Je travaillerais pour que le monde soit plus attentif aux pauvres. Comment faire participer la jeunesse à la vie politique ? Les beaux gosses doivent se mettre à la politique.  

Photographie Rosie Matheson

Noa Auweloa, 18 ans, Hawaii. À quels problèmes doit faire face la jeunesse d'Hawaii aujourd'hui ? L'aveuglement. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? De la paix, de l'amour et de l'harmonie. Que doivent faire les gouvernements pour rendre cela possible ? Il faut se concentrer sur la culture et son acceptation. Comment les gens se rappelleront de ta génération ? À travers des histoires. Comment être plus tolérant vis-à-vis de son prochain ? Aloha. 

Photographie Sam Hiscox

Lydia Hernández Rijswijk, 19 ans, Pays-Bas. Décris ton pays à quelqu'un qui n'y est jamais allé… La campagne hollandaise est totalement irréaliste - un genre de jardin très plat et très structuré. Les champs sont des rectangles parfaitement géométriques, et au printemps chacun est rempli de fleurs d'une couleur différente. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? J'aimerais que le monde soit moins sexiste. C'est effrayant de voir comme le sexisme est présent, même dans les pays occidentaux. De se dire que des gens pensent vraiment que les femmes sont inférieures. Que doivent faire les gouvernements pour que ce changement soit possible ? Ce serait déjà un grand pas si l'on s'assurait que toutes les femmes aient accès à une bonne éducation, pour montrer au monde qu'elles sont aussi compétente que les hommes, sur tous les fronts. 

Photographie Sam Hiscox

Shaughnessy Brown, 21 ans, États-Unis. À quels problèmes doit faire face la jeunesse américaine aujourd'hui ? Notre génération est tirée vers le bas par une génération plus âgée, qui a grandi pendant le Guerre Froide. Ils ont peur du changement, peur des autres et peur d'eux-mêmes… c'est maladif. Comment faire participer les jeunes à la vie politique ? On doit leur donner du pouvoir, les stimuler. Les écoles aux Etats-Unis enseignent la conformité. En sortant de l'école tu te dis que tout à déjà été fait, qu'il n'y a plus rien à découvrir et que la vie consiste à trouver un job et s'ancrer dans une routine. Tes rêves et espoirs pour le futur de la planète ? La nettoyer et diminuer le nombre d'humains. On a infecté cette planète, et on va sentir le retour de flammes bien assez tôt.

Photographie Sam Hiscox

Temieka Biasin, 21 ans, Australie. Décris ton pays à quelqu'un qui n'y est jamais venu… L'Australie est un pays vraiment relax. Particulièrement à Perth, où je suis né. C'est la ville la plus isolée du monde. En bonus on a la côte ouest australienne. Nos plages sont folles, vierges et magnifiques… mais gaffe aux requins. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? L'Australie a une politique absurde et très stricte par rapport aux réfuigés. Ça ne devrait pas être un problème, tout le monde devrait être accueilli à bras ouverts. L'Australie a tellement à donner. Comment faire participer les jeunes à la vie politique ? La politique doit être intégrée aux cursus scolaires. Si on l'introduit dans notre éducation, on saura comment s'y engager plutôt que de s'enfuir dès qu'on entend le mot "politique". Nos voix seront entendues.

Photographie Sonya Kydeeva

Abu, 20 ans, Russie. Décris ton pays à quelqu'un qui n'y est jamais venu… Chaotique. La Russie est un pays où tu peux apprendre sur la vie, la vraie, mais c'est pas pour tout le monde. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? Les activités gouvernementales devraient être plus transparentes. Comment faire participer les jeunes à la vie politique ? On doit donner aux jeunes l'occasion de prendre part aux décisions politiques, mais c'est malheureusement impossible parce que ce gouvernement est isolé et basé sur un système hiérarchique. Tes rêves et tes espoirs pour l'avenir de la planète ? La colonisation de Mars.

Photographie Sonya Kydeeva

Trofim, 19 ans, Russie. Décris ton pays à quelqu'un qui n'y est jamais venu… Beaucoup de gens s'imaginent la Russie comme un pays fermé, froid et dur, mais en fait tout le monde s'occidentalise. Comment faire participer les jeunes à la vie politique ? Déjà, le gouvernement devrait s'atteler à attirer les jeunes en politique et leur donner l'occasion d'influencer les décisions. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? J'aimerais avoir plus de liberté de bouger, aller à l'étranger facilement pour voir comment les gens vivent ailleurs. Que doivent faire les gouvernements pour rendre cela possible ? Le gouvernement doit trouver un accord avec d'autres pays sur tous ces problèmes.

Photographie Sophie Green

Laddu Kumar, 18 ans, Inde. Où es-tu né et où vis-tu ? Je viens de Bihar et je vis à Dehli. Décris-toi en trois mots… Passionné, joyeux, déterminé. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? La pauvreté. Que t'apprennent les réseaux sociaux sur le monde qui t'entoure ? Que ce monde est inégal. Qu'est-ce qui unit la jeunesse du monde selon toi ? L'espoir… et le cricket. Comment les gens se rappelleront de ta génération ? Ceux qui ont changé le monde - l'ont amélioré. Finis cette phrase… chez moi c'est… Où est ma famille. Ma ville me manque. Je suis à Dehli pour aider ma famille. Lutter chaque jour pour manger nous oblige à s'éloigner des gens qu'on aime. Pourquoi la diversité est aussi importante pour cette génération ? Parce qu'elle détruit les préjugés. 

Photographie Takay

Nao Takahashi, 20 ans, Japon. Décris ton pays à quelqu'un qui ne le connaît pas… Le meilleur pays du monde. À quels problèmes doivent faire face les jeunes japonais aujourd'hui ? Il n'y a pas eu de révolution industrielle depuis un bon bout de temps. Quels changements aimerais-tu voir dans le monde ? La suppression des frontières. Que doivent faire les gouvernements pour rendre cela possible ? Tout le monde doit pouvoir défendre son opinion et croire en la justice. Tes rêves et espoirs pour le futur de la planète ? J'aimerais que cette planète soit pleine de gens aux rêves désinhibés. 

Photographie Takay

Tappei Jodai, 21 ans, Japon. À quels problèmes doivent faire face les jeunes japonais aujourd'hui ? Les gens tatoués sont encore discriminés. Comment donner envie aux jeunes de participer à la vie politique ? Que les journalistes rendent leurs contenus plus intéressants. Tes rêves et espoirs pour le futur de la planète ? Je veux rencontrer des extra-terrestres.

Photographie Tom Johnson

Connor Newall, 17 ans, ÉcosseÀ quels problèmes doivent faire face les jeunes aujourd'hui ? La pauvreté. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? On doit se débarrasser du racisme et de la faim. Que doivent faire les gouvernements pour rendre cela possible ? Avoir plus de compassion et communiquer davantage. Que t'apprennent les réseaux sociaux du monde qui t'entoure ? Que ce monde est petit… En quoi ton identité est-elle liée à là d'où tu viens ? Je suis authentique et direct.

Photographie Tom Johnson 

Zoe Agnew, 15 ans, Écosse. À quels problèmes doivent faire face les jeunes aujourd'hui ? L'inégalité des genres. Qu'aimerais-tu voir changer dans le monde ? J'aimerais qu'il y ait moins de négativité. Tes rêves et espoirs pour l'avenir de notre planète ? J'aimerais qu'on se souvienne de ma génération parce qu'elle aura eu un impact positif sur le monde.

Tagged:
Photographie
monde
jeunesse
straight ups