On peut maintenant bloquer ses exs sur Tinder

A la veille du déconfinement, plus besoin de faire semblant de ne pas les avoir vu.

par Douglas Greenwood
|
08 Juin 2021, 3:34pm

Universal Pictures

Il n’y a rien de pire que de swiper sur Tinder seulement pour se rendre compte que son ex, qui bien sur est aussi célibataire et libre de faire ce qui lui plait, a de nouveau téléchargé les applis aussi. Et bien, si l’idée de croiser d’anciennes flammes sur Tinder vous donne la nausée, vous avez de la chance ! L’application de dating a finalement annoncé une option pour que vos exs n’apparaissent pas avec vos matchs potentiels.

Selon une étude récente commandée par Tinder, 40% des utilisateurs croisent leurs exs sur l’appli, près d’un quart ont croisé un membre de leur famille et 10% un prof, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y a besoin de nouvelles fonctionnalités. Est-ce qu’on a vraiment besoin de connaitre les préférences romantiques (ou pire sexuelles) de sa famille ? Absolument pas !

La nouvelle option vous permettra de choisir qui de vos contacts vous ne voulez pas croiser, mais vous pouvez aussi balancer tout votre carnet d’adresses si vous préférez. Cela a déjà été testé en Corée, en Inde et au Japon, où les utilisateurs ont bloqué une douzaine de personnes en moyenne.

« On ne peut pas vous éviter des rencontres gênante au café, mais on veut vous donner plus de contrôle sur Tinder » explique Bernadette Morgan, Group Product Manager of Trust & Safety chez Tinder dans sa déclaration. « On a développé Block Contacts comme ressource pour donner plus de pouvoir à nos utilisateurs et faire en sorte qu’ils aient l’esprit libre pour rencontrer de nouvelles personnes ».

Et cela ne s’arrête pas là. Pour ceux qui sortent de relations toxiques ou violents, cela les protège de potentiels stalkers sur internet.

Pour que cela fonctionne, il faut donner la liste de ses contacts à Tinder, donc attention à la protection de vos données. Tinder a bien annoncé qu’ils gardaient ces infos seulement pour bloquer les contacts, mais d’autres applis de rencontre ont déjà vendu ce genre de data à des tiers.

Mais peut-être que vous vous en fichez et que vous avez hâte de poster une photo de vous en sous-vêtements sans avoir peur que vos collègues ou votre famille tombent dessus. On lâche tout ! C’est l’été d’après la pandémie après tout !

Cet article a été initialement publié par i-D UK.   

Tagged:
Social Media