Un rapide banc d'essai des coupes de cheveux que vous pourriez envisager pendant le confinement

Et pourquoi vous devriez y céder (ou non).

par Moya Lothian-McLean
|
07 Avril 2020, 3:18pm

Il est difficile de prévoir la manière dont les êtres humains réagissent lorsqu’ils sont mis sous pression. Un niveau d'anxiété hors normes peut en endurcir plus d'un, pour le meilleur, ou révéler différents des dons de créativité, de force ou de tempérance exceptionnels. Mais pour d'autres (et qui sait ? parfois, les mêmes) , cette expérience peut être dévastatrice. Alors que nous sommes dans la quatrième semaine de confinement, vous allez donc très probablement envisager de changer complètement de coupe de cheveux, si ce n'est déjà fait. Grâce à un savant mélange d’ennui, de besoin désespéré de reprendre le contrôle sur au moins un aspect de votre vie, et d'isolement social, le monde du relooking capillaire maison n’a jamais été aussi attrayant.

Quelques personnes chanceuses auront peut-être un éclair de génie, et obtiendront enfin l’image qu’elles ont toujours rêvée d’elles-mêmes se refléter dans le miroir. Mais la plupart d’entre nous terminerons avec une teinture peroxydée si moche que même Joe Exotic n’en voudrait pas. Quoi qu’il en soit, voici une liste de toutes les coupes de quarantaine à ajouter à votre moodboard de confinement.

Une coupe au carré

"Facile", vous vous dîtes. "Simple à faire, en deux coups de ciseaux." En effet, la coupe au carré serait un peu la "plage Peach" sur Mario Kart, en comparaison avec la décoloration qui en serait la “route arc-en-ciel”. N’empêche qu’il est assez facile de foirer une coupe au carré, surtout si vos cheveux ne font pas partie de la famille "super lisse". Un conseil : coupez toujours un centimètre plus long que la longueur que vous souhaitez obtenir.

Et souvenez vous... un coup de ciseaux en trop peut rapidement vous faire passer de Dua Lipa au même "Karen", en moins de temps qu’il ne faut pour dire "Je veux parler au directeur."

Blond platine / Rouge fluo / une bonne vieille coloration

Vous n’avez jamais teint vos cheveux avant, et c’est maintenant que vous voulez tenter une Rihanna rouge façon 2010 ? Nous en sommes toutes passées par là. Qui n’a jamais entendu cette petite voix intérieure qui prône qu’un blond Marilyn Monroe a le pouvoir de changer votre vie, vous rendra riche et vous permettra d'atteindre l'orgasme ? Mais sachez un truc : essayez de faire ça chez vous en amateur est extrêmement risqué. Nous vous conseillons de visionner environ 1000 tutos sur Youtube (adaptés à votre chevelure, ne prenez pas aucun risque), et d’acheter beaucoup plus de toner à cheveux que vous pensez en avoir besoin. Mais résignez-vous aussi au fait que le résultat sera sans doute orange. Désolé, ainsi est la dure loi des premières colorations.

Un dégradé pastel

Encore plus difficile à réaliser que de teindre votre tignasse en un seul bloc de couleur. Et pourtant, la tendance fait fureur grâce aux e-girls et d’autres stars comme Billy Eyelash. Requérant beaucoup d’entretien, et tout à fait chronophage, il s'agit style capillaire à entreprendre sur le long terme. Ce qui est bien, compte tenu du fait que nous avons tous beaucoup de temps à tuer en ce moment. Et pourtant, il serait plus sage d’acheter une perruque si vous avez tant envie de ce look. Les seules personnes qui ont suffisamment d’argent pour conserver des cheveux couleurs lavande à l’heure actuelle sont les influenceurs, qui ont su convaincre des prolos comme vous et moi que cette coupe était potable.

La boule à zéro

Certains se raseront la tête pendant le confinement juste parce qu’ils en auront eu envie. D’autres se raseront la tête parce que leur décoloration a mal tourné. A vous de décider si vous voulez être du mauvais côté de l’histoire ou non, et adaptez au besoin.

Un dégradé à blanc

Egalement connue sous le nom de "coupe de cheveux bâclée par votre mec / meuf." Portons un toast à tous nos amants soudainement transformés en coiffeurs; mais aussi à nos dates Tinder, à moitié emprisonnées chez nous pour cause de confinement. Au début, un vent de confiance les persuade que cette coupe peut se faire les doigts dans le nez. Mais une fois la tondeuse en main, le poids de la tâche s’abat enfin sur eux, tel Atlas soulevant le monde sur les épaules. Ils foirent donc, à chaque fois. Le résultat est moins David Beckham, que Cletus, le plouc des Simpsons, à la mâchoire molle.

Les Tresses

Vous avez trempés vos extensions dans du vinaigre de pomme, vous avez regardez des tutoriels pour “knotless braids” à peu près 10 fois en deux jours. Vous êtes aussi prête que possible. Vous commencez à séparer vos cheveux à 8 heures du matin. 7 heures de Netflix plus tard, vous êtes toujours là, à tresser. 6 mois plus tard, le confinement se termine enfin. Vous tressez toujours.

Le Mullet

Vous regardez à fond Tiger King sur Netflix, n'est-ce pas ?

Une frange droite

Si vous avez envie d’une frange droite maintenant, c’est que vous êtes le genre de personne à la recherche d’une identité que vous n’avez pas encore trouvée. Vous vouliez être la fille indé au sac en toile, mais vous n’avez jamais osé franchir le pas. Idem pour la frange droite. Mais le moment est venu pour vous de briller ! Oui, vous avez surement plusieurs années de retard, mais bordel, si cette crise nous a bien appris quelque chose c’est bien que le temps est une pure illusion.

Une frange

Cela est tout à fait différent de la frange droite. La frange prend une multitude de formes et de tailles. Les possibilités de franges sont infinies, ainsi que les manières de les rater si vous ne recherchez pas les meilleures techniques. Une mauvaise frange ne peut pas se masquer, tenez-en bien compte. C’est en quelque sorte le plus gros investissement capillaire de cette liste.

La Pixie “undercut” asymétrique

Bonne chance à toute les queer babes qui ne peuvent pas aller chez le coiffeur ce mois-ci (ni tous les mois à venir). Cette coiffure ne paraît pas le niveau le plus pointu des coupes à réaliser à la maison, mais cette facilité est trompeuse. Tout dépend en fait de votre type de cheveux. Soyez hésitante avec la tondeuse, jusqu’au moment où vous aurez le plus confiance en vous. Sinon, soyez folles, et voilà, le tour sera joué, et vous avez une boule à zéro sans l’avoir voulu.

Mohawk

Il n’y a de la place que pour un seul comeback de coupe de cheveux rétro par saison. Le mullet est déjà en train de terminer ses nouvelles heures de gloire, donc mollo, éloignez vous de vos ciseaux.

Cet article a été originellement publié sur i-D UK.

Tagged:
Coronavirus
confinement
coupe de cheveux