Tyler, The Creator, Octavian et Stéphane Ashpool : les “All Stars” de Converse se retrouvent à Londres

Entres workshops, séminaires et autres événements, nous avons passé trois jours à Londres en compagnie de Converse.

par Benedetta Pini
|
20 Février 2020, 4:56pm

Dans le monde de la mode, le métronome bat à la vitesse de la lumière. Le rythme soutenu des nouvelles sorties de marques et de produits en tout genre peut nous emporter dans un maelström d’idées et d’inspiration fraîche. Dans ce climat, il n’est pas difficile de se sentir quelque peu submergé, et les plus jeunes d’entre nous particulièrement peuvent avoir du mal à garder les pieds sur terre. C’est afin d’y remédier que Converse s’est fait la boussole de ceux qui tentent de tailler leur chemin dans cet environnement turbulent.

tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell

Pour ce faire, la marque emblématique américaine a créé son propre microcosme au Hoxton Docks à Londres, afin de rassembler en un endroit ce que l’univers de la mode à offrir de plus stimulant et positif. Étalé sur trois jours (13, 14 et 15 février), le pop-up ‘Creative All Star Series London’ était accessible à la presse le premier jour et au public les deux autres, en parallèle à la London Fashion Week. Quel en était le contenu ? Une fois la porte d’entrée franchie, vous vous retrouviez catapulté dans un autre monde, baigné de lumières tamisées et de musique chillout, immergé au milieu de séminaires, réunions, conversations et expositions en tous genres. Bref, le même chaos décrit ci-dessus, avec une différence de taille : ici, personne n’est laissé seul et livré à lui-même.

tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell

A l’image d’un atelier d’artisans, l’équipe londonienne de Converse - faite de créateurs et collaborateurs - était présente afin d’épauler les participants dans leur expérience, tout en célébrant le basketball à la “London Way”. Chacun pouvait dès lors exprimer sa créativité au travers de la personnalisation de produits de la marque, comme une toile blanche sur laquelle peindre quelque chose de complètement unique et personnel.

tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell

Au cours de ces sessions, nous avons eu l’occasion de créer des baskets originales et personnelles en compagnie des Converse “All Stars”, parmi celles-ci la créatrice de mode homme Feng Chen Wang, qui a partagé avec nous les secrets du processus créatif derrière sa collection capsule pour Converse. Nous avons sélectionné une chemise de seconde-main pour y imprimer nos visuels Converse préférés, une paire de chaussettes blanches pour les remettre au goût du jour avec une technique tie-dye toute en couleur, et ôté nos propres paires de Converse afin de les personnaliser avec des ficelles, des clous, des pièces métalliques et des paillettes. Des musiciens ont également relevé le tempo de cette célébration créative avec des performances du rappeur Franco-Britannique Octavian et de la rappeuse et designeuse Lava La Rue. Mais la cerise sur le gâteau c’était bien sûr Tyler, The Creator, qui nous a fait l’honneur de sa présence à la fin du troisième jour pour une conversation publique, ameutant des fans venant des quatre coins de la capitale anglaise.

tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell

Et pour ce qui est de l’aspect conceptuel du processus créatif, un autre Converse “All Stars” - cette fois-ci Stéphane Ashpool - nous a fournis les outils nécessaires pour développer une idée en partant de zéro. Le secret consiste en une étape fondamentale : penser à quelque chose qui nous a marqué de manière positive ces trois dernières années. C’est d’ailleurs de cette manière que la dernière capsule Converse du designer est née.

« Derrière mes créations, il y a toujours une histoire. Pour cette capsule, j’étais inspiré des soirées que j’organise dans mon hotel tous les dimanches, où les gens groovent, se rencontrent et nouent des contacts. C’est une attitude qui a toujours fait partie de la vie parisienne et qui m’a permis de construire la silhouette ainsi que la personnalité de cette basket. Celle-ci est dotée d’un look moderne et de couleurs qui représentent Paris, Pigalle, le jazz et ma passion pour le basketball, » nous dit Stéphane. Il y a en effet un lien étroit entre le sport et la créativité, qui est essentiel au basketball. Comme nous l’explique Stéphane : « C’est un sport d’extérieur comme il y en a peu, peut-être le seul dont découle un mode de vie propre. Il vous faut trouver un ensemble approprié à la performance mais qui est également cohérent avec votre style vestimentaire en dehors du terrain. Vous pouvez écouter un genre de musique particulier tout en développant votre style de jeu, avec des mouvements et une attitude bien à vous, afin d’amener votre personnalité sur le terrain. Et c’est ça qui donne du caractère aux joueurs. »

tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell

Le basketball a des règles précises, mais c’est un sport qui vous permet également d’exprimer votre créativité et vous encourage à sortir du cadre. « Les règles sont faites pour être brisées, elles ne sont pas taillées dans le marbre et varient selon les contextes. Elles ne représentent qu’un point de départ qui vous permet de comprendre de quelles règles s’affranchir. Par exemple, dans les terrains parisiens, nous utilisons le mur. On comptabilise les points différemment aussi. La culture du terrain est un espace où tu peux changer, casser, renverser les règles. C’est ça qui est magnifique ! » Du sport à la musique, de la mode à l’art, l’objectif de Converse est d’entrer en contact avec la génération à venir de jeunes londoniens, de créer un pont entre le passé et le présent, entre l’artisanat et les nouvelles technologies, d’envoyer un message qui est aujourd’hui plus essentiel que jamais : sois toi-même, fais corps avec ton individualité, remplis ta vie d’expériences, échange tes idées et surtout, crée.

tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell
tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell
tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell
tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell
tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell
tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell
tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell
tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell
tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell
tyler-the-creator-octavian-stephane-ashpool-converse-canvas-to-create-evento-londra
Christopher Bethell
Tagged:
tyler the creator
converse
Londres
feng chen wang
Octavian
Lava La Rue