Certains des plus grands noms de la mode signent une pétition pour revoir le calendrier de l’industrie

Dries Van Noten, Marine Serre et Craig Green sont certains des designers à l’origine d’une lettre ouverte invitant à repenser fondamentalement comment créer, présenter et apprécier les collections.

par Rolien Zonneveld
|
19 Mai 2020, 9:00am

Photo extraite de la vidéo de la campagne SS20 de Marine Serre

Le moins qu’on puisse dire, c’est que beaucoup de choses ont changé en 2020. Après avoir repensé nos manières de travailler et de socialiser, la prochaine étape est de repenser comment créer et présenter la mode. Traditionnellement, la calendrier de la mode a été extrêmement restreint par des divisions de genres qui ne sont plus d’actualité, ainsi que par une temporalité particulière, avec des collections Été que l’on présente en Hiver et vice versa.

Alors que cette manière de faire a toujours été la norme, plusieurs designers de renoms prennent le temps d’appuyer sur pause et de pointer du doigt ce qui ne fait plus du tout sens, quel que soit la manière dont on envisage les choses. Mené par Dries Van Noten, ce groupe, qui rassemble certains des plus grands noms de l’industrie, lance un appel et discute des choses fondamentales qui ont besoin de changer au sein de la mode.

Dans une lettre ouverte, le groupe, qui inclut certains des favoris des fashion weeks comme Marine Serre ou Craig Green, mais aussi les grands magasins Nordstorm et Bergdorf Goodman, ainsi que les sites de vente en ligne comme Mytheresa, propose de remettre le compteur à zéro en ce qui concerne les rythmes de livraisons et le calendrier tout entier, en rappelant le décalage qui existe avec le vrai rythme des saisons.

Selon la lettre, « Pour nous, l’environnement actuel, même s’il présente nombre de défis, contient également une opportunité de changement fondamental et nécessaire. Ce changement simplifiera notre industrie, la rendant plus durables écologiquement et socialement pour ainsi s’aligner au plus proche des besoins des clients ».

Dans la pratique, cela signifie ajuster les saisons et le rythme des vêtements pour femme et pour homme, en commençant par la saison Automne Hiver 2020, qui a été fortement altérée par la pandémie actuelle. La lettre appelle à déplacer la collection Automne Hiver en hiver et la Printemps Été en été. Logique non ?

Dans une interview à Vogue, Dries Van Noten explique comment cela n’a aucun sens d’acheter des vêtements d’hiver en mai ou comment il ne sert à rien de travailler sur des collections qui restent en boutique un mois et demi avant d’être remisées à moins 50%. Selon les signataires, cet alignement plus logique des saisons annulera la nécessité des soldes de saison. Le but est de limiter le nombre de pièces en circulation, et de limiter les pertes de tissus ou les problèmes d’inventaire en général. À la logique s’ajoute la durabilité.

La lettre conclut ainsi : « En travaillant ensemble, nous espérons que ces étapes vont permettre à notre industrie d’être plus responsable concernant l’impact qu’elle a sur ses clients, sur la planète et la communauté de la mode. Nous voulons en revenir à la magie et à la créativité qui a fait de la mode un élément important de notre monde ».

Cet article a été initialement publié par i-D UK.

Tagged:
Dries Van Noten
Petition
Fashion Weeks
marine serre